Québec : création d’un service de médiation citoyenne pour la population de la MRC de Rivière-du-Loup


« L’organisme Justice alternative du KRTB lance officiellement le service de médiation citoyenne pour la population de la MRC de Rivière-du-Loup.

Un différend vous oppose à un voisin, à une connaissance, à un commerçant, etc. ? La médiation citoyenne peut s’avérer une option intéressante. En faisant appel à ce service, vous trouverez des médiateurs disposés à vous aider à rétablir la communication, à dénouer l’impasse et à vous accompagner dans la recherche de solutions à l’amiable.

Les citoyens peuvent appeler dès maintenant au 418-816-0660 pour rejoindre les médiateurs bénévoles qui se feront un plaisir de vous accompagner dans votre démarche de résolution de conflits. En laissant votre nom et vos coordonnées sur la boite vocale, un médiateur entrera en contact avec vous dans les plus brefs délais. Les médiateurs bénévoles sont formés et encadrés par les intervenants de l’organisme communautaire Justice alternative du KRTB.

Notons finalement que le maintien des services dépend entièrement du dévouement des précieux collaborateurs que sont les médiateurs bénévoles. L’unité de médiation citoyenne de Rivière-du-Loup est toujours à la recherche de citoyens intéressés à intégrer l’équipe de médiateurs. Si vous avez du temps à offrir et que le mieux-être des membres de votre communauté vous tient à cœur, vous avez peut-être tout ce qu’il faut pour devenir un bon médiateur citoyen ! Une formation gratuite est offerte pour les citoyens intéressés. » (Extrait de infodimanche.com du 14/03/2017)

En savoir plus sur http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/308818/une-nouvelle-facon-de-penser-et-de-regler-un-conflit

Médiation citoyenne : Des médiateurs bénévoles pour les conflits de voisinage à Oloron


Des médiateurs bénévoles pour les conflits de voisinage à Oloron »

Trois Oloronais s’investissent bénévolement dans la médiation citoyenne. Leur objectif : désamorcer les mésententes entre voisins, en tentant de renouer le dialogue. (Extrait de larepubliquedespyrenees.fr du 17/02/2017)

En savoir plus sur http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/02/17/des-mediateurs-benevoles-pour-les-conflits-de-voisinage-a-oloron,2098611.php

Suisse : « I ♥ mes voisins – le guide du bon voisinage » à Lausanne


Capture1.PNG

« MIEUX VIVRE ENSEMBLE Un peu de bon sens et quelques conseils peuvent-ils améliorer la qualité de vie de chacune et chacun d’entre nous? C’est le  pari du guide que vous tenez entre vos mains. Car nous le savons tous pour le vivre au quotidien: les relations que nous entretenons avec nos voisins, dans notre immeuble comme dans le quartier, sont essentielles. Un climat de confiance, des relations harmonieuses, un lien social fort sont toujours le gage d’un cadre de vie agréable.
C’est pourquoi la Ville de Lausanne, et en particulier le Service du logement et des gérances, a pris de nombreuses initiatives pour améliorer la cohésion sociale dans les quartiers: nouvelles maisons de quartier, Fête des voisins, contrats de quartier.
Le «Guide du bon voisinage» s’inscrit dans cette logique, celle du mieux vivre ensemble. Outre des règles de conduite par le biais de gestes simples, cette brochure, fruit d’une
collaboration avec le Bureau lausannois pour l’intégration des immigrés, prône des valeurs de respect, d’ouverture et de tolérance.
Elle regorge également de renseignements pratiques en cas de problème de logement, de voisinage ou de discrimination.
(…)

COUT ET DUREE D’UNE MEDIATION Bien qu’il n’existe aucune recommandation à ce sujet, le montant courant d’une médiation oscille entre 150 CHF et 300 CHF de l’heure. Il est généralement admis que la charge financière d’une médiation est assumée à parts égales par les deux parties. Les personnes ayant contracté une assurance juridique peuvent solliciter la prise en charge des coûts. La durée d’une médiation est variable et dépend directement de la complexité du cas. La plupart des médiations nécessitent entre deux et cinq séances et le taux de réussite se situe aux alentours de 70%.
ASSOCIATION vAUDOISE pOUR LA MÉDIATION DE vOISINAGE (ASMED-vD) Case postale 2, 1066 Epalinges, tél. 0848 844 948 info-vd@mediation-de-voisinage.ch, http://www.mediation-de-voisinage.ch  » (Extrait de .lausanne.ch )

En savoir plus sur http://www.lausanne.ch/lausanne-officielle/administration/sports-et-cohesion-sociale/secretariat-general-scs/bureau-lausannois-pour-les-immigres/a-propos-du-bli/publications-du-bli/i-love-mes-voisins-guide-du-bon-voisinage.html

Québec : La médiation citoyenne sera davantage accessible en Gaspésie


L’Avantage gaspésien

« Grâce à une subvention de 55 000 $ du ministère de la Justice du Québec, deux organismes du réseau Justice Alternative pourront étendre leurs services de médiation citoyenne à l’ensemble des citoyens.

Premièrement, l’organisme Justice Alternative Gaspésie-Nord-Îles-de-la-Madeleine reçoit 40 000 $ afin d’ouvrir quatre point de services de médiation citoyenne, soit un à Gaspé, un autre dans l’Estran, un à Sainte-Anne-des-Monts et un dernier aux Îles-de-la-Madeleine. Des bénévoles sont déjà pressentis pour assumer les rôles de médiateurs.

La directrice générale de l’organisme, Jocelyne Lévesque, explique que l’implantation de ce service dans le nord de la péninsule aidera grandement à désengorger les tribunaux. « La médiation citoyenne c’est pour régler tout ce qui est chicane de voisins, conflits entre locataires et propriétaires, ou des causes qui pourraient facilement être réglées hors-cour. Si les gens prenaient le temps de se parler plus rapidement, les contacts se feraient mieux et on en arriverait plus facilement à une entente signée. »

Bien que les parties impliquées aient toujours l’option de se tourner vers les tribunaux par la suite, la médiation offre tout de même une alternative simple et rapide. « En raison de nos moyens limités, nous ne faisions pas vraiment de publicité mais nous offrions déjà ce service. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas vu de poursuites être déclenchées après un processus de médiation. » (Extrait de lavantagegaspesien.com du 30/1/2017)

En savoir plus sur http://www.lavantagegaspesien.com/faits-divers/justice/2017/1/30/la-mediation-citoyenne-sera-davantage-accessible-en-gaspesie.html

Vidéo : Déroulement d’une médiation à AMELY à Lyon


La présentation du déroulement d’une médiation par deux médiateurs de l’association AMELY à Lyon

Capture6.PNGVidéo à consulter sur https://www.youtube.com/watch?v=qQsRJDmO_fI

Québec : la médiation citoyenne gère les chicanes de voisins.


DOSSIER DE LA SEMAINE: La médiation citoyenne

« Les organismes de médiation citoyenne tendent fortement à favoriser le dialogue et la communication. Tout en accompagnant les parties, ces organismes remettent aux citoyens le pouvoir de gérer eux-mêmes la situation et le conflit.

Les Moulinois ont accès à l’un de ces organismes, L’Avenue, justice alternative de Repentigny (http://www.lavenuejusticealternative.com). Offrant des services gratuits de médiation citoyenne depuis 2009, l’organisme a comme but de permettre aux personnes impliquées de prendre du recul face à une situation problématique.

«Nous axons nos services de médiation vers le dialogue et la communication. Évidemment, l’écoute et le respect sont mis de l’avant. Les gens font appel à nos services que si aucune plainte criminelle n’est formulée. L’implication des deux parties doit être très présente et elles doivent avoir la volonté de régler une situation fâcheuse. Au fond, nous sommes des facilitateurs», explique Joane Vandal, directrice de l’organisme.

Procédures de médiation

«Après l’appel et les explications téléphoniques que nous recevons de la partie I (demanderesse), nous procédons à une série de rencontres individuelles. Ça permet à nos médiateurs de prendre en détail les faits et les points de vue et d’expliquer le service», décrit-elle.

«Nous précédons par la suite, ajoute Mme Vandal, à des rencontres préparatoires à la médiation. Nous donnons beaucoup de techniques de résolution de conflits et tentons de les amener à comprendre qu’il y a toujours deux côtés. Il faut comprendre que plus le temps avance, moins les gens ont du recul et chaque petit irritant est la fin du monde.»

Ce n’est que lorsque les parties sont prêtes que la médiation s’enclenche. «C’est probablement l’étape où on travaille le moins, car tout se fait par les parties. Je dois dire également que tout n’aboutit pas aux rencontres de médiation. L’important pour nous est que les personnes se parlent. Il arrive parfois qu’une partie décide après une première rencontre individuelle d’aller jaser (avec le voisin).»

Toutes les étapes se font en présence de deux médiateurs. Chez L’Avenue, ils sont seize médiateurs bénévoles. Des femmes, des femmes et des personnes de tout milieu (retraités, professionnels, étudiants, etc.). Chaque médiateur doit suivre une formation de base de 21 heures, en plus de la formation continue. » (Extrait de arevue.qc.ca du 27/09/2016)

En savoir plus sur http://www.larevue.qc.ca/actualites_dossier-semaine-mediation-citoyenne-n38835.php

Québec : « Ensemble pour s’entendre » ÉVÉNEMENT MÉDIATION CITOYENNE DE VERCHÈRES


L’image contient peut-être : 1 personne , arbre, plein air et nature

« Plus d’une centaine de citoyens étaient présents lors de l’événement familial organisé par Médiation Citoyenne de Verchères le 18 septembre dernier sous le thème « Ensemble pour s’entendre ». Cet événement, qui est une première pour une unité de médiation citoyenne au Québec, s’est avéré un fort succès.
Les citoyens, qui ont été invités à diner par les médiateurs bénévoles, ont pu s’informer sur la mission de ce projet : favoriser la communication et la saine gestion des différends. Ils ont également pu s’exercer à la « bonne entente » par le biais des différentes activités ludiques proposées et en participant à un théâtre-forum.
Ressources Alternatives Rive-Sud a aussi profité de cette opportunité pour souligner l’implication de médiateurs citoyens provenant d’autres municipalités conviés pour l’occasion. » (Extrait de facebook.com )

En savoir plus sur https://m.facebook.com/photo.php?fbid=1101003179934846