FORMATION (Belgique) :  » ET SI LA LUTTE CONTRE LE COVIDE PASSAIT PAR LA MEDIATION ? « Communication de crise ou Communication en situation de crise


CONTENU

En cette période de pandémie, communication de crise ou communication en situation de crise ?

Notre société pourra-t-elle être comme avant le 13 mars ? Oui, alors, communication de crise. Non : communication en situation de crise

La communication = un fond et aussi un ton (cfr USA, la posture différente entre Trump et Biden) + tout le reste 

Une hypothèse = nous ne pourrons pas vivre comme avant le 13 mars …. Que faire ?

Une piste de solution = la médiation comme réponse … Parce que la médiation, c’est aussi une philosophie / un art …. 

La fonction de médiateur/rice peut aider à construire un autre monde (comme le fait la médiation) (monde = un autre cadre de référence !)

Le rôle du médiateur = la tension / le conflit est : l’individu / la personne est en tension avec elle-même …. Comme avant ou face à un inconnu ?

Dès lors, la médiation devient une manière d’entreprendre la construction du monde de demain …. 

FORMATEUR

Laurent DROUSIE : médiateur, chargé d’enseignement à l’UMONS.

PUBLIC CIBLE

Cette journée s’adresse non seulement aux médiateurs expérimentés mais aussi aux médiateurs familiaux récemment formés.

DATE ET LIEU

Le 10.12.2020 de 12h30 à 13h45 par visio conférence

PARTICIPATION AUX FRAIS   15€ pour les membres de l’AMF et 25€ pour les non-membres de l’AMF.

A verser sur le compte ING n° BE21 3631 5854 2803 avec comme référence vos nom, prénom et la référence « FORMATION.10.12.2020 ».

INSCRIPTION

Par mail : info@espacifique.com avec votre nom et prénom en communication

L’inscription ne sera prise en compte qu’à la réception du versement.

ACCREDITATION EN COURS

COMMISSION FEDERALE DE MEDIATION (CFM) : 1 heure

AVOCATS.BE : 1 point

Semaine de la Médiation 2020 (Belgique) : la médiation locale à l’honneur


En savoir plus sur https://www.besafe.be/fr/actualit%C3%A9s/semaine-internationale-de-la-mediation-2020-la-mediation-locale-a-lhonneur

Belgique : mise en place d’une chambre de règlement amiable au tribunal de l’entreprise francophone de Bruxelles


« À partir de ce mois de septembre 2020, le tribunal de l’entreprise francophone de Bruxelles constitue en son sein une chambre de règlement amiable. Elle sera présidée par un magistrat de carrière, assisté de deux juges consulaires, ayant suivi une formation en conciliation et /ou médiation.

Cette procédure – libre, volontaire et strictement confidentielle – a pour objectif d’offrir aux justiciables une solution négociée qui sera plus efficiente, plus rapide et moins coûteuse.

La demande est introduite par une des parties par simple courrier ou mail au greffe (qu’il y ait ou non une procédure judiciaire en cours). Au plus tard une semaine avant l’audience de conciliation, les parties communiqueront les pièces utiles et un résumé succinct du litige. Les parties devront comparaître en personne (s’il s’agit d’une personne morale, le comparant doit être une personne physique connaissant le dossier et pouvant engager la personne morale). L’audience de conciliation sera prévue pour 30 à 60 minutes. Le tribunal suggère des solutions. Si un accord est conclu, il peut être entériné par le tribunal. Il n’y a aucun frais (pas de droit de mise rôle, pas d’indemnité de procédure, même lorsqu’il n’y a aucune procédure judiciaire introduite parallèlement). En cas d’échec, ce sont d’autres magistrats qui connaîtront du litige ». (Extrait de http://barreaudebruxelles-lalettre.be/LL/2020/LALETTRE_11.09.2020.html )

Belgique : A Anderlecht, on sensibilise au port du masque avec un médiateur interculturel


« Pour sensibiliser au port du masque, la commune d’Anderlecht a décidé de faire des patrouilles avec un médiateur interculturel.

La patrouille est là pour sensibiliser au port du masque et ce médiateur va à la rencontre des primo-arrivants. Il informe dans la langue arabe notamment.

Dans d’autres communes, une camionnette diffusera des messages de prévention. Et à Etterbeek, dès samedi, les amendes pourront être dressées. (Extrait de vivreici.be du 12/08/2020)

En savoir plus sur http://www.vivreici.be/article/detail_a-anderlecht-on-sensibilise-au-port-du-masque-avec-un-mediateur-interculturel?id=446335

Belgique : Des nouvelles et nouveautés du mois d’août de l’Université de la paix


En savoir plus sur https://www.universitedepaix.org/des-nouvelles-et-nouveautes-du-mois-daout/

Belgique : COLLOQUE-ANNIVERSAIRE DE L’AMF : L’AMF A 30 ANS !!! le 16/10/2020 à Mons


LES SOUCIS D’ARGENT DANS LES FAMILLES SEPAREES ET/OU RECOMPOSEES

L’argent est source de tension dans toutes les familles riches et moins riches.   Regards croisés du sociologue, du psychologue, du juriste et du médiateur

INTERVENANTS :

  • Monsieur Willy LAHAYE, docteur en psychologie, directeur du service des Sciences de la Famille à l’Université de MONS, professeur à l’UMONS :

« L’évolution actuelle de la précarité dans les familles » ;

  • Madame Catherine GHYS, médiatrice agréée et chargée d’enseignement à l’UMONS : « L’impact de la séparation et de la recomposition familiale sur les finances de la famille » ;

 

  • Monsieur Hugues GILLIARD, assistant social et médiateur de dettes :

« La politique sociale en question » ;

  • Madame Isabelle VAN CRANENBROECK, avocate, Juge de Paix suppléant et chargée d’enseignement à l’UMONS :

« La pauvreté dans les familles, l’aide juridique et l’assistance judiciaire » ;

  • Monsieur Philippe LECOCQ, président du Tribunal du Travail de MONS et CHARLEROI – Division de MONS :

« Surendettement et médiation » ;

  • Madame Annette BRIDOUX, avocate, médiatrice agréée et chargée d’enseignement à l’UMONS :

« La loi sur la contribution alimentaire et la question de la contribution alimentaire en médiation » ;

  • Madame Françoise MAINIL, présidente du Tribunal de la Famille et de la Jeunesse du Hainaut Division de MONS :

« Les critères du calcul de la contribution alimentaire selon le Tribunal de la Famille de MONS » ;

  • Monsieur Pierre-André WUSTEFELD, magistrat à la Cour d’Appel de MONS :

« La méthode Renard et la contribution alimentaire »

  • Monsieur Jacques BASTIN, avocat, médiateur agréé et chargé d’enseignement à l’UMONS :

« La liquidation de communauté et les successions ainsi que l’approche médiation »

 

PUBLIC CIBLE :

Médiateurs, juristes, assistants sociaux, … et tous intervenants dans les familles.

LIEU :

UMONS, Place Warocqué, auditoire Drechsel, premier étage.

INSCRIPTION :

info@amf.be