La médiation familiale devient obligatoire au tribunal d’Evry


 

« 

Le tribunal d’Evry fait partie des onze tribunaux de grande instance retenus pour l’expérimentation qui durera trois ans. A partir du 1er septembre, l’objectif sera de favoriser et développer les modes de règlement alternatifs pour trouver des solutions amiables.

Dans le cadre de la loi de modernisation de la Justice du XXIe siècle, la médiation préalable pour les litiges concernant l’exercice de l’autorité parentale et les pensions alimentaires devient obligatoire à titre expérimental. Ainsi, du 1er septembre jusqu’au 31 décembre 2019, la saisine du juge des affaires familiales doit être précédée d’une tentative de médiation familiale dans onze tribunaux de grande instance(*), dont celui d’Evry. La signature du protocole a eu lieu le vendredi 7 juillet en présence des différents partenaires, dont Eric Lallement, procureur de la République, Hélène Moutardier, bâtonnier du barreau de l’Essonne, et les associations de médiation. « L’expérimentation a déjà eu lieu dans les tribunaux d’Arras et de Bordeaux et les résultats sont positifs. Nous rendrons régulièrement un rapport à la Chancellerie qui évaluera s’il faut rendre la médiation obligatoire ou non dans toutes les juridictions », précise Nicole Jarno, présidente du tribunal d’Evry, insistant sur le fait que sans cette procédure, les demandes des parties seront irrecevables. A noter qu’il ne s’agit pas seulement d’une obligation administrative, puisque les parties devront se rencontrer au moins une fois. « Evidemment, dans certains cas, la médiation ne fonctionnera pas et le dossier sera renvoyé devant un magistrat. Mais les parents doivent au moins tenter la démarche. »

Dans un premier temps, les parties bénéficieront d’une notice d’information préalable lors du dépôt de leur requête. Un rendez-vous devant le médiateur familiale devra ensuite être fixé aux fins d’organiser un entretien d’information, gratuit, préalable à la tentative de médiation.

Environ 672 affaires annuelles concernées

L’objectif est donc de favoriser et de développer les modes de règlement alternatifs des conflits pour trouver des solutions amiables. D’ailleurs, le barreau de l’Essonne est favorable à ces procédures puisque un quart des avocats du département sont formés aux processus collaboratif et encouragent la médiation. « Il faut que les gens se réapproprient leur vie et renouent le dialogue pour se mettre d’accord. C’est à eux de trouver des solutions sans passer par la case juge », confie Hélène Moutardier, bâtonnier de l’Essonne.

La médiation familiale pourrait ainsi concerner, en moyenne, 672 affaires annuelles. A terme, les juges des affaires familiales et les avocats espèrent voir diminuer le contentieux. Jusqu’à présent, 75% des dossiers envoyés en médiation ont trouvé une issue positive : « On a remarqué une amélioration dans les relations et les adultes étaient à nouveau capables de s’entendre sur certains points. On aimerait que la médiation familiale devienne la première option ».

 (*) Les autres tribunaux : Bayonne, Bordeaux, Cherbourg-en-Contentin,
Nantes, Nîmes, Montpellier, Pontoise, Rennes, Saint-Denis et Tours. (Extrait de le-republicain.fr du 10/07/2017)

En savoir plus sur https://www.le-republicain.fr/a-la-une/mediation-familiale-devient-obligatoire-tribunal-devry

Formation (Québec) : Formation de base pour devenir médiateur familial – 60 heures dont 15 heures reconnues par le Barreau du Québec -12-13-14 OCTOBRE 2017


Quand: Les 12-13-14 OCTOBRE 2017 (jeudi, vendredi, samedi) – Les 26-27-28 OCTOBRE (jeudi, vendredi, samedi) Les 9-10-11 NOVEMBRE (jeudi, vendredi, samedi) de 9 h à 17 h
Par: Carmen Cameron, travailleuse sociale et médiatrice – Celine Vallières, avocate et médiatrice

Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez consulter le site web du Centre de médiation Iris.

Emploi : MÉDIATEUR FAMILIAL F/H A STRASBOURG


cadres.apec.fr

Descriptif du poste

L’AGF recherche un Médiateur familial H/F en C.D.I. dans le cadre d’une mutualisation de médiation familiale avec une autre association partenaire, partie prenante au recrutement.

Vos missions sont les suivantes :

=> Assurer une activité de médiation familiale

=> Assurer des activités de promotion de la médiation familiale et d’actualisation du projet de service :

– Faire connaître son action via tout support utile défini avec l’AGF

– Contribuer largement à l’analyse de son activité et à l’actualisation du projet de service

– Participer à l’élaboration d’outils d’évaluation de la médiation familiale

– Assurer le suivi administratif

– Participer à des réunions avec des partenaires (juge aux affaires familiales, ministère de la justice ou autres)

=> Contribuer avec l’équipe de médiateurs à des projets de développement de la médiation familiale

– Savoir travailler en équipe pour alimenter le projet de service

Profil recherché

Titulaire du Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF), vous possédez idéalement une expérience réussie en tant que Médiateur/Médiatrice familial(e) ou Conseiller/Conseillère conjugal et familial.

Une expérience en psychologie serait un plus.

Plusieurs langues étrangères parlées serait apprécié (arabe, turc, russe, etc.)

Diplomate, vous avez le sens de l’écoute.

Vous faites preuve d’ouverture d’esprit et êtes doté(e) d’une capacité d’adaptation pour vous adresser à des publics d’âge et de milieu social très variés, en toute neutralité et impartialité.

La maitrise d’Excel, Word, Internet est exigée.

Votre sens de l’organisation (ponctualité, mener des entretiens dans le délai imparti, anticipation,…) est reconnu.

Vous avez le goût du travail en équipe.

Le poste est basé à Strasbourg.

Des déplacements pour les permanences ou réunions d’information avec un véhicule de service, sur tout le Bas-Rhin, sont à prévoir.

Entreprise

Reconnue d’Utilité Publique, l’Association Générale des Familles du Bas Rhin a pour objet la défense des intérêts des familles. Elle s’est donnée pour mission d’exercer un rôle d’information, de consultation, de prévention et de formation sur les problèmes de la vie. Pour cela, elle mène des actions dans les domaines à caractère éducatif, social, familial et liés à la consommation et la défense de l’environnement. (Extrait de cadres.apec.fr du 8/06/2017)

En savoir plus sur https://cadres.apec.fr/offres-emploi-cadres/0_0_0_162384144W__________?numIdOffre=162384144W

Emploi : UN MEDIATEUR FAMILIAL (H/F) à Bordeaux


l'offre d'emploi

« Le Service Médiation Familiale de l’AGEP, recrute :

UN MÉDIATEUR FAMILIAL (H/F)
CDI – Mi temps – CC 66
Profil :
Diplôme d’État à la médiation familiale exigé.
Pratique de la médiation familiale confirmée impérative.
Formation initiale travailleur social souhaitée.

Poste à Pourvoir
1er Juillet 2017
Date Limite De Dépôt De Candidature
16/06/2017
Candidature a Adresser à
CV accompagné d’une lettre de motivation à Madame la directrice, service de médiation de l’AGEP – 60 rue de Pessac – 33000 Bordeaux (Extrait de loffredemploi.fr)

En savoir plus sur https://www.loffredemploi.fr/emploi/un-mediateur-familial-h-f-0493718.html

Emploi : Médiateur familial / Médiatrice familiale à BOURG EN BRESSE (01)


Logo Pôle emploi

Contrat à durée indéterminée

Volume horaire mensuel: 50 heures

PROFIL SOUHAITÉ

Expérience

  • Débutant accepté

Compétences

  • Tableur Utilisation normaleCette compétence est indispensable
  • Traitement de texte Utilisation normaleCette compétence est indispensable
  • Analyser le contexte de vie d’une personne
  • Développer un réseau de partenaires
  • Etablir le contrat de médiation avec le couple, la famille
  • Identifier le motif de consultation d’une personne
  • Informer un bénéficiaire sur une prestation sociale, sur ses droits et ses obligations
  • Informer une personne sur une démarche de médiation
  • Organiser les rencontres et favoriser les conditions de dialogue entre les participants
  • Orienter une personne vers des partenaires relais
  • Suivre le couple ou la famille et apporter un appui à la formalisation du projet d’entente conjugal ou familial
  • Techniques de médiation
  • Vérifier le consentement des participants, leur motivation lors de la mise en place de la médiation et les informer sur les modalités d’intervention

Formation

  • Bac+3, Bac+4 ou équivalent Exigé
    Médiation socioculturelle
    DE de Médiateur Familial (Extrait de candidat.pole-emploi 16/05/2017)

En savoir plus sur https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche/detail/054SVHW

Emploi : DIRECTION D’UN SERVICE DE MEDIATION FAMILIALE A Châtenay-Malabry


« Dans un contexte de rapprochement associatif et de fort développement, l’Association Dinamic Médiation Familiale, située à Châtenay-Malabry et dont l’action s’exerce sur quatre départements (75,91,92,94) recrute :

Un DIRECTEUR (H/F) (CDI à temps plein 35h00)

La mission : Par délégation du Conseil d’Administration, le Directeur à une action globale de la conduite de la structure  Mettre en œuvre les décisions stratégiques déterminées par le conseil d’administration.  Veiller à la qualité des prestations réalisées.  Animer des démarches d’amélioration continue de la qualité, des pratiques professionnelles et des prestations délivrées  Encadrement de l’équipe de six Médiateurs Familiaux.  Gestion des plannings.  Contribuer au recrutement du personnel  Veiller à l’établissement et au respect des plans de formation (formation continue et analyse de la pratique).  Elaborer le budget prévisionnel de la structure  Suivre le budget et l’utilisation des ressources  Etablir le bilan d’activité de la structure et identifier les axes d’évolution.  Assurer la représentation de l’Association auprès des partenaires, organismes de contrôle et financeurs.  Initier et entretenir des partenariats.  Mener des actions de communication et de promotion du Service.  Afin de conserver une pratique professionnelle et dans le cadre de la continuité de service des Médiations familiales seront assurées.

Profil : Le candidat devra justifier du Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF) et présenter :  Des qualités, relationnelles et managériales.  La maitrise des outils informatiques (Word-Excel).  Une expérience effective d’encadrement et/ou de conduite de projet

Conditions : Rémunération selon la CCNT des acteurs du lien social et familial ALISFA du 04 juin 1983.

Poste à pourvoir au 1er septembre 2017.

La lettre de motivation avec curriculum vitae sont à adresser, (date limite de réponse le 01 juin 2017) à Madame la Directrice de l’Association Dinamic Médiation Familiale – 21 avenue Albert THOMAS – 92290 Châtenay-Malabry ou par mail : direction@dinamic-mf.fr

Maroc : lancement d’un guide sur la Médiation Familiale.


« L’Institut Supérieur de la Magistrature (ISM) et le Centre Danois pour la Recherche et l’Information sur le Genre et l’Egalité (Kvinfo), en collaboration avec le ministère marocain de la Justice et l’Ambassade du Danemark à Rabat, annoncent le lancement d’un guide sur la Médiation Familiale.

Fruit d’une collaboration entre des juges enseignants à l’ISM et des experts de l’Administration de la Région de Copenhague au Danemark, ce guide fournit non seulement une introduction à une forme de médiation facilitatrice, mais donne également une approche linguistique et conceptuelle de la médiation dans un contexte arabo-musulman ainsi qu’une explication plus concrète de la façon dont la médiation peut être exploitée par le système juridique marocain à des fins de réconciliation conjugale.

Ce guide peut également servir de manuel pratique pour la formation des juges ainsi que de soutien aux juges en exercice dans les tribunaux. » (Extrait de infomediaire.net  du 12/05/2017)

En savoir plus sur https://www.infomediaire.net/mediation-familiale-le-maroc-tient-son-guide/