PLATEFORME DE MÉDIATION : QUELQUES CLICS POUR OUVRIR UNE NOUVELLE MÉDIATION…


MyCercle

Les espaces de partage de MyCercle permettent à un avocat, à partir d’un abonnement, de déployer les solutions correspondant exactement à sa stratégie, ses partenaires, ses spécialités.

Dernière en date de ces solutions lancée en juillet dernier : une plateforme de médiation sans équivalent, qui renforce les avantages de simplicité, de rapidité et de réduction des coûts d’administration de la médiation (la médiation active revient 1,5€HT par mois).
Le médiateur ouvre en quelques clics une nouvelle médiation avec ses 3 espaces combinés : pour partager entre toutes les parties, et pour ses partages bilatéraux avec chaque partie et/ou conseil. Le médiateur contrôle facilement les accès, sans les problèmes que posent les listes de diffusion par mail (un partant est définitivement supprimé, un nouveau venu retrouve l’historique).

L’outil est facile à utiliser : chaque participant reçoit automatiquement son mot de passe, qu’il peut changer. Il accède ensuite aux partages de tout support (ordinateur, tablette, smartphone), depuis chaque alerte reçue sur sa messagerie (ou depuis le site du Médiateur, s’il en a un).

Voici l’écran d’une partie ou de son conseil : il voit immédiatement qu’il est dans l’espace du médiateur et qu’il peut changer son mot de passe. Il choisit d’un clic entre PARTAGES AVEC L’AUTRE PARTIE et PARTAGE AVEC LE MEDIATEUR :

Il retrouve : la chronologie des messages échangés avec leurs pièces jointes ; ces pièces classées, signées et horodatées ; et un agenda. Il ajoute message ou documents sans erreur possible sur les destinataires : il est impossible depuis un espace de diffuser à d’autres qu’aux participants autorisés ; et un participant n’a pas accès aux adresses mail des autres participants. Son envoi déclenche une alerte chez tous les participants à l’espace concerné.

La confidentialité est celle d’un extranet sécurisé : rien de confidentiel ne transite par les serveurs de messagerie (contrairement aux envois par mail, facilement piratables) ; les échanges sont cryptés ; la plateforme est hébergée en France chez un hébergeur agréé. -J Cazes -Créateur de MyCercle (Extrait de village-justice.com du 5/10/2017)

En savoir plus sur https://www.village-justice.com/articles/plateforme-mediation-quelques-clics-pour-ouvrir-une-nouvelle-mediation,26084.html

 

Publicités

Québec : L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) participe au projet de médiation en ligne de l’Office de la protection du consommateu (OPC).


« L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) est fière de participer, par le biais de sa bannière Réno-Maître, au projet de médiation avec la plateforme d’aide au règlement des litiges en ligne (PARLe). Cet outil, offert par l’Office de la protection du consommateur (OPC), propose aux consommateurs et aux commerçants de régler un litige les opposant dans un environnement neutre, confidentiel, sécuritaire et entièrement en ligne. Les parties concernées pourront négocier et, au besoin, bénéficier gratuitement des services d’un médiateur externe en ligne. Une cohorte d’entrepreneurs accrédités à la bannière Réno-Maître a décidé de participer à cette démarche. Ces entrepreneurs pourront offrir le service PARLe si jamais un litige survenait avec un de leurs clients. « La satisfaction des consommateurs faisant affaire avec nos entrepreneurs est une priorité de tous les instants. En participant à ce projet, nous offrons une solution additionnelle pour régler à l’amiable des litiges, et ce, sans frais et sans devoir entreprendre des démarches judiciaires », déclare le vice-président Développement stratégique et Communications de l’APCHQ, François-William Simard. » (Extrait de lelezard.com du 5/04/2017)

En savoir plus sur http://www.lelezard.com/communique-13192952.html

r

ECHO Avocats lance une plateforme en ligne dédiée à la conciliation et à la médiation dans les marchés publics.


echoavocats
« Selon le ministère des finances, en 2013, le CCNRA a rendu 6 avis et le délai moyen de traitement des dossiers s’est élevé à cinq mois et demi. Les CCIRA ont, pour leur part, rendu 164 avis sur la même période. Le délai de traitement des dossiers est évalué par la direction des affaires juridiques du ministère des finances (DAJ) à dix mois pour l’année 2013.

Pour autant, ces modalités de règlements alternatifs de contentieux en marchés publics méritent mieux. Gratuits, rapide, émettant des avis fondés en droit et en équité, le médiateur des marchés publics comme les CCIRA (comités de conciliation) constituent une vraie proposition pour les entreprises comme les administrations qu’il convient de développer et de promouvoir.

Le Cabinet Echo Avocats lance une offre d’assistance aux procédures de médiation et de conciliation sur l’ensemble du territoire aussi bien dans l’intérêt des entreprises que des collectivités au travers d’un site internet : « Il s’agit d’un nouveau type de service juridique qui va dans le sens d’une déjudiciarisation souhaitable des litiges des droit public » avance Me Rémy PHILIPPOT, Associé. » (Extrait de lemondedudroit.fr du 30/06/2016)

En savoir plus sur http://www.lemondedudroit.fr/vie-des-cabinets-profession-avocat/219101-le-nouveau-site-dassistance-aux-procedures-cree-par-echo-avocats.html

Création de sites internet pour médiateurs et centres de médiation


logiciel médiation

« Sites internet pour médiateurs: présentation de votre activité de médiation, avec un site attractif et complet.Votre activité référencée sur Internet. » (Extrait du site)

En savoir plus http://meddeosolutions.com/sites-internet-pour-mediateurs/

MÉDIACONF : un nouveau site de médiation en ligne


« Médiaconf est un outil internet efficace qui permet d’organiser facilement et rapidement des médiations avec des médiateurs indépendants. Cette plateforme internet s’adresse à la fois aux médiateurs, aux justiciables et aux assureurs.

Cet outil pratique permet à tout justiciable de saisir un médiateur en ligne selon trois modes distincts et complémentaires :

  • Médiation à distance : par email ou téléphone, ce type de médiation, idéal pour les petits litiges de la consommation, permet de saisir rapidement un médiateur sur Internet qui interviendra pour aider les parties à trouver une solution amiable au litige.
  • Médiation par visioconférence : elle est adaptée pour les litiges plus importants ou pour les litiges mettant en cause des parties physiquement éloignées. Une chambre de visioconférence est mise à disposition des parties, accessible via un simple code d’accès et regroupant l’ensemble des outils nécessaires à une médiation à distance (vidéo, chat de discussion, partage de fichiers, apartés, etc.).
  • Médiation présentielle : elle concerne les gros litiges, les litiges complexes ou ceux nécessitant une approche différente, la présence physique des parties et du médiateur est parfois indispensable. Les parties sont géolocalisées pour trouver le médiateur compétent le plus proche pouvant intervenir. » (Extrait de village-justice.com du 10/02/2016)

Pour en  savoir plus : http://www.village-justice.com/articles/Mediaconf-nouveau-matiere,21368.html?utm_source=backend&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

médiation en ligne (e-mediation) des litiges de la consommation : 9 fédérations françaises professionnelles ont choisi Médicys


 

Centre de médiation à l'amiable des huissiers de Justice

 » Selon une enquête de l’UFC Que Choisir, publiée en décembre dernier, et réalisée auprès de 33 000 consommateurs : 59% des consommateurs rapportent avoir été impliqués dans un litige avec un professionnel au cours de l’année écoulée, Et pour les 30% des personnes interrogées qui ont envisagé une action individuelle en justice à la suite d’un litige, les 4/5èmes d’entre eux ont fini par y renoncer faute de moyens et de temps. Aussi, Médicys, le Centre d’e-médiation et de règlement amiable des litiges des huissiers de justice, propose un service adapté, avec notamment : – pour les professionnels, une e-médiation modulable en fonction de l’intensité du litige (100% en ligne pour les litiges simples, et par visio-conférence ou en face-à-face pour les litiges plus complexes) et une tarification spécifique, -pour les consommateurs, la garantie de pouvoir recourir, par internet ou par courrier postal, à un juriste médiateur, indépendant et impartial, A ce jour, 9 fédérations françaises professionnelles (représentant plus de 60.000 entreprises), comme des sociétés, ont choisi d’adhérer à Médicys pour leurs e-médiations de litiges de la consommation. Il s’agit des organismes suivants : FFB (Fédération française du bâtiment), FNAEM (Fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison), UBH (Union de la Bijouterie Horlogerie), FNMJ (fédération nationale des métiers de la jardinerie), FMB (fédération des magasins de bricolage, FPS (Fédération des entreprises du sport), FH (Fédération de l’horlogerie), FJP (fédération française des industries Jouet Puériculture), la FCJPE (La Fédération des Commerces spécialistes des Jouets et des Produits de l’Enfant), Bricorama, Les Porteclés de l’immobilier … ».  » (Extrait du communiqué de presse du 14/1/2012 de Médicys)

pour en savoir plus : http://www.huissier-justice.fr/images-contenu/Medicys-DP-web.pdf

Un nouveau site de médiation en ligne : mediaconf.fr


« Service de médiation en ligne

Découvrez notre service de médiation vous permettant de saisir un médiateur en ligne et d’initier une médiation rapide par email, une médiation à distance par visioconférence ou une médiation présentielle dans un lieu de rendez-vous avec toutes les parties. Chaque médiateur de notre service, fort de son expérience et de sa formation en matière de médiation, saura vous écouter et vous proposer des alternatives pertinentes pour résoudre durablement votre différend. » (Extrait du site mediaconf.fr)

pour en savoir plus :  https://www.mediaconf.fr/