Rennes : Le nouveau président du tribunal administratif milite pour la médiation


« Éric Kolbert, est, depuis le jeudi 1er octobre 2020, le nouveau président du tribunal administratif de Rennes. Parmi ses priorités, la création d’une sixième chambre pour raccourcir les délais de traitement des contentieux et l’augmentation de la médiation.  » (Extrait ouest-france.fr du 16/10/2020)

En savoir plus sur https://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-le-nouveau-president-du-tribunal-administratif-milite-pour-la-mediation-7017974?RelatedContentIds=Article-BB1a7VS8,Article-BB1ab4Yz,Article-BB1ab7OY

Rennes: La ville nomme un médiateur pour régler les litiges entre habitants et services municipaux


Nommé pour un an, Leo Besnard, retraité de la ville de Rennes, recevra les habitants dans son bureau en mairie.

  • La ville de Rennes vient de nommer un médiateur chargé de régler les conflits entre les habitants et les services municipaux.
  • En poste depuis le 2 mai, il intervient sur toutes les compétences de la ville : habitat, urbanisme, aide sociale, enfance, loisirs, formulaires administratifs, etc.
  • Le médiateur peut être saisi par courrier ou par mail et peut également être consulté lors de permanences mensuelles.

Pour l’instant, le téléphone installé dans son bureau de l’hôtel de ville de Rennes ne sonne pas encore trop souvent. Mais Leo Besnard s’attend à être « beaucoup sollicité » dans les semaines à venir, le temps que la population soit informée de sa présence. Depuis le 2 mai, cet agent municipal retraité de 69 ans est le nouveaumédiateur désigné par la ville de Rennes pour régler à l’amiable les litiges opposant des habitants aux services municipaux. La municipalité emboîte ainsi le pas de villes comme Paris, Marseille, Nice, Bordeaux, La Rochelle ou Angers, qui ont mis en place cette fonction ces dernières années.

Pour mener à bien cette tâche, il fallait une personne « connaissant les méandres de l’administration, le rôle des élus et les compétences de chacun des services », indique Leo Besnard. Tout à fait le profil de cet ancien directeur de cabinet du directeur général des services, qui a « connu trois maires de Rennes, Henri Fréville, Edmond Hervé et Daniel Delaveau », jusqu’à son départ à la retraite en 2010.

Tout particulier ayant un conflit avec un service municipal

Le médiateur peut être saisi par tout particulier – mais aussi par une association ou une entreprise – ayant un conflit avec un service municipal ou avec le CCAS, mais « pas pour un désaccord avec la politique municipale », prévient Leo Besnard. Il ne peut pas non plus intervenir dans l’attribution de marchés publics, ni remettre en cause une décision de justice ou une contravention.*

Mais avant de faire appel à lui, l’habitant doit déjà avoir entamé des démarches préalables auprès du service concerné. « C’est quelqu’un qui a fait une demande à un service et qui n’a pas été satisfait, soit parce qu’il a reçu une réponse négative, soit car il n’a pas eu de réponse », précise Leo Besnard.

Son champ d’intervention comprend l’ensemble des compétences de la ville : espaces verts, habitat, urbanisme, formalités administratives, aide sociale, enfance, jeunesse, loisirs… Le médiateur cite quelques exemples potentiels : « Cela peut être une demande liée à une place en crèche, au restaurant scolaire, au centre de loisirs, à un service de soins à domicile… Le conflit peut aussi concerner la voirie, par exemple un habitant mécontent car on a mis un abribus devant sa fenêtre. »

« Rapprocher les deux parties »

Après avoir reçu la réclamation, le médiateur étudie le dossier et répond dans un délai moyen de deux mois. « J’essaie de rapprocher les deux parties, explique-t-il. Soit je revois la personne pour lui dire où est le problème, en lui expliquant que le service avait raison ; soit je demande au contraire au chef de service s’il peut réétudier le dossier. »

Qu’en pense la population ? Difficile à dire pour l’instant, Leo Besnard venant tout juste de prendre ses fonctions. Mais certains Rennais songent déjà à recourir au médiateur, à l’instar de Benoît, 38 ans, qui demande que son fils malentendant scolarisé en ULIS(Unité localisé pour l’inclusion scolaire) puisse « bénéficier de l’accueil périscolaire après la classe ». « L’école manque de personnel pour l’accompagner à la garderie du soir, déplore-t-il. Je viens d’apprendre l’existence de ce médiateur. Peut-être qu’il pourrait faire quelque chose pour nous car on est dans l’impasse. J’espère juste qu’il sera à l’écoute et vraiment indépendant, sans être aux ordres de la mairie. »

Pour contacter le médiateur, plusieurs moyens existent : en remplissant un formulaire sur le site fabriquecitoyenne.fr, par courrier – Monsieur le médiateur de la ville de Rennes, CS 63126, 35031 Rennes Cedex –, par mail mediateurs@ville-rennes.fr ou lors de ses permanences mensuelles de deux heures. La première aura lieu mercredi 15 mai, de 10h à 12h. » -M. Pavard-  (Extrait de 20minutes.fr du 10/05/2019)

En savoir plus sur  https://www.20minutes.fr/rennes/2514135-20190510-rennes-ville-nomme-mediateur-regler-litiges-entre-habitants-services-municipaux

Rennes : les médiateurs sociaux désamorcent les conflits


À l’occasion du 11ème mois de l’économie sociale et solidaire, 200 évènements sont programmés un peu partout en Bretagne. Des journées portes-ouvertes, des rencontres, des débats, organisés pour mettre en lumière les nombreuses missions menées par les acteurs de l’ESS. Parmi eux, l’association OPTIMA, animateur de lien social, fête ce vendredi 9 novembre son 25ème anniversaire. Son directeur, Franck Calvet, nous explique.

Les débuts d’Optima

« Optima, c’est une association qui a été créée en 1993 à l’initiative d’un conseiller municipal de la ville de Rennes, Jean-Yves Gérard, en lien avec des universitaires-sociologues, et qui à partir du constat qu’il existait d’un côté des besoins sociaux, et de l’autre des demandeurs d’emploi, ont essayé de faire coïncider l’offre et la demande pour créer des emplois de qualité. C’était avant les emplois-jeunes. »

« Ça a commencé par des activités de petites réparations dans les halls des immeubles avec des bailleurs sociaux, et de caddies pour les supermarchés. Très rapidement, la question des conflits de voisinage est apparue récurrente. C’est à ce moment-là qu’Optima a inventé le concept de correspondant de nuit qui s’est exporté un peu partout en France, et même au-delà puisqu’il y en a en Belgique et en Suisse. Ils ont été les premiers médiateurs sociaux. »

Animateur de lien social

« C’est vraiment la fonction du médiateur. Présent dans les espaces publics, dans les espaces communs, il est là pour permettre à tout le monde de les occuper sans conflit, que des groupes ne se les approprient pas au détriment des autres. Avec comme seul pouvoir les mots. On est vraiment sur de la médiation. La présence des médiateurs est un élément à la fois rassurant, mais aussi de prévention et d’amélioration des conduites de chacun. »

Optima aujourd’hui

« Il y a toujours l’activité de petits travaux, une dizaine de techniciens qui s’occupent de rénovation immobilière, plutôt dans les quartiers prioritaires en lien les bailleurs sociaux, mais pas uniquement. Mais l’essentiel désormais, 80 % de notre activité, c’est la médiation sociale. Aujourd’hui, on emploie 125 salariés dont 80 médiateurs qui interviennent sur trois territoires, Rennes, mais aussi Nantes et l’Île-de-France. »

Un champ d’action qui se diversifie

« En plus des espaces publics, quatre d’entre eux sont aujourd’hui rattachés à un collège et peuvent se rendre dans les écoles qui sont en lien avec lui. On intervient également dans des piscines, des médiathèques, des jardins familiaux et depuis cette année, pour des travaux. Quand on sait que dans un quartier de gros chantiers vont perturber la circulation, le commerce, les activités en général, on intervient pour expliquer ce qui va se passer, le temps que ça va durer. Quand elles sont anticipées, en informant, les nuisances sont plus facilement acceptées. »

Les 25 ans d’Optima

« Il y a encore un problème de reconnaissance des médiateurs, même s’ils sont aujourd’hui présents dans beaucoup de grandes villes. L’idée, c’était de profiter de cet anniversaire pour présenter ce qu’est ce métier, dans toute son expertise. À la fois cette capacité à aller vers le public, et cette capacité à gérer des conflits. De montrer aussi qu’il s’est professionnalisé, qu’il existe des formations et des outils qui lui permet de mieux assurer ses missions. Tout cela sera mis en avant à l’occasion d’un salon qu’on organise à la maison de quartier Villejean, ce vendredi 9 novembre à Rennes. » (Extrait de blog.francetvinfo.fr fu 8//2018)

En savoir plus sur https://blog.francetvinfo.fr/ondes-positives/2018/11/08/a-rennes-les-mediateurs-sociaux-desamorcent-les-conflits.html

Emploi : Agent de médiation et de proximité (H/F) à Rennes (35)


Description du poste

Manpower RENNES TERTIAIRE recherche pour son client, bailleur social, un Agent de médiation et de proximité (H/F) Au sein de l’Agence Locative Rennes Sud et sous l’autorité du Responsable d’agence, vous êtes chargé(e) de :
· Favoriser le bien vivre ensemble,
· Gérer les situations de conflits de voisinage et rechercher les solutions pour assurer un climat paisible dans nos résidences (contacts, suivi, animation des réunions de conciliation),
· Contrôler la propreté des parties communes suivant la procédure existante et jusqu’à l’animation des collectifs de propreté,
· Prendre en charge la gestion des laveries et salles familiales (rencontre bénévoles, tenue des comptes, EDL location salles familiales)
· Garantir une bonne communication des informations aux locataires (travaux, chantiers d’amélioration….) et assurer un suivi auprès de la population suivant les besoins de chaque site,
· Représenter le Responsable d’Agence si nécessaire à l’occasion de réunions thématiques du quartier avec les partenaires,
· Participer aux permanences administratives et d’accueil de la clientèle de l’agence. De niveau Bac +2/3, vous justifiez d’une expérience de 3 à 5 ans dans un poste similaire et de connaissances sur les techniques du bâtiment, du réseau social et des procédures de résolution des troubles de voisinage.

Vous êtes doté de capacités relationnelles et rédactionnelles. Diplomate et rigoureux, vous faites preuve d’un bon sens de l’écoute, d’analyse et de médiation. Vous maîtrisez également les outils bureautiques (Word/Excel).

Permis B indispensable.

Salaire 1750 euros + 13e mois

Dans le cadre de sa politique diversité, Manpower étudie, à compétences égales, toutes candidatures dont celles de personnes en situation de handicap

Durée de la mission : 01092017

Salaire et avantages

1 750 € par mois (Extrait de espace-emploi.agefiph.fr du 29/08/2017)

Emploi : Agent de Médiation (H/F) à Rennes (35)


« le poste

Nous recherchons pour l’un de nos clients basé sur le Bassin Rennais, un(e) Agent de Médiation, dans le cadre d’une longue mission.

Vous serez chargé de:

– Effectuer le contrôle des interventions ménage et prestations dans les parties communes
– Contrôler la propreté des parties communes suivant la procédure existante et jusqu’à l’animation des collectifs de propretés
– Gérer la relation avec les prestataires de service de nettoyage
– Participer aux permanences administratives de l’agence
– Installer le locataire dans son nouveau logement et de gérer les situations de conflits de voisinage en recherchant des solutions pour assurer un climat paisible dans les résidences.

Le profil

De formation supérieure (Bac+2), vous justifiez d’une expérience similaire réussie dans le domaine de l’immobilier.

Vous êtes autonome, organisé et dynamique

Vous avez des qualités relationnelles ainsi qu’un grand sens de l’organisation et d’un esprit d’initiatives.
Doté d’une aisance rédactionnelle, vous maîtrisez également les outils bureautiques (Word, Excel, Power Point).
Permis B indispensable.  » (Extrait de ouestfrance-emploi.com du 30/03/2017)

Emploi : Agent de Médiation et de Proximité H/F à Rennes


« Poste

Groupe Immobilier de l’Ouest depuis plus de 60 ans. Acteur dans tous les métiers de l’habitat (450 salariés).
Espacil recherche en CDI un(e) Agent de Médiation et de Proximité H/F.

Intégré à l’agence locative Rennes Ouest, vous êtes chargé(e) de :
– Effectuer le contrôle des interventions et prestations dans les parties communes.
– Contrôler la propreté des parties communes suivant la procédure existante et jusqu’à l’animation des collectifs de propreté.
– Gérer la relation avec les prestataires de service de nettoyage.
– Participer aux permanences administratives de l’agence.

Et dans une moindre mesure :
– Installer le locataire dans son nouveau logement.
– Gérer les situations de conflits de voisinage et rechercher les solutions pour assurer un climat paisible dans nos résidences.

Profil recherché

Profil :
De niveau Bac +2, vous justifiez d’une première expérience réussie dans un poste similaire et de connaissances sur les techniques du bâtiment, du réseau social et des procédures de résolution des troubles de voisinage. Vous êtes doté d’une capacité d’écoute et de médiation. Vous maîtrisez également les outils bureautiques (Word/Excel).

Permis B indispensable.
Poste basé à Rennes en CDI à pourvoir au plus vite.

Merci d’adresser votre candidature (CV, lettre de motivation, prétentions) sous la référence AMP/R35 à Espacil – DRH – 1 rue du Scorff – 35042 Rennes Cedex, en cliquant sur le bouton pour postuler ou sur http://www.espacil.com.

Informations complémentaires

Salaire : Non précisé.

Merci d’adresser votre candidature (CV, lettre de motivation, prétentions) sous la référence AMP/R35 à Espacil – DRH – 1 rue du Scorff – 35042 Rennes Cedex, en cliquant sur le bouton pour postuler ou sur www.espacil.com (Extrait de ouestjob.com du 26/01/2017

En savoir plus sur http://www.ouestjob.com/emplois/agent-de-mediation-et-de-proximite-h-f-1287086.html

Emploi : Coordinateur de médiateurs sociaux (H/F) à Rennes


ouestfrance-emploi.com, trouvez un emploi, pas un job

Le poste

« L’agence d’emploi (CDI, intérim et formation) Temporis Rennes Ouest (35000) recherche pour un de ses clients un « Coordinateur de médiateurs sociaux » H/F.

Votre mission
Vous interviendrez hors hiérarchie en animation de médiateurs sociaux : préparation de briefings / briefings / accompagnements terrain / débriefings / compte-rendus.
Vous contribuerez au bon fonctionnement du service et à la bonne transmission des informations.
Vous interviendrez entre 16h30 et 1h du matin, 35h par semaine.
Vous travaillerez 1 WE sur 2.

Votre profil
Vous êtes expérimenté sur ce type de mission.
Ou vous êtes un médiateur souhaitant évoluer.
Ou vous avez de l’expérience sur de l’animation d’équipe hors hiérarchie.
Vous avez le permis B (véhicule de service fourni). »

(Extrait de ouestfrance-emploi.com

Emploi : Médiateur / Médiatrice adulte relais (H/F)


Société OPTIMA
Date de publication
16 avril 2016
Entreprise
OPTIMA
Référence
038RDMT
Nombre de postes
1
Localisation
Rennes (35)
Contrat
CDD 14 mois
Expérience
0 – 2 ans (débutant)

Le poste

.Vos missions : contribuer à la prévention des incivilités, des comportements violents et du harcèlement à l’Ecole ; la prévention des décrochages scolaires notamment par le développement de la relation école-famille-quartier et l’ouverture sur le monde professionnel ; la valorisation des potentiels des élèves par l’expression culturelle, sportive et citoyenne. Vous serez affecté-e à un site scolaire qui rassemble un collège et 1 ou 2 écoles élémentaires. Vous travaillerez avec et pour l’ensemble des parties prenantes : les élèves, la communauté éducative, les parents et les partenaires du territoire. 3 postes sont à pourvoir en contrat Adulte Relais. Vérifiez votre éligibilité. Période de formation du 9 au 20 mai, avec prise de poste le 23 mai dans les établissements. Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation et CV) avant le 18 avril à l’attentionde Gwenaëlle DELOTS, responsable RH.
Salaire mensuel : 1489€
35h / semaine (Extrait de ouestfrance-emploi.co du 15/04/2016)

Emploi :Coordinateur / Coordinatrice d’équipes de médiation (H/F) – OPTIMA – Rennes


ouestfrance-emploi.com, trouvez un emploi, pas un job

Le poste

Le COORDINATEUR D’ÉQUIPE DE CORRESPONDANTS DE NUIT anime la séquence de travail, et réalise les missions de Correspondant de Nuit, sous la responsabilité du responsable hiérarchique. ANIMATION DE LA SÉQUENCE DE TRAVAIL : préparer la séquence, animer le briefing, effectuer les missions des Correspondants de Nuit, animer le débriefing et gérer les reportings. MISSIONS DE CORRESPONDANT DE NUIT : assurer une présence itinérante de proximité (mission de prévention) – prévenir les situations de conflits (voisinage, familiaux ), nuisances, tapages dans l habitat social et sur les espaces publics – réaliser des actions de médiations Vous justifiez idéalement d’une première expérience en médiation sociale, travail de rue, milieu associatif, et/ou êtes titulaire d’un diplôme en rapport avec la médiation sociale. Travail de nuit, en binôme, sur 4 quartiers de la ville de Rennes. Permis de conduire requis, extrait de casier judiciaire vierge.
Salaire autre
35h / semaine
Avantage : Mutuelle

Le profil

Qualification du poste : Employé non qualifié
Diplôme exigé Niveau 3 (Bac+2), domaine Action sociale, si pas d’expérience dans ce domaine
Permis B – Véhicule léger exigé
Connaissance Traitement de texte Utilisation normale (Extrait de ouestfrance-emploi.com du 12/03/2016)