Nantes : Un médiateur de quartier à nouveau arrêté pour une série de rodéos


Des jeunes faisant du rodéo urbain à scooter (illustration)

« Le jeune homme s’est signalé par au moins six rodéos quartier Bellevue à Nantes depuis mai

Un curieux exemple pour la jeunesse. Un Nantais de 21 ans, médiateur de quartier dans une association, a été interpellé et présenté au tribunal correctionnel mardi, soupçonné d’avoir commis six rodéos urbains quartier Bellevue à Nantes, rapporte la police. Les faits se sont d’abord déroulés place Mendès-France avec un quad ou un scooter au mois de mai : cinq rodéos de suite, captés par des caméras de vidéosurveillance, entre le 13 et 29 mai.

Outre les délits de rodéo urbain et de défaut d’assurance, au moins quinze contraventions pour diverses infractions au code de la route (non port de gants, de casque, circulation sur le trottoir…) étaient aussi relevées.

Il remet ça dès sa sortie de prison

Interpellé puis écroué durant l’été, cet individu déjà condamné par le passé se signala par un nouveau rodéo dès sa sortie de prison, le 29 août, toujours place Mendès-France, alors même qu’il était placé sous contrôle judiciaire, indique la police. Il était filmé, à visage découvert, par les caméras de vidéo-surveillance. Il portait, de plus, une matraque télescopique.

Placé en garde à vue, le jeune homme récidiviste devait être jugé mardi en comparution immédiate. Son procès a été repoussé afin qu’il puisse préparer sa défense. » (Extrait de msn.com/fr- du 11/09/2019)

En savoir plus sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/faits-divers/nantes-un-m%c3%a9diateur-de-quartier-%c3%a0-nouveau-arr%c3%aat%c3%a9-pour-une-s%c3%a9rie-de-rod%c3%a9os/ar-AAH8F3c

Vidéo : une bagarre éclate entre un policier et un médiateur de la ville de Sevran


<b>Sevran</b> : une bagarre éclate entre un policier et un <b>médiateur</b> de <b>la ville</b>

Le quartier des Beaudottes est en émoi après un affrontement musclé filmé entre un gardien de la paix et un employé municipal. La cité crie à la bavure, les policiers dénoncent des outrages.

Le 12 septembre 2019 à 17h52, modifié le 12 septembre 2019 à 23h47

Une semaine après la venue de deux ministres pour vanter le rapprochement police-population, une vidéo virale met Sevran en émoi. On y voit Lamine Ba, 34 ans, médiateur respecté et connu du quartier des Beaudottes, se battre violemment avec un policier, avant d’être neutralisé par un coup de Taser. Didier Lallement, le préfet de Police, a demandé ce jeudi soir la saisine de l’inspection générale de la police (IGPN) et a suspendu le policier. « Cette mesure ne présage pas de la culpabilité de l’agent. Cela peut-être aussi un moyen de le protéger, le temps de l’enquête », indiquent les services de l’Etat.

Une décision pas du goût de nombreux policiers. Ce jeudi soir, une centaine d’entre eux se sont rassemblés en début de soirée sous les fenêtres du bureau du commissaire d’Aulnay, également en charge de Sevran. Vers minuit, ils se trouvaient toujours sur place. Sur Twitter, la déléguée nationale du syndicat SGP Police FO Linda Kebbab a dénoncé une suspension «sur la base d’une vidéo tronquée ».

Les faits se sont déroulés mercredi. L’affrontement, filmé par un habitant, s’est produit en plein milieu de l’avenue Youri-Gagarine, peu après 18 heures, à proximité de la gare RER. Les images de bonne qualité permettent d’identifier clairement un policier en tenue et ganté de blanc aux prises avec un homme portant un bouc, en tee-shirt noir. Ils se font face et semblent s’invectiver mutuellement.

Un corps à corps violent

Brusquement, le fonctionnaire se rue dans les jambes de l’employé municipal – qui n’est alors pas en service. S’ensuit un corps à corps violent. Le médiateur cramponne la tête du policier. Celui-ci parvient à se dégager et assène un direct du droit à son adversaire. Ils échangent des coups de poing comme sur un ring, le policier revenant plusieurs fois à la charge en position de boxeur.

Soudain, un claquement sec retentit : un second policier vient de tirer sur l’employé municipal avec son pistolet à impulsion électrique. Le trentenaire atteint au postérieur s’écroule au sol, avant d’être maintenu par l’un des fonctionnaires.

Pendant toute la durée de la rixe, on voit également des habitants contourner la scène ou rester en retrait derrière des barrières.

Blessé par le Taser, Lamine Ba est transporté à l’hôpital Robert-Ballanger, où il doit se faire enlever les aiguillons du pistolet électrique qui se sont plantés dans ses chairs.

Des versions divergentes

Selon que l’on soit du côté de la police ou de celui du médiateur, les versions s’opposent diamétralement.

-Thomas Poupeau et Nathalie Revenu -(Extrait de leparisien.fr du 12/09/2019)

Vidéo à consulter sur http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/sevran-la-bagarre-entre-un-mediateur-et-un-policier-cree-la-controverse-12-09-2019-8150871.php

Emploi : Médiateur social en contrat Adulte Relais (H/F) 93 à SEVRAN


Logo Pôle emploi

« En lien avec la direction et avec l’équipe en place : – Accueillir le public et faire vivre un point d’accueil, informer et orienter si besoin vers le bon interlocuteur. – Mener des actions de médiation (accueil individuel et animation collective). – Mener des actions d’accompagnement aux démarches administratives et de conseil autour de la précarité énergétique. – Aller à la rencontre des habitants, à leur domicile et en porte-à-porte, dans le cadre de la médiation sortante. – Assurer la gestion administrative de l’activité. – Faire vivre et développer un réseau de partenaires. – Participer à l’animation d’ateliers, à des manifestations/ participer à la création des outils nécessaires à ces événements.

Type de contrat
Contrat à durée déterminée – 36 Mois
Contrat travail
Durée du travail
35H Horaires normaux
Salaire
Salaire : SMIC

PROFIL SOUHAITÉ

Expérience

  • 1 anCette expérience est indispensable

Savoirs et savoir-faire

  • Accueillir les personnes
  • Analyser la situation et les besoins de la personne
  • Etablir des contacts avec la population locale de la zone d’affectation et promouvoir les initiatives de réunions de concertation ou de consultation, …
  • Identifier les motifs de tension, les dysfonctionnements, les dégradations, les risques de conflit
  • Organisation du système sanitaire et social
  • Organiser les modalités d’intervention de médiation sociale (lieux, stratégie d’action, consignes, …)
  • Autonomie, initiative, rigueur et organisation
  • Bonne communication orale et écrite
  • Eligible à un poste adultes-relais
  • Esprit d’équipe
  • Goût du contact, sens de l’écoute
  • Maîtrise de l’outil informatique
  • Maîtrise des démarches administratives en ligne 

(Extrait de pole-emploi.fr 17/09/2019)

En savoir plus sur https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/093MWRK

Emploi : Agent / Agente de prévention et de médiation sociale H/F 75 – Paris (Dept.)


Logo Pôle emploi

Présence dans les trains (RER, lignes du Transilien )et les gares au service des usagers pour : – informer et orienter la clientèle, – prévenir les incivilités, gérer les conflits, sécuriser les voyageurs, – participer à la régularité et la fluidité du trafic ferroviaire, – procéder à une veille technique pour veiller au bon fonctionnement du matériel – pratique de la médiation sociale dans différents contextes et avec différents publics, – établir ou recréer un dialogue entre les personnes en conflit ou en tension, – informer, orienter et relayer des informations auprès des voyageurs, – analyser les situations rencontrées sur le réseau et rendre compte, – rappeler les règles de vie commune et de citoyenneté, – observer, veiller et favoriser le dialogue avec les utilisateurs du réseau. Etre éligible au PEC (VOIR IMPERATIVEMENT VOTRE CONSEILLER POLE EMPLOI POUR LA VÉRIFICATION DE VOTRE ELIGIBILITE) AVOIR UN PROJET DANS LA SECURITE, LA MEDIATION ou L’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL.

Type de contrat
Contrat à durée déterminée – 12 Mois
CUI – CAE
Durée du travail
35H Horaires normaux
Salaire
Salaire : Mensuel de 1522,00 Euros sur 12 mois
Déplacements
Déplacements : Quotidiens

PROFIL SOUHAITÉ

Expérience

  • Débutant accepté

Savoirs et savoir-faire

  • Accueillir les personnes
  • Analyser la situation et les besoins de la personne
  • Identifier les motifs de tension, les dysfonctionnements, les dégradations, les risques de conflit
  • Veiller sur l’environnement de la zone d’affectation (quartiers, lignes de bus, centres commerciaux, sorties d’école, …)
  • Bonne élocution
  • Capacité à maintenir une station debout prolongée
  • Capacité à rendre compte (par oral et par écrit)
  • Capacité d’analyse et d’écoute
  • Maîtrise de soi, capacité à prendre de la distance
  • Ponctualité et esprit d’équipe
  • Sens du contact, bon relationnel

(Extrait de pole-emploi.fr du 12/09/2019)

En savoir plus sur https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/093JDKY

Emploi : Médiateur / Médiatrice adulte relais 71 – CHALON SUR SAONE


Logo Pôle emploi

Les conditions d’accès à cette fonction sont limitées car il convient : -d’être âgé(e) de 30 ans au moins -d’être sans emploi ou bénéficier d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi/ PEC -de résider dans un quartier prioritaire de chalon sur saône : aubépins, prés st jean, stade ou fontaine au loup. votre mission est d’accompagner les jeunes des 3 quartiers prioritaires de la ville pour répondre à leurs questions concernant l’emploi, la formation, l’accès aux droits et de faciliter leurs démarches d’inscription auprès du service public de l’emploi, les orienter vers les actions de la mission locale.l’adulte relais insertion permettra une plus grande visibilité et appropriation des actions d’insertion du SPE auprès des jeunes. En lien avec les structures associatives il organisera des permanences et des actions d’information .vous devez connaître les dispositifs du SPE et le tissu associatif des 3 QPV, avoir un bon relationnel avec les jeunes et les partenaires et être autonome .

Type de contrat
Contrat à durée déterminée – 36 Mois
Contrat travail
Durée du travail
35H Horaires normaux
Salaire
Salaire : Mensuel de 1695 Euros sur 12 mois

PROFIL SOUHAITÉ

Expérience

  • 6 moisCette expérience est indispensable

Savoirs et savoir-faire

  • Accueillir les personnes
  • Analyser la situation et les besoins de la personne
  • Etablir des contacts avec la population locale de la zone d’affectation et promouvoir les initiatives de réunions de concertation ou de consultation, …
  • Organisation du système sanitaire et social
  • Organiser les modalités d’intervention de médiation sociale (lieux, stratégie d’action, consignes, …)

Formation

  • Bac+2 ou équivalent Intervention sociale familiale

(Extrait de candidat.pole-emploi.fr/ du 11/09/2019)

En savoir plus sur https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/093GZLY

Emploi : un(e) médiateur/trice social(e) et culturel(le) – Lille (59)


Titre de l’offre d’emploi: Service civique « médiation sociale et culturelle – Participation aux activités de la bibliothèque et du bibliobus »

lieu de travail : ville + département: LILLE 59

Introduction et contexte: La fédération du Secours populaire du Nord a ouvert sa bibliothèque dans les locaux à Lille et recherche un(e) jeune en contrat civique pour assister la salariée en charge de la bibliothèque et du bibliobus qui sillonne la métropole lilloise pour promouvoir la lecture.

Missions: – Participer à la gestion de la bibliothèque nouvellement mise en place : gestion des inscriptions et prêts/retours, équipement des livres (recouvrement, enregistrement dans la base, cotation, etc.) et médiation culturelle ;
– Participer aux interventions du bibliobus au sein de structures culturelles ou associations de la métropole lilloise ;
– Aider à la mise en place d’ateliers/animations autour du livre ou de la culture en général au sein de la bibliothèque et du bibliobus ;
– Pratiquer la lecture d’histoires aux enfants ;
– Participer à la vie de l’association.

Profil recherché: – Sensibilité à la lecture et au jeune public exigée ;
– Connaissances en bibliothéconomie et en littérature appréciées ;
– Permis B apprécié.
– Être éligible au contrat « Service Civique ». Conditions d’éligibilité sur : http://www.service-civique.gouv.fr/page/les-conditions-pour-m-engager

Modalités de recrutement: Durée du contrat : 8 mois à 24h/semaine, rémunération entre 575 et 675€/mois environ.
Début du contrat : 1er octobre 2019.

Contacts pour candidater: Pour toute candidature, veuillez nous adresser un CV ainsi qu’une lettre de motivation par mail à bibliobus@spfnord.fr

Type de contrat: Service civique

(Extrait de biblioemplois. du 11/09/2019)

En savoir plus sur https://biblioemplois.wordpress.com/2019/09/11/une-mediateur-trice-sociale-et-culturelle-lille-59/

Belgique : les conflits de voisinage à 80% solutionnés par la médiation


A Evere, l’ASBL Egregoros, en charge de la médiation des conflits, a enregistré pas moins de 2.334 interventions l’an dernier.

A Evere, l’ASBL Egregoros, en charge de la médiation des conflits, a enregistré pas moins de 2.334 interventions l’an dernier. – Mathieu Golinvaux.

Entre voisins, l’entente peut être cordiale voire même amicale. Certains se retrouvent ainsi volontiers autour du buffet annuel de la traditionnelle fête des voisins. Mais à l’inverse, ces relations peuvent également donner lieu à de nombreuses rivalités. Les conflits de voisinage seraient d’ailleurs en hausse. A titre d’exemple, dans la commune d’Evere, en Région bruxelloise, l’ASBL Egregoros, en charge de la médiation des conflits, a enregistré pas moins de 2.334 interventions l’an dernier, contre à peine 905 en 2004. Et parmi les éléments déclencheurs de ces conflits, plusieurs causes reviennent avec récurrence. «

C’est principalement le bruit qui pose problème mais aussi le manque de communication et l’impolitesse. L’entretien des plantations comme les haies crée aussi quelques soucis même si c’est moins le cas chez nous, en ville, qu’à la campagne », confie Marc De Decker, directeur de l’ASBL Egregoros. (Extrait de plus.lesoir.be du 3/09/2019)

En savoir plus sur https://plus.lesoir.be/245555/article/2019-09-03/les-conflits-de-voisinage-80-solutionnes-par-la-mediation