APPEL POUR UNE CAGNOTE : « SOUTENONS L’ESSOR DE LA JUSTICE PARTICIPATIVE EN PERMETTANT LA MOBILITÉ AU QUEBEC D’ÉTUDIANTES EN MASTER MÉDIATION » Appel de l’Association du Master et du DU Médiation de l’Université Lumière Lyon 2 AMDM Lyon 2


Faire un don sur https://www.helloasso.com/associations/association-du-master-et-du-du-mediation-de-l-univ/collectes/direction-mediation

Formation : « CYCLES 1 ET 2 DU DIPLOME UNIVERSITAIRE DE MEDIATEUR DU TRAVAIL », le 29 mars 2022, DU délivré par Place de la médiation en partenariat avec CY Cergy Paris Université


En savoir plus sur https://www.placedelamediation.com/nos-activites/le-certificat-de-mediateur-du-travail/?s=09

FORMATION : Diplôme Universitaire Médiation et Santé par l’IFOMENE


logo-ICP

« Le secteur de la santé, du social et du médico-social, comme toute organisation, est confronté à la complexité des relations entre les différentes parties prenantes. Cela concerne les relations entre les professionnels et les patients, les plaintes des usagers vis-à-vis des établissements, et les relations entre les professionnels.
Ces tensions sont accentuées dans un environnement dans lequel la demande en soins augmente, avec un sentiment d’urgence et des moyens jugés insuffisants. La pandémie virale a amplifié cette situation de crise du monde de la santé.

Les besoins de médiation au sein des établissements se multiplient, pour traiter les différends avec les usagers, leurs proches, et ceux qui existent entre professionnels. La médiation s’impose pour prévenir les conflits et pour permettre de rechercher des solutions amiables.

Différents dispositifs législatifs et réglementaires existent. Ils nécessitent d’être mis en œuvre par des médiateurs formés, que ces médiateurs soient professionnels de santé ou du médico-social, cadres en établissement ou qu’ils interviennent de l’extérieur. 

Diplôme Universitaire en 2 parties en 10 modules de 14 heures:
Partie 1 : 3 modules de bases
Partie 2 : 7 modules d’approfondissement

En présentiel et/ou distanciel »

(Extrait de icp.fr/formations )

En savoir plus sur https://www.icp.fr/formations/diplomes/diplomes-universitaires/diplome-universitaire-mediation-et-sante

Formation (Belgique) : « La Médiation & Violences intrafamiliales (VIF) » organisée par le Centre Européen De Médiations (Bruxelles)


« Vu le succès de la formation 3 nouveaux groupes sont prévus le 1er a lieu aux dates suivantes : les 17.09.21- 24.09.21- 1.10.21- 8.10.21 + 6 jours à préciser avec le groupe.

Objectifs : augmenter les compétences du médiateur – améliorer les connaissances du phénomène des VIF – élargir le réseau professionnel – diminuer la violence intrafamiliale et ses répercussions sur la famille et l’entourage en général.

Participants : tous les médiateurs intéressés par les VIF + les personnes relais (avocats, travailleurs sociaux, juges….)

Cette formation a le soutien de : EQUAL.brussels – Stop violence.brussels – be.brussels – Union Belge des Médiateurs Professionnels (UBMP-BUPB-UBPM)

infos complémentaires : centre.europeen.mediations@gmail.com

(Extrait de linkedin.com )

En savoir plus sur https://www.linkedin.com/posts/ubmp-bupb-bupm_vu-le-succ%C3%A8s-de-la-formation-3-nouveaux-groupes-activity-6827527104758861824-N-M2/

Côte d’Ivoire : Une ONG veut faire de la médiation sociale un pôle d’emploi pour la jeunesse


AIP – Agence Ivoirienne de Presse

« L’Ong UNIE-AFRICA envisage d’œuvrer à la formation des jeunes et adultes à la médiation sociale en vue de son exercice professionnel et indépendant dans les collectivités, a assuré mercredi 07 juillet 2021 à Abidjan son président, Aboubacar Sako, lors d’un atelier d’information et de présentation du projet sur la médiation sociale.

« Il y a cinq ans que j’ai conçu cette idée. Je suis allé me former en médiation en France. Je me suis dit que la Côte d‘Ivoire traverse des moments de crises et on parle des jeunes qui sont manipulés, confrontés au terrorisme, à la politique, à l’immigration, au chômage. Je me suis demandé pourquoi à ces jeunes-là, on ne proposerait pas une formation, un emploi », a indiqué M. Sako.

Il a expliqué que son projet, en plus de promouvoir la prévention des différends en Côte d’Ivoire, en vue de l’établissement d’une paix durable, veut se donner les moyens de faire de la médiation sociale, un métier profitable à la jeunesse en particulier. M. Sako a indiqué que la comme d’Abobo va servir de zone pilote pour le lancement de ce programme.

« Nous envisageons l’installation de 50 agents de médiation sociale dans la commune d’Abobo avant la fin de l’année 2021. Pour l’échéance 2021-2023, 1500 médiateurs sociaux exerceront dans 20 communes pour favoriser prioritairement l’insertion professionnelle et sociale de la jeunesse ivoirienne », a exprimé le président de l’Ong UNIE-AFRICA.

Le chronogramme va consister en une phase de recrutement, une formation initiale de 14 jours pour le médiateur stagiaire, un stage pratique de six mois pour le médiateur local de niveau 1 et une formation de six mois pour celui de niveau 2. Des rémunérations seront octroyées à chacun des jeunes sélectionnés pour ce projet, précise-t-on » -G. Konan- )(Extrait de .aip.ci du 7/07/2021)

En savoir plus sur https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-une-ong-veut-faire-de-la-mediation-sociale-un-pole-demploi-pour-la-jeunesse/

Enquête médiation (mediation survey) pour l’inclusion sociale dans le cadre du projet Eramus + LIMEdiat


Dans le cadre du projet Eramus + LIMEdiat et en collaboration avec d’autres universités européennes, nous mettons en œuvre une enquête sur la médiation pour l’inclusion sociale en France, Italie, Espagne et Portugal. Notre objet d’étude est le profil du médiateur et le contexte dans lequel se déroule son travail (ce questionnaire s’adresse aux médiateurs ainsi qu’aux divers acteurs qui prennent part à sa mise en oeuvre).
Dans le but d’élargir notre enquête, nous souhaitons toucher d’autres pays européens.
Pour cette raison, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir participer à cette enquête totalement anonyme et dont le but est de dresser l’état des lieux de la médiation pour l’inclusion sociale et des caractéristiques socio-professionnelles des acteurs qui la développent.

Nous vous remercions pour le temps que vous accorderez à ce questionnaire, et nous vous invitons à le transmettre aux personnes concernées (afin d’étendre la portée de cette enquête).

Questionnaire sur https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeJrmRPKz7mU4QnNfmtojKdgflTjspI2x13h0qBAEqAq4R5NA/viewform

Formation : IMELYS – Institut des Métiers du Lien Social


Imelis

« Filiale à 100 % de l’association PromévilIMELIS est issue de l’expérience de celle-ci. En effet, Promévil organise depuis de nombreuses années la professionnalisation de ces médiateurs. En 2016, l’association obtient un numéro d’activité.

Ce site Internet de IMELIS, est entièrement dédié à la formation des métiers du lien social et en particulier au métier de médiateur-trice social-e.

La médiation à de multiples facettes, et sur différents terrains, dans les transports en commun, dans les villes, dans les résidence les bibliothèques, à la Poste…

Fort des 26 ans de l’association Promévil, IMELIS propose plusieurs cycles de formation destinés aux médiateurs, aux chefs d’équipes, mais aussi à vos collaborateurs travaillant dans le « lien social », en mairie, gardiens de résidence, agents municipaux…

« La médiation sociale est un processus de création et de réparation du lien social et de règlement des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions, de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose ».

Cette définition a été adoptée en septembre 2000, lors du séminaire européen organisé par la DIV et la Communauté européenne. Elle est aujourd’hui reconnue par l’ensemble de la profession. » (Extrait)

En savoir plus sur https://www.imelis.org/