Rémilly (57) : Désamorcer les conflits par la médiation, ça s’apprend au collège


Désamorcer les conflits par la médiation, ça s’apprend au collège

« La médiation ? Une technique d’écoute et de résolution des conflits du quotidien, qui marche au travail, à la maison et à l’école. L’Education nationale y croit, elle l’encourage au collège de Rémilly. » (Extrait de republicain-lorrain.fr du 08/02/2019)

En savoir plus sur https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-agglo-et-orne/2019/02/08/desamorcer-les-conflits-par-la-mediation-ca-s-apprend-au-college?RelatedContentIds=Article-BBTdlSS,Article-BBTaboE,Article-BBTbB6X,Article-BBTaBdu,Article-BBTcprO,Article-BBT9jSq,Article-BBT9tBR,Article-BBT2zZ0,Article-BBSQkAn,Article-BBSL0m4,Article-BBT09rE

Publicités

Médiation scolaire : la médiation au collège à Tourcoing pour désamorcer conflits et violence


« Le collège Notre-Dame Immaculée compte près de 680 élèves et, depuis sept ans, un pôle médiation. Celui-ci permet aux élèves de se confier, de régler leurs différends ou d’apprendre à identifier leurs émotions afin d’éviter l’escalade de la violence. Un dispositif atypique qui fait ses preuves. » (Extrait denordeclair.fr du 31/01/2019)

En savoir plus sur http://www.nordeclair.fr/216252/article/2019-01-31/la-mediation-au-college-pour-desamorcer-conflits-et-violence

Médiation scolaire : Hérouville veut éviter les gros conflits et le harcèlement avec de la médiation à l’école primaire


Enseignants et personnels travaillant dans les écoles primaires d’Hérouville ont reçu une formation sur un nouveau dispositif : la médiation des conflits entre élèves.

Une cinquantaine d'enseignants, de directeurs d'école, de personnels de la Ville et d'animateurs de l'UNCMT étaient réunis lundi, à l'école Varignon d'Hérouville, pour une formation sur la médiation des conflits entre élèves.
Une cinquantaine d’enseignants, de directeurs d’école, de personnels de la Ville et d’animateurs de l’UNCMT étaient réunis lundi, à l’école Varignon d’Hérouville, pour une formation sur la médiation des conflits entre élèves.

Un nouveau dispositif est en cours de mise en place à Hérouville Saint-Clair, près de Caen (Calvados) : la médiation des conflits entre élèves.

Durant une matinée, lundi 3 décembre 2018, acteurs de la commune, directeurs d’école, enseignants de CM1 et CM2, responsables de restauration et animateurs de l’UNCMT étaient réunis à l’école primaire Varignon d’Hérouville Saint-Clair pour se former.

« Apaiser les conflits dans les cours d’école »

C’est une initiative de la Ville pour apaiser les conflits dans les cours d’école. L’idée est de faire société à l’école, précise Caroline Boisset, la maire-adjointe en charge de l’éducation à la municipalité d’Hérouville. Cela concerne les 10 écoles primaires d’Hérouville, dont cinq sont situées en zone éducative prioritaire.

A Hérouville, le dispositif existe déjà depuis trois ans au collège Nelson-Mandela. « Cela fonctionne bien, les élèves sont autonomes », souligne Laure Jourdaneau, responsable de formation à l’Aroéven, spécialisé dans la médiation.

L’objectif de ce projet est d’instaurer la parole entre pairs comme mode alternatif de résolution de conflits.

Cela ne concerne pas tous les conflits, mais les bousculades, les vols de petits matériels ou les insultes. Pour de plus gros conflits, c’est l’adulte qui gérera.

« Un climat serein améliore de 20 % les résultats scolaires »

La médiation des conflits entre élèves permet de prévenir les gros conflits et les situations de harcèlement, de responsabiliser les élèves et de bonifier les relations entre jeunes et adultes.

Désamorcer les conflits au fur et à mesure assainit le climat scolaire général.

Et selon l’inspectrice académique Christiane Palain, « un climat scolaire serein permet d’avoir une amélioration de 20 % des résultats scolaires ».

Une sensibilisation du personnel scolaire et une formation de 6h des adultes bénévoles seront nécessaires, avant la formation à proprement parler des élèves médiateurs qui seront choisis ou retenus après lettres de motivation ou entretiens. Ces derniers recevront ensuite une formation de 9h sur notamment la notion de conflits, les attitudes à adopter, les règles de la médiation…

C’est sûr que c’est chronophage au départ, car un adulte doit rester à proximité de la salle de médiation, mais plus on met en place tôt ce dispositif, plus on assainit les relations.

Emploi : Médiateur/trice sociale en milieu scolaire à Châtellerault (86)


Association Médiation86

Médiation 86 recherche un/une Médiateur/trice sociale en milieu scolaire. CDD de 36 mois .

Vous devez être éligible au dispositif adulte relais.

Formation/ expériences en , , éducateur…

Poste à pourvoir immédiatement.

Postulez à mediation86@sfr.fr

(Extrait de witter.com/Assomediation86 )

En savoir plus sur https://twitter.com/Assomediation86/status/1073326716150525952?s=09

Médiation scolaire : les écoliers luttent eux-mêmes contre le harcèlement scolaire à Lille


Médiation scolaire : de nouveaux élèves médiateurs au collège Quéral de Pontchâteau.


 

Les élèves nouvellement formés à la médiation avec leur diplôme et les élèves formateurs : Sébastien, Gary, Maria, Jean, Ewan, Lana, Calista, Thomas, Elouan, Jade, Maewenn et Maël Cariou, coordinateur du projet, à gauche.

Dans le cadre du projet d’établissement, un dispositif appelé Médiation par les pairs a été mis en place, en 2014. Sept nouveaux collégiens viennent d’être formés. (Extrait de ouest-france.fr du 01/12/2018)

En savoir plus sur https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/pontchateau-44160/de-nouveaux-eleves-mediateurs-au-college-queral-6102539

Emploi : Médiateur social (H/F) en milieu scolaire, Citéo, Seine-Saint-Denis


Opérateur de médiation sociale, Citéo recrute un médiateur social urbain qui interviendra dans un quartier de la métropole lilloise.

Missions : réalisation de diagnostics de territoire ; prévention et gestion des conflits ; actions de sensibilisation (propreté urbaine, déplacements…) ; rencontre des habitants/usagers et notamment des personnes fragilisées ; renforcement de l’implication citoyenne ; représentation de l’entreprise lors de réunions ou d’instances partenariales

Profil : diplôme de niveau 4 minimum (DUT Gestion Urbaine, Licence Intervention Sociale…) et/ou expérience probante sur un poste similaire ; permis B

Conditions : temps plein annualisé ; travail en roulement et en horaires décalés, le week-end et les jours fériés

CV et lettre de motiviation à adressser avant le 15/12/2018

En savoir plus sur http://www.francemediation.fr/orki/view/229/offres-d-emploi.html