Emploi : Coordinateur d’équipes de médiation (H/F) à Athis-Mons (91)


france-emploi.com, site d'emploi et de recrutement partout en France

« Le poste

Coordinateur / Coordinatrice d’équipes de médiation

Votre mission globale : optimiser les objectifs donnés par le responsable d’Exploitation en les répartissant auprès des équipes Médiation, superviser et contrôler l’application et la réalisation de ces objectifs. – Anime sous recommandation de sa hiérarchie la méthodologie des agents sur le terrain (relationnel, bonnes pratiques, suivi d’équipe). – Effectuer l’ensemble des missions de l’agent de terrain. – Gérer et piloter le suivi administratif de l’équipe (planification, respect des horaires, ) – Contribuer à la sécurisation de l’équipe, de la clientèle et du transporteur. – Contribuer à la lutte contre la fraude. – Contribuer à l’amélioration de la qualité de service. – Contribuer à faire respecter et appliquer le règlement de l’entreprise. – Rendre compte à sa hiérarchie. – Participer au suivi de la formation des nouveaux arrivants au sein de l’équipe. – Fédérer un esprit de cohésion au sein de l’équipe Capacité à travailler en équipe, aptitude managériale, gestion des priorités.
Salaire mensuel de 1600€ à 1800€
Travail samedi et dimanche, HORAIRES CYCLES
35h / semaine
Avantage : Chèque repas

Le profil

Qualification du poste : Employé qualifié
Diplôme souhaité Niveau 4 (Bac), domaine Pas de domaine
Permis B – Véhicule léger exigé  » (Extrait de france-emploi.com du 14/05/2017)

Médiation sociale : Une passagère d’un train, victime d’attouchements, dénonce le comportement des agents de médiation et du conducteur du train.


« C’est en pleurs que cette jeune femme de 21 ans s’est rendue au commissariat de Mantes-la-Jolie, pour raconter son histoire, survenue dans le train entre Les Mureaux et Mantes-la-Jolie, jeudi soir. Agressée sexuellement par un autre passager, âgé de 15 ans, elle affirme avoir été insultée ensuite par le conducteur et poussée hors du train par un voyageur pressé.

Il est près de 20h30 quand la jeune femme blonde monte dans le train de la ligne J, aux Mureaux. Pendant le trajet, un jeune garçon lui touche les fesses. Pensant qu’il s’agit d’un geste involontaire, elle ne réagit pas. Mais à l’arrivée en gare de Mantes-la-Jolie, l’ado refait le même geste, de manière plus marquée cette fois, ce qui ne laisse plus de doute sur ses intentions. En colère, la jeune femme empêche son agresseur de descendre du train et prévient la police. Les agents de médiation des transports interviennent : l’ado s’excuse devant eux. Pour les agents, l’incident est clos. Ils demandent à la victime de laisser son agresseur partir.

Enquête ouverte

Mais la passagère ne l’entend pas de cette oreille : elle tire le signal d’alarme pour empêcher le train de repartir. Le conducteur intervient à son tour et… s’en prend à elle, dénonce-t-elle. Puis un autre passager, pressé de voir la rame repartir, pousse la jeune femme hors du train.

Les policiers arrivent sur place et interpellent l’ado aux mains baladeuses. Non sans difficulté : les agents de médiation tentent de s’interposer entre le suspect et les policiers et le conducteur referme même les portes du train avant qu’ils ne l’appréhendent. L’adolescent est finalement placé en garde à vue à l’hôtel de Police de Mantes-la-Jolie, où se rend également sa victime, visiblement très choquée par son comportement, mais aussi celui du conducteur et des agents de médiation.

Contactée ce vendredi, la SNCF confirme l’incident en gare de Mantes-la-Jolie. «Il s’est effectivement passé quelque chose, mais nous en avons différentes versions», indique un porte-parole de l’entreprise, précisant qu’«une enquête interne est en cours» – JULIEN CONSTANT . (Extrait de leparisien.fr du 12/05/2017)

En savoir plus sur http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/mantes-la-jolie-prise-a-partie-parce-qu-elle-a-tire-le-signal-d-alarme-apres-avoir-subi-des-attouchements-dans-le-train-12-05-2017-6943155.php

Emploi : L’ALTM recrute des Médiateurs Sociaux F/H – Lyon – CDD


ALTM
« RESUME DU POSTE
Spécialiste de la Médiation Sociale depuis plus de 10 ans, l’Agence Lyon Tranquillité Médiation (ALTM) assure une présence de proximité par des professionnels sur les territoires prioritaires de l’agglomération lyonnaise.
Sa mission s’oriente sur la réparation ou la création du lien social entre les populations et sur l’apport d’une réponse mutualisée aux problématiques de prévention de la délinquance et de cohésion sociale.
POSTE
L’ALTM recherche quatre Médiateurs sociaux sur : postes en CDD, d’une durée de 2 mois, du 1er juin au 31 juillet 2017. » (Extrait de rhone-alpesolidaires.org du 4/05/2017)

Emploi : Agent de médiation et de sécurité H/F à CLICHY SOUS BOIS


1Taf, Bourse d'emploi et de CV

 
« Nous recherchons 3 agents de sécurité mobile et de médiation (H/F) pour un CDD d’1 mois et demi, à temps partiel (130 Heures mensuelles) à CLICHY SOUS BOIS (93), possédant les formations obligatoires requises. Poste à pourvoir à partir du 19 mai jusqu’au 30 juin 2017.Horaires : de 19H00 -01H00 du mercredi au dimanche. Missions : assurer la tranquillité résidentielle à l’intérieur des bâtiments dans différents secteurs de Clichy sous Bois, s’assurer auprès des personnes du respect du règlement intérieur des bâtiments (médiation), rédiger sur tablette numérique des rapports d’incidents. Compétences relationnelles (écoute, dialogue) car la médiation est le c?ur du métier. Pour postuler merci d’adresser impérativement votre CV , lettre de motivation, la copie de votre permis B et de votre carte professionnelle à l’adresse suivante :
1 posteCDDDurée du contrat : 2 Mois
Expérience minimum : Non précisé « (Extrait de 1taf.com)

Emploi : Médiateur adulte relais H/F à EVRY


Offre d'emploi

« Accueillir le public et l’accompagner dans ses démarches administratives Offrir un service personnalisé Mener des actions de médiation Participer à la gestion courante de l’activité Collecter l’information , faire vivre et développer un réseau Initier à l’informatique et à internet Vérifier votre éligibilité auprès d’un conseiller pour public « activités d’adultes relais » « avoir plus de 30 ans et résidant dans les quartiers prioritaires de la ville »

1 posteCDDDurée du contrat : 12 Mois
Expérience minimum : Non précisé » (Extrait de 1taf.com)

Emploi : Coordinateur d’équipes de médiation (H/F)


ouestfrance-emploi.com, trouvez un emploi, pas un job
« Entreprise : SOLIHA TERRITOIRES EN NORMANDIE
Nombre de postes :1
Localisation : Caen (14)
Contrat : CDD 4 mois
Expérience : 0 – 2 ans (débutant)
Niveau d’études : bac+2

Le poste : Coordinateur / Coordinatrice d’équipes de médiation

Sous la responsabilité du chef de service et au sein d’une équipe pluridisciplinaire, vous aurez pour missions : – Gérer la médiation entre élus et gens du voyage dans le cadre des grands rassemblements – Assurer le rôle de veille et d’assistance auprès des services de l’Etat et du Conseil Général du Calvados – Suivre la mise en oeuvre du schéma départemental des gens du voyage – Conseiller les élus sur l’accompagnement social et la conception des aires d’accueil – Assurer les astreintes liées au poste. Vous devez avoir des capacités dans les domaines de médiation et coordination. Vous savez faire preuve d’esprit d’initiative. Permis indispensable.
Salaire autre Selon profil et expérience
35h / semaine

Le profil

Qualification du poste : Technicien
Diplôme exigé Niveau 3 (Bac+2), domaine Pas de domaine
Permis B – Véhicule léger exigé (Extrait de ouestfrance-emploi.com du 3/05/2017)

Marseille : 40 médiateurs sociaux déployés sur le littoral durant la période estivale.


Marseille. 40 médiateurs sociaux déployés sur le littoral

« Durant la période estivale, les plages et sites balnéaires de Marseille sont fréquentés par plus de 2 millions de personnes, touristes et habitants des différents quartiers de la ville. Afin de préserver la tranquillité publique et d’apporter conseils et informations aux visiteurs, la municipalité est à l’initiative d’un dispositif important de médiation sociale.
Jusqu’au 30 septembre 2017, la ville de Marseille organise le déploiement de plus d’une quarantaine de médiateurs sociaux qui seront répartis par binômes sur les zones les plus sensibles : les calanques de Morgiou et Sormiou, l’île du Frioul, la Corniche, le vallon des Auffes, le Prado Sud et la Pointe Rouge, le port de la Madrague de Montredon, l’Estaque village et les plages de Corbières. Les médiateurs seront chargés d’établir le lien avec la police et de prévenir les actes d’incivisme et les comportements à risque.
La médiation sociale s’inscrit dans un dispositif plus large de sécurisation du littoral marseillais, en collaboration avec la police nationale, la police municipale et les divers intervenants qui garantissent la sécurité des personnes et des biens tout au long de l’été. » (Extrait de maritima.info du 3/05/2017)

En savoir plus sur http://www.maritima.info/depeches/vie-des-communes/marseille/47902/marseille-40-mediateurs-sociaux-deployes-sur-le-littoral.html