Côte d’Ivoire : Une ONG veut faire de la médiation sociale un pôle d’emploi pour la jeunesse


AIP – Agence Ivoirienne de Presse

« L’Ong UNIE-AFRICA envisage d’œuvrer à la formation des jeunes et adultes à la médiation sociale en vue de son exercice professionnel et indépendant dans les collectivités, a assuré mercredi 07 juillet 2021 à Abidjan son président, Aboubacar Sako, lors d’un atelier d’information et de présentation du projet sur la médiation sociale.

« Il y a cinq ans que j’ai conçu cette idée. Je suis allé me former en médiation en France. Je me suis dit que la Côte d‘Ivoire traverse des moments de crises et on parle des jeunes qui sont manipulés, confrontés au terrorisme, à la politique, à l’immigration, au chômage. Je me suis demandé pourquoi à ces jeunes-là, on ne proposerait pas une formation, un emploi », a indiqué M. Sako.

Il a expliqué que son projet, en plus de promouvoir la prévention des différends en Côte d’Ivoire, en vue de l’établissement d’une paix durable, veut se donner les moyens de faire de la médiation sociale, un métier profitable à la jeunesse en particulier. M. Sako a indiqué que la comme d’Abobo va servir de zone pilote pour le lancement de ce programme.

« Nous envisageons l’installation de 50 agents de médiation sociale dans la commune d’Abobo avant la fin de l’année 2021. Pour l’échéance 2021-2023, 1500 médiateurs sociaux exerceront dans 20 communes pour favoriser prioritairement l’insertion professionnelle et sociale de la jeunesse ivoirienne », a exprimé le président de l’Ong UNIE-AFRICA.

Le chronogramme va consister en une phase de recrutement, une formation initiale de 14 jours pour le médiateur stagiaire, un stage pratique de six mois pour le médiateur local de niveau 1 et une formation de six mois pour celui de niveau 2. Des rémunérations seront octroyées à chacun des jeunes sélectionnés pour ce projet, précise-t-on » -G. Konan- )(Extrait de .aip.ci du 7/07/2021)

En savoir plus sur https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-une-ong-veut-faire-de-la-mediation-sociale-un-pole-demploi-pour-la-jeunesse/

Enquête médiation (mediation survey) pour l’inclusion sociale dans le cadre du projet Eramus + LIMEdiat


Dans le cadre du projet Eramus + LIMEdiat et en collaboration avec d’autres universités européennes, nous mettons en œuvre une enquête sur la médiation pour l’inclusion sociale en France, Italie, Espagne et Portugal. Notre objet d’étude est le profil du médiateur et le contexte dans lequel se déroule son travail (ce questionnaire s’adresse aux médiateurs ainsi qu’aux divers acteurs qui prennent part à sa mise en oeuvre).
Dans le but d’élargir notre enquête, nous souhaitons toucher d’autres pays européens.
Pour cette raison, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir participer à cette enquête totalement anonyme et dont le but est de dresser l’état des lieux de la médiation pour l’inclusion sociale et des caractéristiques socio-professionnelles des acteurs qui la développent.

Nous vous remercions pour le temps que vous accorderez à ce questionnaire, et nous vous invitons à le transmettre aux personnes concernées (afin d’étendre la portée de cette enquête).

Questionnaire sur https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeJrmRPKz7mU4QnNfmtojKdgflTjspI2x13h0qBAEqAq4R5NA/viewform

Formation : IMELYS – Institut des Métiers du Lien Social


Imelis

« Filiale à 100 % de l’association PromévilIMELIS est issue de l’expérience de celle-ci. En effet, Promévil organise depuis de nombreuses années la professionnalisation de ces médiateurs. En 2016, l’association obtient un numéro d’activité.

Ce site Internet de IMELIS, est entièrement dédié à la formation des métiers du lien social et en particulier au métier de médiateur-trice social-e.

La médiation à de multiples facettes, et sur différents terrains, dans les transports en commun, dans les villes, dans les résidence les bibliothèques, à la Poste…

Fort des 26 ans de l’association Promévil, IMELIS propose plusieurs cycles de formation destinés aux médiateurs, aux chefs d’équipes, mais aussi à vos collaborateurs travaillant dans le « lien social », en mairie, gardiens de résidence, agents municipaux…

« La médiation sociale est un processus de création et de réparation du lien social et de règlement des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions, de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose ».

Cette définition a été adoptée en septembre 2000, lors du séminaire européen organisé par la DIV et la Communauté européenne. Elle est aujourd’hui reconnue par l’ensemble de la profession. » (Extrait)

En savoir plus sur https://www.imelis.org/

RECTIFICATIF / ATELIER (visioconférence) : « LA MÉDIATION DANS LES FORCES ARMÉES : QUELLE PLACE POUR LES MILITAIRES, LES JUGES ET LES AVOCATS ? », le 9 JUILLET 2021 de 9H30 à 12H30


En savoir plus sur https://www.edase.fr/images/Formation_continue/05_MAI_2021/28_05_-_La_m%C3%A9diation_dans_les_forces_arm%C3%A9es_Quelle_place_pour_lavocat.pdf

Le Centre International de Médiation dans les Forces Armées (ICMAF) est une association non gouvernementale à but non lucratif créée en 2020; En savoir plus sur https://www.icmaf.ch/

Formation : « INITIATION A LA MÉDIATION – 2nd semestre 2021 – PREMIÈRE APPROCHE DE LA POSTURE DE MÉDIATEUR » organisée par DCF et CNPM


En savoir plus sur https://www.dc-formations.fr/Cycle-1—Devenir-mediateur-formation-initiale-a-la-mediation-dcformations-art-31.html

Webinaire : « La médiation en harcèlement psychologique, comment la pratiquer? » par Céline Vallières, Médiatrice et conférencière, Québec et France les 21 et 22 avril


Québec – les 21 et 22 avril de 8h30 à 12h00 (durée de 7h00)

Paris – les 21 et 22 avril de 14h30 à 18h00 (durée de 7h00)

Au Québec, les employeurs ont l’obligation de procurer un milieu sain et exempt de harcèlement psychologique (HP) et de gérer des politiques internes et administratives à cet effet. C’est dans ce cadre particulier qu’ils feront appel au service d’un médiateur qui, à son tour, devra naviguer dans de multiples contextes. Le médiateur pourra agir auprès d’une partie qui croit subir du HP, après qu’un employeur ait analysé qu’une la plainte de HP était sérieuse, pendant ou après une enquête en HP et cela peu importe le résultat de l’enquête. Bref, chaque situation de médiation implique une dynamique particulière et des actions spécifiques. Au cours de cette classe virtuelle, le participant apprendra les bonnes pratiques, la posture à maintenir et il recevra différents modèles de rédaction. L’objectif général d’apprentissage est de faire en sorte que le participant puisse avoir tous les outils en main pour offrir ses services en cette matière.

Prix : 600 $ (397 euro) + tx – limite de 16 participants

En savoir plus sur https://celinevallieres.com/tc-evenements/la-mediation-en-harcelement-psychologique-comment-la-pratiquer/

Projet d’annuaire des Cliniques de la Médiation dans les pays francophones


Ce projet d’annuaire des Cliniques de la Médiation vise à faire connaître ce type de structure auprès :

-des médiateurs pour aider au développement de ce type d’initiative dans les universités

-du grand public pour l’informer de ce type de service rendu à la cité par les étudiants

Je compte sur vous pour me faire parvenir les coordonnées des cliniques dont vous avez la connaissance pour compléter cet annuaire

France

  • Clinique de la Médiation de la Faculté de droit de l’Université Lyon 2.

La Clinique de la Médiation est composée d’étudiants de la Faculté de droit de l’Université Lyon 2. Ces étudiants sont tous issus du Master Justice, Procès, Procédures, Parcours Médiation ou du DU Médiation de la Faculté de droit de l’Université Lyon 2.

La Clinique de la Médiation a un double objectif :

  1. Pédagogique car elle permet à des étudiants de l’université de mettre en application leurs connaissances théoriques, en développant notamment les techniques de médiation enseignées, comme l’écoute active, la communication non violente, …. 
  2. Social car elle répond à une demande de la société de résoudre de manière amiable certains litiges. (Extrait)

En savoir plus sur https://www.cliniquedelamediation.com/equipe-de-la-clinique

  • Clinique de la Médiation de l’Université Aix-Marseille

La Clinique de la Médiation est née de l’initiative d’étudiants désireux non seulement de pratiquer la médiation mais aussi de la promouvoir. 

C’est sur la base du bénévolat qu’ils feront la promotion de la médiation, en sensibilisant les personnes aussi bien au niveau de l’Université Aix-Marseille, que dans les écoles publiques et les entreprises publiques ou privées. En plus de leur permettre d’assister à des médiations réalisées par des médiateurs, la chance leur est laissée de conduire des médiations, aussi bien auprès d’étudiants que de particuliers ou professionnels. (Extrait)

En savoir plus sur https://www.cma-aixmed.org/clinique-de-la-m%C3%A9diation

  • Clinique de droit et de médiation de l’Université de Bourgogne

La Clinique du droit et de médiation a pour objectif de favoriser l’accès gratuit du plus large public possible au Droit et à la Médiation. Pour cela, la Clinique repose sur l’engagement bénévole des étudiants au service de la population.

En savoir plus sur http://processualis.com/association-processualis/clinique-de-droit-et-de-mediation/

  • Clinique du droit et de la médiation de l’Université de Nouvelle-Calédonie

La Clinique du droit et de la médiation favorise et promeut l’égal accès au droit et à la justice dans le cadre d’une démarche sociale et sociétale de l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Elle permet à toute personne, notamment lorsqu’elle ne fait pas la démarche de consulter un avocat ou une avocate (freins financiers, culturels, délais trop longs,etc.) d’accéder gratuitement à l’information juridique et à la justice. (Extrait)

En savoir plus sur https://unc.nc/universite/20190-2/

Québec -Canada

  • Clinique de la Médiation de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

La Clinique de la Médiation est composée d’étudiants de 2e cycle (niveau maîtrise ) de la Faculté de droit .

Située physiquement au Campus de Longueuil, la Clinique de médiation offre des services gratuits à tous les citoyens, entreprises ou organisations de la région de Montréal, de Longueuil et de Sherbrooke. (Extrait)

En savoir plus sur https://www.usherbrooke.ca/clinique-mediation/

  • Clinique de la Médiation de la Faculté de droit de l’Université de Montréal

La Clinique de la Médiation est composée d’étudiants de l’université de Montréal

La clinique de médiation offre un service de médiation gratuit (sauf pour les frais d’ouverture de dossier) afin de devenir un lieu d’accès à la justice pour les citoyens. Les parties peuvent bénéficier de trois séances de 2 h 30 gratuitement. (Extrait)

En savoir plus sur https://cliniquemediation.openum.ca/