Appel à participation à une enquête européenne sur la médiation sociale dans le cadre du projet LIMEdiat – Eramus+


Le projet LIMEdiat vise à consolider la formation à la médiation aux niveaux national et européen par la création d’un diplôme de 1er cycle à travers la réalisation de projets conjoints d’enseignement, de recherche et d’impact social répondant aux normes de qualité internationales et aux besoins de la société contemporaine. Ce projet est mené en France sous la direction de Sylvie Rouxel, Maîtresse de Conférences en sociologie au CNAM, Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris

Questionnaire à remplir sur https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfn1YIIYQKF-p7QUz5FDKTC3ByhfylTNfav0amm5tJbWef3Mw/viewform

Pour en savoir plus sur l’enquête et le questionnaire, écrire à sylvie.rouxel@lecnam.net

Emploi : médiateur quartier dans la Loire DAHLIR St-Étienne


Logo de DAHLIR

« Ce poste est un remplacement suite à la modification de l’organisation territoriale du DAHLIR dans la Loire.
La personne retenue sera rattachée à l’équipe de la Loire/Haute-Loire (42/43), sous responsabilité hiérarchique du Responsable régional Auvergne-Loire et sous autorité fonctionnelle du responsable territorial Loire/Haute-Loire.
L’équipe en territoire est composée de 3 personnes.

, DAHLIR « Insertion » (100 % Du Temps De Travail)

La personne recrutée s’inscrira dans une dynamique associative concernant les salariés intervenants dans des Quartier Prioritaires de la Ville.

  • Assurer une médiation sociale de proximité et une veille sociale sur les quartiers prioritaires de la RICAMARIE et du CHAMBON-FEUGEROLLES :

Faire du lien entre les différentes associations et/ou acteurs sur les quartiers.

Créer une dynamique de territoire en impulsant ou en participant à des projets promoteurs de ces activités de loisirs, sur le quartier.
Accompagner de façon individuelle et collective les habitants à la création de lien social à travers la pratique d’un loisir (activité sportive ou culturelle)Aller à la rencontre des habitants des quartiersAmener un public éloigné de l’activité physique vers une pratique régulière et encadrée.Apporter une offre diversifiée en cherchant à faire du lien autant avec les associations du quartier, avec l’offre existante sur le reste de la ville.Participer aux actions portées par le DAHLIR sur le Département de la Loire.Connaître à minima le tissu associatif et sportif du secteur.Capacités à organiser son temps de travail et à rendre compte.Être force de proposition face aux problématiques et enjeux de terrain, sur les temps d’accompagnements.Réaliser des comptes rendus des actions menées et les transmettre aux personnes concernées.Avoir une bonne connaissance, voir une expérience de l’animation sportive ou culturelle.Avoir un bon relationnel et se sentir à l’aise en public.Être capable de travailler en équipe.Faire preuve de discrétion, de distance et de neutralité.Maitriser les principaux outils informatiques., Etre âgé(e) d’au moins 30 ans., Expérience souhaitée : champ des loisirs, du sport, de l’animation et/ou de la médiation
Formation : Débutant.e accepté.e.
Permis B : De préférence
Etre sans emploi ou bénéficier d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE), sous réserve qu’il soit mis fin à ce contrat.
Résider prioritairement dans une zone urbaine sensible., Lieu de travail : 42- LOIRE (LA RICAMARIE et LE CHAMBON FEUGEROLLES).
Type de contrat : CDD 11 mois renouvelable sous conditions (convention collective nationale du sport)., Salaire : CCNS Groupe 1 valorisé avec Référentiel de Rémunération Interne (Médiateur Quartier – Echelon 1)
Temps de travail : 35h/semaine – planning annualisé
Compléments exercice de la mission : smartphone et ordinateur professionnels. Mutuelle Employeur.
Taille de l’association : + de 30 salariés
Offre éligible au POI (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuel), Les entretiens auront lieu à proximité de Saint Etienne, Prise de poste envisagée : au 1er avril 2021.
Le DAHLIR participe à l’intégration régulière et pérenne des personnes en situation de handicap, en situation d’exclusion ou présentant une maladie chronique, dans les loisirs.

Son champ d’action est multidisciplinaire. L’association DAHLIR oeuvre pour une intégration en milieu ordinaire dans les clubs sportifs, les accueils de loisirs, les associations culturelles (…) en milieu ordinaire.
L’association est présente aujourd’hui sur 8 départements de la Région Auvergne Rhône-Alpes et PACA.

Public visé

Habitants des Quartiers Prioritaires de La Ricamarie et du Chambon-Feugerolles avec un focus sur les publics hors cadre d’accompagnement dits « invisibles ».

Secteur

  • Services juridiques

Type d’emploi

Temps plein

(Extrait de linkedin.com/jobs du 13/04/2021)

En savoir plus sur https://www.linkedin.com/jobs/view/2468238480/

Emploi : 3 Médiateurs Sociaux f/h en CDD 2 mois et 5 mois à l’ALTM Lyon


Logo ALTM

Vos missions :


Présence de proximité sur le terrain : présence dissuasive et rassurante auprès des habitants ou usagers,
par l’accueil, l’information, l’accompagnement des personnes en situation de détresse sociale


Gestion des conflits : met en œuvre le processus de gestion des conflits en temps réel et en temps différé
(navette et/ou table ronde)


Développement du partenariat : analyse, diagnostique, oriente les habitants ou usagers, vers les lieux ou
structures adaptés à leurs besoins


La veille technique « intelligente » : repère et recense les dysfonctionnements ou dégradations susceptibles
de troubler le bon ordre ou de créer un danger et les transmet aux services concernés. Sensibilise les publics


Reporting : renseigne la base de données informatique de suivi d’activité.

Profils recherchés :


Idéalement un diplôme en médiation sociale ou à défaut, de l’expérience dans ce secteur
De l’expérience dans le milieu du social et vous souhaitez vous orienter dans la médiation sociale
Les compétences demandées :
Sens de l’écoute et du dialogue développé Bon niveau en informatique
Disponible, autonome, motivé(e)
Prise de recul
Capacité d’adaptation, d’analyse et de prise d’initiatives
Neutralité
Bon niveau d’orthographe et syntaxe

En savoir plus sur https://altm.fr/MediationSociale/PDF/OffreEmploi/Offre-emploi-MS-3-CDD-Territoires-mars2021.pdf

Emploi : Agent de médiation (H/F)à Alfa3a,  Saint-Rambert-en-Bugey, Auvergne-Rhône-Alpes


Mission(s)

Au Sein D’une Équipe De Deux Agents Et Dans Le Cadre Du Réseau « France Services », Les Missions Principales Sont

Le chargé d’accueil « France Services » H/F, est placé(e) sous l’autorité hiérarchique de la Directrice du Centre Socio-Culturel.

  • L’accueil des usagers, l’identification des demandes, l’orientation et accompagnement des usagers dans leurs démarches papier ou en ligne
  • Se mettre en relation et entretenir les liens avec les partenaires, animer et organiser l’espace d’accueil, tenir les statistiques de fréquentation, être le garant du respect du label national.

Description De L’offre

Connaissances et qualités requisesVous faites preuve de qualités relationnelles, d’une écoute attentive et bienveillante.Autonome, vous êtes en capacité de prendre des initiatives.Votre maîtrise des outils numériques vous permet d’accompagner efficacement les publics dans leurs démarches.Vous êtes tenu au secret professionnel.Niveau d’étude requis Bac+2 (ou équivalent) Expérience(s) requise(s)Secteur socialNombre d’années d’expériences requises 1 année(s)

En savoir plus sur https://www.linkedin.com/jobs/view/2483149613/

FLINOIS Mathieu, « PAIRS ET IMPAIRS. ENQUETE SUR LES ENJEUX ET LES PRATIQUES DE LA MEDIATION SOCIALE », Thèse de sociologie, AIX-MARSEILLE UNIVERSITE, 2019, 362p.


Résumé :
Quels sont les enjeux actuels de la médiation sociale ? L’activité, créée il y a une vingtaine d’années,
intègre deux objectifs : l’insertion professionnelle des médiateurs – qui sont considérés comme des
acteurs mais aussi comme des bénéficiaires de cette politique publique – et proposer une
intervention sociale novatrice dans l’espace public – la mission étant de veiller à la probité ambiante
et au vivre ensemble. Cette thèse a pour ambition de réactualiser la connaissance du sujet et de
défricher de nouvelles voies d’analyse. Notre objet d’étude est un programme de médiation sociale,
qui est exécuté par des opérateurs associatifs, et piloté par un Conseil régional. Que représente la
médiation sociale du point de vue de ceux qui la mettent en œuvre et quelles relations entretiennentils avec les financeurs de l’action ? La médiation devient-elle une profession ? Est-ce que
l’expérience que vivent les médiateurs favorise leur insertion sur le marché du travail (social) ?
Notre approche est compréhensive, notre méthode d’enquête combine des observations directes –
dans les structures associatives qui emploient les médiateurs mais aussi au sein du service de la
collectivité territoriale qui subventionne le projet –, des entretiens semi-directifs et l’examen de tous
les documents qui formalisent le dispositif. Au fil des chapitres, on discerne trois axes de recherche
principaux. Le premier est consacré aux pratiques de travail et d’encadrement comme conditions
déterminantes de la transmission – aux médiateurs – des compétences reconnues dans le secteur du
travail social. Le second aborde les relations entre les opérateurs associatifs et les services
administratifs de la Région, on se focalise sur leurs interactions pour en faire ressortir les enjeux. Et
enfin, on se questionne sur le statut de la médiation sociale dans le secteur d’activité du travail
social, dans une perspective dynamique. Ainsi nous prolongeons certaines analyses – centraux dans
la littérature sociologique – et en développons d’autres.


Mots clefs : médiation sociale, travail social, fonction publique territoriale, sociologie des groupes
professionnels, territoire et espace de travail, programme d’action publique.

Thèse à consulter sur https://www.observatoiredesmediations.org/Documentation/Bibliographie?ID=149

Médiation sociale : 25ème anniversaire de l’association Promévil – né à Chanteloup-les-Vignes


Image

« Beaucoup de chemin parcouru depuis 25 ans – un pôle Ingénierie, un pôle production, un titre inscrit au RNCP – Agent d’Information de communication et de médiation de Proximité. Et la naissance de son propre centre de formation ! » (Extrait)

En savoir plus sur https://twitter.com/PROMEVIL_MED/status/1333442157177430016

« Médiateurs et acteurs issus de l’immigration » par Altay Manço, Pensée plurielle 2002/1 (no 4), p. 141 à 145


Récemment (2000), le Comité européen sur les Migrations qui siège au sein du Conseil de l’Europe (Strasbourg) a été le théâtre d’une série de rencontres entre experts sur la notion et les pratiques de la médiation interculturelle. Les aspects socioprofessionnels et méthodologiques de la question ont été abordés. Il ressort de ces débats que le médiateur interculturel est avant tout un professionnel de l’action socio-éducative et/ou sanitaire qui vise à faciliter la communication entre des institutions de service et des personnes issues de l’immigration.

La reconnaissance de son statut de « professionnel », à savoir, la formation qui doit lui être prodiguée (formation initiale et continuée) et la stabilisation de ses conditions de travail (sécurité d’emploi, reconnaissance barémique, insertion réelle dans des équipes pluridisciplinaires, etc.), ainsi que l’aspect volontaire de son investissement sur le terrain de l’immigration sont des conditions nécessaires pour une pratique positive.

Ceci limite théoriquement l’opportunité de confier les services de médiation à des bénévoles dont la figure se rapprocherait davantage des « représentants des communautés immigrées ».

Par ailleurs, de nouveaux métiers du social émergent et présentent des ressemblances avec le « profil » du médiateur interculturel : ainsi, en France, de nouvelles fonctions professionnelles sont actuellement expérimentées dans les grandes villes : agents de développement local, agents d’accompagnement social, etc., qui contribuent également à sortir de l’isolement certaines catégories des publics immigrés.

En outre, nous devons également tenir compte de la spécialisation professionnelle des médiateurs interculturels : ils sont actifs dans divers champs comme la santé, la justice, l’éducation, etc., dont l’examen spécifique est une nécessité. (Extrait)

Article à consulter sur https://www.cairn.info/revue-pensee-plurielle-2002-1-page-141.htm

Publication de la Newsletter 2020/4 – Novembre 2020 de CreE.A – ASSOCIATION EUROPEENNE DE MEDIATION SOCIALE


Lettre à consulter sur https://310g4.r.ag.d.sendibm3.com/mk/mr/2ZatBC_P64k1hI2hP3xEQ2iOl-zlz1uIcug3ztwfqa4_AV5nBkkbpjZGHc5Vc12-r14UYY2K46WcaPBvI8u10d214Dg-WGffA9jOppMANSyr