Côte d’Ivoire : le médiateur de la République annonce la mise en place d’un comité de veille à Zouan-Hounien


 

Réconciliation durable: Toungara annonce la mise en place d'un comité de veille à Zouan-Hounien

« Après les affrontements survenus entre des communautés dans le département de Zouan-Hounien, le grand médiateur de la République, Adama Toungara, était aux côtés des populations de cette localité et celle de Danané qui ont eu les effets collatéraux pour leur témoigner la compassion de l’État. C’était ce mercredi 5 décembre 2018.

Accompagné d’Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, fils de la région, il a annoncé la mise en place d’un comité de veille.

Pour Adama Toungara, l’objectif est de « garantir la paix, la sécurité et la cohésion sociale entre les différents groupes sociaux qui vivent à Zouan-Hounien ». Le succès de l’initiative, reconnaît l’instigateur, requiert l’implication de tous les acteurs sociaux du département et de la région.

C’est pourquoi il entend s’appuyer sur les têtes couronnées, les présidents de mutuelles et d’associations, et les leaders d’opinions du département. Qui « œuvrent depuis toujours au maintien de la cohésion et de la paix entre les populations ».

Quant au comité de veille, il sera placé sous la tutelle du ministre Mabri Toikeusse, président du Conseil régional du Tonkpi et des autorités préfectorales. Il servira de plateforme d’informations, d’échanges et de rapprochement entre les communautés.

« L’ultime objectif visé, est le pardon de toutes les offenses nées de la grave crise qu’a traversée Zouan-Hounien. Afin que la réconciliation voulue et prônée par le Président de la République Alassane Ouattara soit effective dans cette région », a dit le grand médiateur de la République.

Adama Toungara a condamné les violences et demandé aux populations de tourner résolument le dos à la violence et de privilégier le dialogue comme moyen de règlement des différends. Avant de faire un don d’une valeur de 3,9 millions de F Cfa (2 millions F Cfa aux blessés, 1 million F Cfa aux cinq parents de victimes et 900 mille F Cfa à la population).

Le ministre Albert Mabri Toikeusse a, pour sa part, dit que le grand médiateur de la République qui est le neveu, est la personne la mieux indiquée pour le règlement des litiges dans la région.

Quant au maire Zrakpa Roger, il a souhaité que la région redevienne une terre de paix, de fraternité et de repos pour tous les frères et sœurs.

Il faut noter qu’une équipe du médiateur de la République est sur le terrain depuis quelques jours pour écouter les différents protagonistes. » Saint-Tra   Bi (Extrait de fratmat.info du 5/12/2018)

En savoir plus sur ttps://www.fratmat.info/index.php/nos-unes/reconciliation-durable-toungara-annonce-la-mise-en-place-d-un-comite-de-veille-a-zouan-hounien

Publicités