Audio : « Médiation à l’école : on arrête les coups, on se parle !  » par Manuel Balmer Aroéven-Poitiers (francebleu.fr)


Les élèves ont parfois des conflits entre eux. Le verbe n’est pas toujours suffisant pour se faire comprendre et cela peut aller plus loin. Comment gérer autrement les conflits à l’école ? La médiation par les pairs est une solution qui a fait ses preuves.

La violence n'est pas rare à l'école.
La violence n’est pas rare à l’école. © Getty – wakila

Manuel Balmer est le directeur et Responsable Pédagogique de l’Aroéven-Poitiers (Association régionale des œuvres éducatives et de vacances de l’Éducation nationale), il encadre l’accompagnement de la médiation à l’école.

Quelles sont les sources de conflit à l’école ? 

Les élèves sont en conflit sur des sujets tels que des désaccords, des disputes banales, des insultes, des rumeurs, des jalousies, des querelles amoureuses… La médication est un système parallèle et complémentaire au fonctionnement habituel de l’éducation.

Le conflit est nécessaire dans la vie en société, il créé des interactions.

Il n’en reste pas moins qu’il faut trouver des solutions pour apaiser les conflits.

Comment se déroule la médiation par les pairs ?

La médiation par les pairs ne s’improvise pas, c’est une démarche qui s’anticipe, qui s’organise au sein de l’établissement scolaire. Parmi les élèves, certains se proposent sur la base du volontariat comme médiateur. Ils suivent une formation. Les élèves en conflit proposent d’aller ensemble en médiation dans une pièce de l’établissement dédiée. Deux médiateurs accueillent les élèves en conflit, écoutent le ressenti de chaque élève et prennent note de la décision prise.

Dans l’académie de Poitiers, 42 établissements scolaires pratiquent la médiation par les pairs.

Quels sont les résultats de la médiation ? 

La parents des élèvent donnent leur accord pour que leur enfant soit médiateur. La médiation permet permet d’axer la relation entre les élèves sur la communication. Les élèves dialoguent beaucoup plus ensemble, cela créé d’autres relations. Cela permet d’avoir un projet d’établissement commun. Les bienfaits de la médiation sont palpables : les élèves sont responsabilisés et gagnent en autonomie. (Extrait de francebleu.fr/du 28/10/2020)

Reportage à écouter sur https://www.francebleu.fr/emissions/la-vie-en-bleu-le-dossier-en-poitou/poitou/mediation-a-l-ecole-arrete-les-coups-se-parle?RelatedContentIds=Article-BB1ar292,Article-BB1aqcZt,Article-BB1apOLx,Article-BB1ape38,Article-BB1andLm,Video-BB1as1Qf,Video-BB1asG0u,Article-BB1alYn2,Article-BB1afPIB,Article-BB1ak76S,Article-BB1acod3,Article-BB1aaq7y,Article-BB1ak81I,Article-BB1a5BFn,Article-BB1a9JCu,Article-BB19ZpYZ,Article-BB1arxtE,Article-BB1arQM9,Article-BB1arudZ,Article-BB1aruUt,Article-BB1arhVI,Article-BB19Z2lh

Médiation scolaire : le Recteur Benmiloud Kari de l’Académie de Clermont-Ferrand à la rencontre de la médiation par les pairs


Image

« Au lycée François Rabelais de Brassac-les-mines, le Recteur Benmiloud Karim rencontre les élèves et les enseignants qui participent activement à la démocratie scolaire : formation des délégués, éco-délégués, médiation par les pairs. Tous concourent à un climat scolaire serein.

En savoir plus sur https://twitter.com/acclermont/status/1313468961607032832?s=03

Médiation scolaire : La médiation par les pairs au collège Racine d’Alençon


Image

« La médiation par les pairs, c’est reparti ! 1ère réunion, cet après-midi, avec une dizaine d’élèves volontaires pour jouer les médiateurs et régler les petits conflits au sein de l’établissement. » (Extrait de twitter.com/JRacineCollege/ du 6/10/2020

En savoir plus sur https://twitter.com/JRacineCollege/status/1313520959454949376

Vidéo (Burkina Faso): DROITS ET DEVOIRS EN MILIEU SCOLAIRE – CULTURE A LA MEDIATION


« A la veille de la semaine internationale de la médiation, du 10 au 17 octobre, c’est un plaisir de partager un article et une vidéo sur une formation réalisée par des amis burkinabè sur les droits et devoirs en milieu scolaire.

Les différentes formes de médiation font réfléchir sur de nombreuses questions, notamment sur comment rendre la citoyenneté plus active, plus responsable par la connaissance des règles de droit, le dialogue et les reconnaissances mutuelles ?

Cette vidéo pose le cadre sur des sujets fondamentaux des droits de l’homme, des enfants en particulier, et des devoirs en découlant. Comment se fait-il que des enfants n’aillent pas à l’école ou ont des difficultés d’apprentissage ? Quelles réponses apporter en rendant acteurs les enseignants, les parents et les enfants eux-mêmes ?

Cette vidéo montre quelques éléments de réponse, en tout cas des propositions d’apprentissage de pédagogies intégratives, innovantes et collectives, dans des milieux vulnérables, comme cela est le cas dans de nombreuses écoles au Burkina Faso (et aussi ici et ailleurs ?). (Extrait de linkedin.com 10/2020)

Plus d’information sur : https://www.linkedin.com/pulse/droits-et-devoirs-en-milieu-scolaire-culture-la-mediation-ricard/

La « médiation par les pairs » existe depuis plusieurs années dans les établissements mosellans.


A l’occasion de la visite de la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement ce mardi à Metzles élèves médiateurs du collège Ernest-Jacques Barbot ont été mis à l’honneur. Leur mission : réconcilier les copains, éviter les bagarres, bref, apaiser les tensions entre collégiens.

« On a parlé du harcèlement »

Ce dispositif existe depuis plusieurs années dans l’académie de Nancy-Metz et se développe petit à petit en Moselle. Concrètement, il s’agit de sensibiliser tous les élèves de cinquième à la nécessité de régler les conflits du quotidien sans violence. Ensuite, certains se portent volontaires pour suivre une nouvelle formation auprès des enseignants. Enfin, quand un problème survient entre plusieurs élèves, ils sont invités par leurs camarades (toujours sur la base du volontariat) à se réunir pour une médiation. 

« Les élèves en conflits sont reçus dans une salle, chacun raconte sa version, exprime son ressenti et essaie de trouver une solution, explique Agathe, nouvelle médiatrice de quatrième. En fait, on essaie d’aider les autres. Pendant notre formation, on a parlé notamment du harcèlement qui peut tous nous toucher, » ajoute son camarade devant toute la classe. (…)

Les nouveaux élèves médiateurs ont été félicités par la secrétaire d'Etat Sarah El Haïry ce mardi matin au collège Barbot de Metz
Les nouveaux élèves médiateurs ont été félicités par la secrétaire d’Etat Sarah El Haïry ce mardi matin au collège Barbot de Metz © Radio France – Lucas Valdenaire

« Apprendre la médiation, c’est apprendre à écouter les autres »

Cette médiation a donc vocation à améliorer l’ambiance générale dans l’établissement, comme l’explique le principal Hervé Dufossé, qui a déjà participé à l’expérience à Petite-Rosselle et à Stiring-Wendel. « Ici à Barbot, ce n’était pas très connu, mais les professeurs se sont vraiment emparés du projet et c’est devenu au cœur du projet d’établissement, confie-t-il. A partir du moment où on apprend aux élèves la médiation, ils apprennent à écouter les autres. On le constate dans mes anciens établissements : depuis qu’on fait de la médiation, il n’y a plus aucune bagarre dans la cour. Ça fonctionne ! Ce n’est pas de l’angélisme, c’est la réalité. » – L Valdenaire- (Extrait de francebleu.fr du 1/9/2020)

En savoir plus sur https://www.francebleu.fr/infos/education/une-mediation-entre-eleves-pour-eviter-les-conflits-dans-plusieurs-colleges-mosellans-1598976541

Rapport 2019 de la médiatrice de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur


 

« Pour son rapport 2019, la médiatrice a choisi de développer trois sujets qui lui ont paru importants autour du besoin croissant de reconnaissance, d’attention et de « soin » exprimé par les usagers comme par les personnels pour pouvoir étudier et travailler dans un climat apaisé, propice à la réussite de leur formation ou à leur épanouissement professionnel. Elle émet des recommandations et de bonnes pratiques pour trouver une autre voie afin de prévenir les conflits.

  • Dans un premier temps, la médiatrice relève la nécessité de prendre en compte le harcèlement au travail de façon plus efficace et constructive. La médiatrice formule 11 recommandations visant la mise en place d’une véritable politique de prévention de ce risque professionnel, s’appuyant sur des moyens humains et de formation adaptés, de sorte que, lorsqu’apparaissent les éléments constitutifs d’une situation de harcèlement au travail, celle-ci puisse être prise en charge et traitée le plus tôt possible.
  • Dans un deuxième temps, la médiatrice plaide pour une administration à visage humain. Autour d’une étude de cas, elle démontre l’importance de la médiation pour lutter contre les discriminations. Elle pointe en outre une méconnaissance persistante du Code des pensions et certaines procédures et les difficultés qui subsistent autour du PPCR.
  • La médiatrice met en avant la nécessité de prendre soin des élèves et des étudiants. Elle relève des difficultés d’accès aux aides sociales suscitant erreurs, incompréhension et contestations de la part des usagers. Elle termine son rapport en recommandant  de nouvelles pratiques pour résoudre les problèmes d’égalité liés au déroulement des examens.
  • Enfin, elle souligne que la médiation est force de proposition.

SOMMAIRE

  • Temps forts 2019
  • Première partie : l’activité des médiateurs en chiffres
  • Deuxième partie : le harcèlement au travail : pour une prise en compte plus effective et constructive
  • Troisième partie : une administration à visage humain
  • Quatrième partie : prendre soin des élèves et des étudiants
  • Cinquième partie : la médiation, force de proposition
  • Sixième partie : informations » (Extrait de education.gouv.fr )

Rapport à télécharger sur https://www.education.gouv.fr/rapport-2019-de-la-mediatrice-de-l-education-nationale-et-de-l-enseignement-superieur-305212

ou sur rapport-de-la-m-diatrice-2019-69870

« La médiation par les pairs est-elle une réponse adéquate face au harcèlement à l’école ? » par Morgane Senden et Benoit Galand, Revue des sciences de l’éducation, Volume 45, numéro 3, 2019, pp.112-139


Capture

Résumé de l’article
Le harcèlement scolaire est un problème fréquent aux conséquences
importantes. Une façon de réagir aux situations de harcèlement entre élèves
est d’utiliser la médiation par les pairs. Bien qu’il existe différents arguments
en faveur de cette solution, certain·e·s auteur·e·s avancent que la médiation par
les pairs est peu adaptée dans le cas du harcèlement, notamment pour des
raisons éthiques (liées au déséquilibre de pouvoir qui caractérise les situations
de harcèlement). Dans cette étude, nous avons passé en revue les études testant
l’efficacité de la médiation par les pairs pour intervenir face au harcèlement
scolaire ou prévenir ce phénomène. Il en ressort qu’il n’existe pas de preuves
concluantes que la médiation par les pairs est un moyen efficace de lutter
contre le harcèlement. Cet article se penche également sur l’efficacité de la
médiation par les pairs en général. Les résultats sont plus positifs. Toutefois, la
mise en oeuvre de ces programmes peut poser des difficultés et les effets les
plus importants sont majoritairement observés chez les élèves qui jouent le
rôle de médiateur·rice·s, alors qu‘il s’agit généralement de celles·ceux qui en
ont le moins besoin. (Extrait)

Article à consulter sur https://id.erudit.org/iderudit/1069642ar

Liban : Signature d’un protocole d’accord entre le Centre professionnel de médiation de l’USJ et et la Banque BEMO


Image

Signature d’un protocole d’accord entre le Centre professionnel de médiation #CPM_USJ et la Banque BEMO. L’objectif est de promouvoir le recours à la #médiation comme processus amiable de résolution des #conflits bancaires et de financer des #bourses pour les étudiants.

En savoir plus sur https://twitter.com/USJLiban/status/1273301405592432640

Québec : É-congrès d’Équijustice – 26 et 27 mai 2020


Capture.PNG1287

 

Programme et inscription sur https://equijustice.ca/fr/actualites/e-congres-dequijustice