1er Diplôme Universitaire de Médiation Humaniste – Centre d’Enseignement des Modes Amiables (CEMA)


En savoir plus sur https://www.facebook.com/CEMA-Centre-dEnseignement-des-Modes-Amiables-105946471133248/photos/254215149639712

Formation : « Aborder la mort en médiation, travailler avec les personne en deuil » les 14 et 15 avril 2021 à Valence par Claire Bonnelle (Minerve Médiation)



Report de la formation « Aborder la mort en médiation, travailler avec les personne en deuil » initialement prévue en novembre, les 14 et 15 avril 2021 à Valence.

En savoir plus sur https://minerve-mediation.org/

FORMATION (Belgique) :  » ET SI LA LUTTE CONTRE LE COVIDE PASSAIT PAR LA MEDIATION ? « Communication de crise ou Communication en situation de crise


CONTENU

En cette période de pandémie, communication de crise ou communication en situation de crise ?

Notre société pourra-t-elle être comme avant le 13 mars ? Oui, alors, communication de crise. Non : communication en situation de crise

La communication = un fond et aussi un ton (cfr USA, la posture différente entre Trump et Biden) + tout le reste 

Une hypothèse = nous ne pourrons pas vivre comme avant le 13 mars …. Que faire ?

Une piste de solution = la médiation comme réponse … Parce que la médiation, c’est aussi une philosophie / un art …. 

La fonction de médiateur/rice peut aider à construire un autre monde (comme le fait la médiation) (monde = un autre cadre de référence !)

Le rôle du médiateur = la tension / le conflit est : l’individu / la personne est en tension avec elle-même …. Comme avant ou face à un inconnu ?

Dès lors, la médiation devient une manière d’entreprendre la construction du monde de demain …. 

FORMATEUR

Laurent DROUSIE : médiateur, chargé d’enseignement à l’UMONS.

PUBLIC CIBLE

Cette journée s’adresse non seulement aux médiateurs expérimentés mais aussi aux médiateurs familiaux récemment formés.

DATE ET LIEU

Le 10.12.2020 de 12h30 à 13h45 par visio conférence

PARTICIPATION AUX FRAIS   15€ pour les membres de l’AMF et 25€ pour les non-membres de l’AMF.

A verser sur le compte ING n° BE21 3631 5854 2803 avec comme référence vos nom, prénom et la référence « FORMATION.10.12.2020 ».

INSCRIPTION

Par mail : info@espacifique.com avec votre nom et prénom en communication

L’inscription ne sera prise en compte qu’à la réception du versement.

ACCREDITATION EN COURS

COMMISSION FEDERALE DE MEDIATION (CFM) : 1 heure

AVOCATS.BE : 1 point

Formation : Diplôme d’État de Médiateur Familial de l’Institut des Sciences de la Famille -UCLY


« L’Institut des Sciences de la Famille fut un des pionniers dans l’organisation et la mise en place de la formation de médiateur familial. Du Certificat Universitaire au Diplôme d’Etat, la reconnaissance de sa formation universitaire et pluridisciplinaire en signe depuis plus de 27 ans (1992) la qualité et la vitalité.

Objectifs

La médiation familiale s’est imposée progressivement à la société et a été particulièrement consacrée dans les lois du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale, du 26 mai 2004 et du 18 novembre 2016 relative au divorce. En effet, face à l’augmentation du nombre de divorces et de séparations, il est apparu indispensable d’accompagner les familles dans l’intérêt des enfants qui est celui de conserver des liens avec chacun de leurs deux parents, grâce à son intervention confidentielle et impartiale.

Egalement, prenant en compte le vieillissement de la population, le médiateur familial trouve sa place dans l’accompagnement des conflits et des crises familiales au sens large.
Le tiers médiateur familial, accompagne les parents, les membres d’une famille, dans leur recherche des bases d’accords durables et mutuellement acceptables.

Le décret du 2 décembre 2003 portant création du DE de Médiateur Familial, et l’arrêté du 19 mars 2012 consolidé le 23 août 2012, définissent le contenu de l’actuelle formation en élargissant également le champ d’intervention de la médiation familiale. Ainsi la formation dispensée à l’Institut des Sciences de la Famille associe-t-elle enseignants, formateurs, praticiens et étudiants dans l’exploration des nombreux champs d’intervention concernant la famille, et aussi la protection de l’enfance et les liens intergénérationnels.

En plus de la formation initiale Diplôme d’Etat de Médiateur Familial, l’Institut des Sciences de la Famille propose des sessions thématiques intéressant tous les étudiants, les médiateurs, les professionnels du Droit et du psychosocial.

L’Institut des Sciences de la Famille a été agréé par la DRASS Rhône Alpes le 31 Août 2004 pour délivrer le Diplôme d’Etat de Médiateur Familial.

Le diplôme d’Etat de médiateur familial constitue un diplôme de spécialisation professionnelle inscrit au niveau 5 du Répertoire National des Certifications Professionnelles (R.N.C.P.)

L’objectif de cette formation est de permettre au futur médiateur d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de sa fonction.

Pour en savoir plus : Décret n°2003-1166 du 02/12/2003 ; arrêté du 19 mars 2012, consolidé le 23 août 2012 ; circulaire DGCS/SD4A/2012/312 du 15 octobre 2012 ; Solidarité santé-ville n° 2004 /34 du 04/09/04.

Public

Les candidats doivent être titulaires au choix :

  • D’un diplôme national de niveau 5 des formations sociales (diplôme d’assistant social, de conseiller en économie sociale et familiale, d’éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, certificat d’aptitude aux fonctions d’éducateur technique spécialisé) soit un diplôme de niveau 6 dans les disciplines psychologique, sociologique ou juridique (Licence ou Master)
  • D’un diplôme national de niveau 5 plus trois années d’expérience professionnelle dans le champ de l’accompagnement familial, social, sanitaire, juridique, éducatif ou psychologique.  (Extrait de ucly.fr/formations)

En savoir plus sur https://www.ucly.fr/formations/les-formations-de-lucly/toutes-nos-formations/diplome-detat-de-mediateur-familial/

FORMATION : Le programme de formation de Minerve-Médiation


« Au départ, des travailleurs sociaux s’adressent à des médiateurs, ils veulent comprendre pourquoi les parents, lorsqu’ils sont en conflit, sont aveugles à leur propre responsabilité vis vis de leurs enfants. Une médiatrice familiale, Claire Bonnelle, s’empare du sujet, en fait un objet de recherche, écrit un premier ouvrage qui sera publié aux éditions érès et commence des formations sur le conflit. Ainsi Minerve-Médiation est né en 2014 au sein d’un service de médiation familiale conventionné, l’AEMF de Valence.  

Aujourd’hui le centre de formation Minerve médiation s’est développé et intervient dans toute la France, notamment pour des formations sur mesure à destination des médiateurs familiaux ou non. 

Trois activités : formation, intervention en Analyse de la pratique, médiation non familiale. 

Trois publics :  les médiateurs, les intervenants sociaux qui travaillent avec des familles en conflit, les associations et les petites entreprises qui ont besoin d’une médiation.

Trois thèmes majeurs : le conflit, la médiation, la posture professionnelle

Trois thèmes nouveaux : aborder la mort en médiation, les émotions des médiateurs, la médiation sociale. » (Extrait)

Pour en savoir plus https://www.minerve-mediation.org/

« FAUT-IL FAIRE ÉVOLUER LE STATUT DU MÉDIATEUR ? » par Benoit Henry, Avocat (village-justice.com)


retour accueil village

« La médiation participe à la résolution des conflits en tant que facteur de cohésion et de paix sociale, il paraît donc indispensable de garantir la qualification et la qualité du médiateur, ce qui confirme la nécessité d’une évolution des textes.

Les formations à la médiation sont actuellement très diverses tant par leur durée, leur contenu que leur intitulé.

Or, la qualité du processus de médiation dépend très largement de la formation suivie par le médiateur et de ses qualités humaines. »

(Extrait de village-justice.com du 23/10/2020)

Article à consulter sur https://www.village-justice.com/articles/recours-croissant-mediation-fait-peser-sur-mediateur-une-responsabilite,36890.html?utm_source=backend&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS