France-Culture (audio) : Histoires de médiation (4 ÉPISODES – 2016)


« Cette semaine dans Les Pieds sur Terre, entrez dans le bureau des médiatrices d’Accalmie, cabinet qui propose des solutions concrètes et nouvelles pour résoudre les conflits qui empoisonnent les familles. Pour les faire sortir de l’impasse, les professionnelles les aident à établir un dialogue et peuvent intervenir tout autant dans les relations conjugales que les relations parents-enfants. »

L’histoire d’une médiation familiale (1/4) : L’appartement

27 MIN2009 Épisode 1 : L’appartement LE 01/08/2016

Viviana et Emmanuel sont en train de se séparer. Pour l’instant, les enfants restent dans leur appartement commun et les parents alternent. Ils viennent…Réécouter L’histoire d’une médiation familiale (2/4) : Les vacances

28 MIN2009 Épisode 2 : Les vacances LE 02/08/2016

La question du logement réglée, les médiatrices vont aujourd’hui aider Viviana et Emmanuel à mettre en place un calendrier de garde pour les vacances des…Réécouter L’histoire d’une médiation familiale (3/4) : Les biens

28 MIN2009Épisode 3 : Les bien sLE 03/08/2016

C’est la rentrée. Viviana et Emmanuel sont désormais séparés, les enfants en garde alternée. Reste la question de leurs biens communs à régler et notamment…Réécouter Histoires de médiation (4/4) : La confiance

28 MIN2009 Épisode 4 : La confiance LE 04/08/2016

Médiation : Le compagnon violent à l’égard de sa femme lors d’une médiation à Nantes


Ouest-France

« Il sera jugé en janvier 2022. Vendredi 9 juillet, il a donné un coup de poing à sa femme alors qu’il était convoqué pour une médiation, à Nantes.

Ce devait être un rendez-vous pour une médiation à la Protection maternelle infantile de la Beaujoire, à Nantes. Avec son ex-compagne et ses deux enfants. De médiation, il n’y eut point. Car, vendredi 9 juillet, cet homme né en 1989 a donné un coup de poing à son ancienne compagne, qui a perdu connaissance.

Interdiction d’entrer en contact avec son ex-compagne et enfants

Plutôt que faire profil bas lorsque les policiers sont venus l’interpeller, il s’est rebellé. Il a notamment mordu l’un d’eux. Conséquences, entre un et six jours d’Incapacité totale de travail pour les trois agents. » (Extrait de nantes.maville.com du 11/07/2021)

En savoir plus sur https://nantes.maville.com/actu/actudet_-nantes.-le-compagnon-violent-lors-d-une-mediation-sous-controle-judiciaire-_loc-4729978_actu.Htm

Publication de LA LETTRE DE L’APMF de juillet 2021


Lettre à consulter sur http://hhqt.mj.am/nl2/hhqt/m6n6o.html?m=AUwAADRskVEAAcsGhxwAAAAABDEAAAAAAAIAHb2XAAgZkwBg7Gkdav4ePZzNTj2spISmLbW99wAAKRI&b=6e2b1ed7&e=1548e4a9&x=qGL0zkY8Gdyvc5fi6xva0kyKRn2NYKbsfeLdANtTbaXbtliJarIwoGCgQXeO0DJU

Rapport : « TMFPO DE MÉDIATION FAMILIALE – PRÉALABLE OBLIGATOIRE » POSITIONNEMENT ET RECOMMANDATIONS D E L’APMF SUR L’EXPÉRIMENTATION DE LA TMFPO, 159p., 2021


Depuis 30 ans, l’APMF conçoit l’éthique de pratique de médiation familiale, contribue
à son développement, participe à sa meilleure connaissance et à sa reconnaissance
auprès des pouvoirs publics, du grand public et des professionnel•le•s du champ
juridique, social, médical, thérapeutique.
Des médiateurs•trices familiaux, des étudiant•e•s, des employeurs se réunissent
régulièrement au sein des commissions et des régions de l’APMF pour
réfléchir aux enjeux de cette pratique spécifique, pour concevoir diverses modalités
d’information, de rencontres et pour travailler ensemble aux divers dispositifs qui
permettent la diffusion de la médiation familiale.
La TMFPO a donc, naturellement, constitué un sujet d’attention pour que dans ce
nouveau contexte législatif, la philosophie et le cadre de la médiation soient pris
en considération par les différents acteurs impliqués : magistrat•e•s, avocat•e•s,
professionnel•le•s du champ juridique, employeurs, financeurs et les pouvoirs publics.
Ce rapport réunit différents travaux et réflexions. Il a été réalisé par des
praticiens•ciennes de la médiation familiale accompagné•e•s par Nicolas LAURIOT
DIT PREVOST, sociologue indépendant

Rapport à consulter sur https://www.apmf.fr/rapport-devaluation-de-la-tmfpo-par-lapmf/

Médiation familiale : liste indicative non définitive de 34 juridictions qui vont expérimenter la TMFPO en plus des 11 juridictions déjà engagées depuis 2017 (communiqué APMF)


« Une liste indicative non encore définitive de 34 juridictions ainsi qu’un Guide méthodologique viennent d’être diffusés. 

Voici donc les 34 juridictions qui vont expérimenter la TMFPO en plus des 11 juridictions déjà engagées depuis 2017 : 

• Cour d’appel de Bordeaux : Angoulême, Bergerac, Libourne, Périgueux, (et Bordeaux)

• Cour d’appel de Caen : Alençon, Argentan, Caen, Coutances, Lisieux, (et Cherbourg)

• Cour d’appel de Montpellier : Béziers, Carcassonne, Narbonne, Perpignan, Rodez, (et Montpellier)

• Cour d’appel de Nîmes : Alès, Avignon, Carpentras, Mende, Privas, (et Nîmes)

• Cour d’appel d’Orléans : Blois, Montargis, Orléans (et Tours)

• Cour d’appel de Pau : Dax, Mont-de-Marsan, Pau, Tarbes, (et Bayonne)

• Cour d’appel de Rennes : Brest, Quimper, Lorient, Vannes, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Saint-Nazaire, (et Nantes, Rennes)

• Cour d’appel de Saint Denis de la Réunion : Saint Pierre, (et Saint Denis de la Réunion)

Ainsi qu’Évry et Pontoise. 

! MAIS : 

– Toutes ces juridictions ne sont pas encore définitivement engagées 

– Un grand nombre de juridictions sont volontaires et souhaitent participer à cette expérimentation. La liste sera donc très certainement augmentée, en dehors de ces Cours d’Appel. » (extrait de APMF)

En savoir plus sur http://hhqt.mj.am/nl2/hhqt/m6kit.html?m=AM4AAKMCVtEAAcsGeJIAAAAABDEAAAAAAAIAHb2XAAgZkwBgptG7BgnBh1yVRm-jEgGP5a8szwAAKRI&b=44a9709a&e=7f9c3f9e&x=qGL0zkY8Gdyvc5fi6xva0kyKRn2NYKbsfeLdANtTbaXbtliJarIwoGCgQXeO0DJU

Consulter le guide méthodologique sur https://www.apmf.fr/wp-content/uploads/2021/05/Guide-me%CC%81thodologique-2021-VD.pdf

Annuaire : Les médiateurs familiaux d’occitanie


« Médiateurs Familiaux d’Occitanie » est un collectif né au printemps 2021 à l’initiative d’un cercle de médiateurs familiaux diplômés d’Etat exerçant en libéral sur Toulouse et sa région.

Ils décident de se réunir afin d’obtenir plus de visibilité et la reconnaissance de leurs compétences tant auprès du public des familles concernées qu’auprès du monde judiciaire et auprès des autres professionnels.

Les médiateurs Familiaux d’Occitanie s’appuient dans leurs pratiques sur leurs principes déontologiques de confidentialité, d’impartialité, d’indépendance et de libre adhésion des personnes.

 Leur formation validée par le D.E. vient compléter des expériences professionnelles variées dans les domaines juridiques-psycho-sociaux, entre autres… » (Extrait de mediateursfamiliaux )

En savoir plus sur https://mediateursfamiliau.wixsite.com/cmfo

Publication de LA LETTRE DE L’APMF avril 2021


Lettre à consulter sur http://hhqt.mj.am/nl2/hhqt/m6jyp.html?m=AM4AAJ4QyyAAAcsBt1AAAAAABDEAAAAAAAIAHb2XAAgZkwBgeUoVZziRpiXoQMK51riddz4tTQAAKRI&b=61976b87&e=8d232f9f&x=qGL0zkY8Gdyvc5fi6xva0kyKRn2NYKbsfeLdANtTbaXbtliJarIwoGCgQXeO0DJU

« Les « jolies vacances » de Printemps à l’épreuve du confinement : fusions et confusions » par Pierrette AUFIERE et Françoise HOUSTY (Forum Famille Dalloz)


« Tous les parents séparés connaissent le principe usuel du partage des congés scolaires par moitié avec une alternance le plus souvent paire /impaire au fil des années.

Tous les parents séparés compulsent le plus vite possible les dates et zones des congés scolaires attribuées dès que ce calendrier est officiellement publié.

Tous les parents séparés s’organisent en conséquence pour recevoir leurs enfants, rituel  dans une perspective joyeuse, quand ces derniers résident quotidiennement avec l’autre parent.

La répartition des congés scolaires s’échelonne habituellement en trois zones sur le territoire français, division qui n’avait jamais été modifiée jusqu’à l’annonce du nouveau confinement, entraînant leur fusion en un seul temps commun de vacances effectif dès le 9 avril prochain au soir.

Le virus perturbateur en tout temps et en tout lieu, poussant pragmatiquement à l’unification de ces 15 jours en une seule période, ne s’est évidemment pas soucié de l’application des décisions judiciaires quant à cet équilibre des congés scolaires entre parents. » (Extrait de forum-famille.dalloz.fr du 7/04/2021)

En savoir plus surhttp://forum-famille.dalloz.fr/2021/04/07/les-jolies-vacances-de-printemps-a-lepreuve-du-confinement-fusions-et-confusions/