Emploi : Médiateur/trice à l’Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève (Suisse)


« Le Département des Ressources Humaines publie un appel à expression d’intérêt pour la position de Médiateur/trice.

Les personnes suivantes peuvent postuler :

– Les candidats/tes externes.

La sélection et la nomination du/de la médiateur/trice font l’objet d’un accord entre la direction du BIT et le Syndicat du personnel et ne relèvent donc pas des procédures de recrutement types du Bureau.

Les membres du personnel du Bureau et les personnes dont un membre de la famille immédiate fait partie du personnel du Bureau ne peuvent être candidats.

Le/La Médiateur/trice est nommée pour un mandat de cinq ans (dont deux ans de probation). Il n’est pas possible de travailler au BIT pendant cinq ans à l’issue du mandat du médiateur/trice.

Ce poste peut être occupé à temps plein ou à temps partiel (soit 100%, 80% ou 50% du temps de travail), en fonction de la disponibilité du/de la candidat/e sélectionné/e et des besoins du Bureau. Le temps de travail sera déterminé au moment de la nomination initiale et pourra être modifié par la suite.

Introduction

Le BIT dispose d’un poste permanent de Médiateur/trice établi par l’Accord collectif sur la prévention et le règlement des différends du 24 février 2004

(http://www.ilo.org/public/english/staffun/info/bargaining/download/prevention.pdf)


Le/La Médiateur/trice joue un rôle central au BIT dans le processus de règlement informel des conflits. Ses fonctions consistent essentiellement à assurer une médiation et faciliter la résolution des problèmes et conflits survenus sur le lieu de travail, avec l’assistance d’un nombre limité de conciliateurs, à surveiller les tendances en vue de détecter à un stade précoce des problèmes liés au lieu de travail et à favoriser l’action préventive et autres activités connexes.

Dans l’exercice de ces fonctions, le/la Médiateur/trice vise à faciliter la résolution de conflits à l’aide des processus de règlement informels : le/la Médiateur/trice ne possède aucun pouvoir décisionnel et ne mène pas d’enquêtes. Le/La Médiateur/trice aide les parties à trouver leur propre solution, c’est-à-dire une solution acceptable pour les deux parties. Le/La Médiateur/trice est indépendant/e et autonome tant de l’Administration que du Syndicat du personnel.

Dans le processus de règlement du conflit ou de médiation, le/la Médiateur/trice fournit une aide impartiale; il/elle est entièrement neutre, ou libre de tout préjugé à l’encontre des parties et ne se fait l’avocat/e ni de l’une ni de l’autre, ni d’une question ou un intérêt.

Le/La Médiateur/trice respecte la confidentialité pour tout ce qui concerne les personnes qui se présentent à son bureau, y compris pendant et après toute consultation et/ou session de médiation.

Le poste fait rapport au Comité de négociation paritaire et le titulaire publie chaque année un rapport sur les activités entreprises par le Bureau du Médiateur, sur l’évaluation du personnel concernant les mécanismes de médiation et de facilitation, sur les problèmes systémiques liés au travail et sur les dépenses du budget alloué au Bureau du Médiateur.

Fonctions et responsabilités

1. Assiste les membres du personnel à régler les désaccords à l’origine du conflit liés à une variété de questions relatives au personnel, et intervient le plus tôt possible en utilisant des techniques reconnues de médiation et de facilitation, afin d’explorer les possibilités de résolution qui conviennent à leurs intérêts;.

2. Soutient l’action préventive en fournissant une aide à des personnes, directifs, équipes et départements afin d’éviter les situations conflictuelles, sur demande et en informant toutes les personnes concernées.

3. Promu une meilleure compréhension des fonctions du Médiateur dans tout le Bureau et contribue à se rendre plus accessible au personnel.

4. Contribue à développer et à renforcer une culture au lieu du travail dans laquelle les membres du personnel apprécient et respectent les intérêts, les valeurs, la dignité, la diversité et les droits de chacun, et qui défend les valeurs de l’OIT, son intégrité éthique et fonctionnelle, le respect du personnel, conformément aux règles et règlements du Bureau et aux normes de conduite pour les fonctionnaires internationaux.

5. Observe les tendances en matière de différends afin de détecter les problèmes institutionnels susceptibles de provoquer des futurs différends, et faire des recommandations au Comité de négociation paritaire sur les mesures correctives et préventives appropriées.

6. Soumet un rapport annuel d’activités au Comité de négociation paritaire.

7. Coordonne et soutient le réseau de facilitateurs.

8. Maintient une compréhension active des développements professionnels dans le domaine du travail en continuant son adhésion professionnelle à des associations reconnues au niveau international et en participant aux réunions annuelles du réseau d’ombudsmans et de médiateurs du système des Nations Unies et des organisations internationales connexes (UNARIO).

9. Effectue toute autres tâches pertinente demandée par le Comité de négociation paritaire.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire en relations professionnelles, gestion des ressources humaines, sciences sociales, psychologie, droit, règlement alternatif des litiges (« ADR »), prévention et résolution des conflits ou autre domaine pertinent, ou une qualification professionnelle ou une expérience professionnelle équivalente. Être titulaire d’un certificat de médiateur délivré par une organisation de résolution des conflits reconnue au niveau national ou international.

Expérience

Plus de dix ans d’expérience professionnelle dans le domaine concerné, dont cinq dans les relations professionnelles.  Plus de cinq ans d’expérience professionnelle avérée en tant que médiateur/trice.
Aptitude avérée à régler les différends selon diverses modalités, notamment de façon informelle. L’expérience d’un milieu international ou multiculturel et/ou dans le service public national ou international constituerait un avantage.
Une expérience professionnelle dans des organisations qui appliquent des mécanismes de dialogue social et de négociation collective sera considérée comme un atout.

Langues

Excellente maîtrise à l’orale et à l’écrit de deux langues officielles (anglais, français, espagnol) de l’Organisation. La connaissance pratique de la troisième langue constituerait un avantage.

Compétences

En plus des compétences de base de l’OIT, ce poste requiert :
Une connaissance pratique des principes des relations profesionelles, notamment des ressources humaines, des règlements de la fonction publique internationale, des négociations collectives et des négociations. Aptitude à écouter activement et analyser les problèmes de manière critique, à proposer des solutions innovantes tout en restant impartial ; à encourager les parties à résoudre les différends avec patience, persévérance et persuasion ; et à appliquer ses connaissances à des structures de travail diverses et changeantes dans la fonction publique internationale. Aptitude démontrée à résoudre les problèmes et à négocier. Aptitude démontrée en matière de communication et à travailler en réseau. Sensibilité à la diversité culturelle et ethnique et aux principes de l’égalité sur le lieu de travail. Passé professionnel irréprochable sur le plan éthique. Objectivité, intégrité et neutralité démontrées. Maintien d’une stricte confidentialité et capacité à inspirer la confiance. Grande sensibilité à une approche globale des relations de travail et à l’impact des conflits dans le lieu de travail. Respect pour l’Organisation internationale du travail, sa mission et ses objectifs, y compris le rôle et les objectifs du Syndicat du personnel. Capacité d’écoute, compréhension et empathie. Bon jugement et un sens de la justice et de l’équité sont essentiels, de même que la volonté de résoudre et de désamorcer les conflits et de contribuer à de bonnes relations humaines et professionnelles au sein du Bureau. Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à adopter un comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre est également requise.


Conditions d’emploi

  • Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d’emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l’intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
  • Le contrat initial sera émis pour une période de vingt-quatre mois.
  • Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
  • Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.

Pour plus d’informations sur les conditions d’emploi, veuillez consulter: https://jobs.ilo.org/content/International-FR/?locale=fr_FR.

Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT, ILO Jobs, à l’adresse suivante https://jobs.ilo.org/?locale=fr_FR. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

L’évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d’un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, pendant les 3 à 4 mois suivant la date de clôture. Les candidat(e)s sont prié(e)s d’assurer leur disponibilité en cas de pré-sélection.

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d’entretien, le BIT se réserve le droit d’utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l’email, etc afin de procéder à l’évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d’évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

En savoir plus sur https://jobs.ilo.org/job/Gen%C3%A8ve-M%C3%A9diateurtrice-1200/750774601/

Emploi : médiateur quartier dans la Loire DAHLIR St-Étienne


Logo de DAHLIR

« Ce poste est un remplacement suite à la modification de l’organisation territoriale du DAHLIR dans la Loire.
La personne retenue sera rattachée à l’équipe de la Loire/Haute-Loire (42/43), sous responsabilité hiérarchique du Responsable régional Auvergne-Loire et sous autorité fonctionnelle du responsable territorial Loire/Haute-Loire.
L’équipe en territoire est composée de 3 personnes.

, DAHLIR « Insertion » (100 % Du Temps De Travail)

La personne recrutée s’inscrira dans une dynamique associative concernant les salariés intervenants dans des Quartier Prioritaires de la Ville.

  • Assurer une médiation sociale de proximité et une veille sociale sur les quartiers prioritaires de la RICAMARIE et du CHAMBON-FEUGEROLLES :

Faire du lien entre les différentes associations et/ou acteurs sur les quartiers.

Créer une dynamique de territoire en impulsant ou en participant à des projets promoteurs de ces activités de loisirs, sur le quartier.
Accompagner de façon individuelle et collective les habitants à la création de lien social à travers la pratique d’un loisir (activité sportive ou culturelle)Aller à la rencontre des habitants des quartiersAmener un public éloigné de l’activité physique vers une pratique régulière et encadrée.Apporter une offre diversifiée en cherchant à faire du lien autant avec les associations du quartier, avec l’offre existante sur le reste de la ville.Participer aux actions portées par le DAHLIR sur le Département de la Loire.Connaître à minima le tissu associatif et sportif du secteur.Capacités à organiser son temps de travail et à rendre compte.Être force de proposition face aux problématiques et enjeux de terrain, sur les temps d’accompagnements.Réaliser des comptes rendus des actions menées et les transmettre aux personnes concernées.Avoir une bonne connaissance, voir une expérience de l’animation sportive ou culturelle.Avoir un bon relationnel et se sentir à l’aise en public.Être capable de travailler en équipe.Faire preuve de discrétion, de distance et de neutralité.Maitriser les principaux outils informatiques., Etre âgé(e) d’au moins 30 ans., Expérience souhaitée : champ des loisirs, du sport, de l’animation et/ou de la médiation
Formation : Débutant.e accepté.e.
Permis B : De préférence
Etre sans emploi ou bénéficier d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE), sous réserve qu’il soit mis fin à ce contrat.
Résider prioritairement dans une zone urbaine sensible., Lieu de travail : 42- LOIRE (LA RICAMARIE et LE CHAMBON FEUGEROLLES).
Type de contrat : CDD 11 mois renouvelable sous conditions (convention collective nationale du sport)., Salaire : CCNS Groupe 1 valorisé avec Référentiel de Rémunération Interne (Médiateur Quartier – Echelon 1)
Temps de travail : 35h/semaine – planning annualisé
Compléments exercice de la mission : smartphone et ordinateur professionnels. Mutuelle Employeur.
Taille de l’association : + de 30 salariés
Offre éligible au POI (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuel), Les entretiens auront lieu à proximité de Saint Etienne, Prise de poste envisagée : au 1er avril 2021.
Le DAHLIR participe à l’intégration régulière et pérenne des personnes en situation de handicap, en situation d’exclusion ou présentant une maladie chronique, dans les loisirs.

Son champ d’action est multidisciplinaire. L’association DAHLIR oeuvre pour une intégration en milieu ordinaire dans les clubs sportifs, les accueils de loisirs, les associations culturelles (…) en milieu ordinaire.
L’association est présente aujourd’hui sur 8 départements de la Région Auvergne Rhône-Alpes et PACA.

Public visé

Habitants des Quartiers Prioritaires de La Ricamarie et du Chambon-Feugerolles avec un focus sur les publics hors cadre d’accompagnement dits « invisibles ».

Secteur

  • Services juridiques

Type d’emploi

Temps plein

(Extrait de linkedin.com/jobs du 13/04/2021)

En savoir plus sur https://www.linkedin.com/jobs/view/2468238480/

Emploi : 3 Médiateurs Sociaux f/h en CDD 2 mois et 5 mois à l’ALTM Lyon


Logo ALTM

Vos missions :


Présence de proximité sur le terrain : présence dissuasive et rassurante auprès des habitants ou usagers,
par l’accueil, l’information, l’accompagnement des personnes en situation de détresse sociale


Gestion des conflits : met en œuvre le processus de gestion des conflits en temps réel et en temps différé
(navette et/ou table ronde)


Développement du partenariat : analyse, diagnostique, oriente les habitants ou usagers, vers les lieux ou
structures adaptés à leurs besoins


La veille technique « intelligente » : repère et recense les dysfonctionnements ou dégradations susceptibles
de troubler le bon ordre ou de créer un danger et les transmet aux services concernés. Sensibilise les publics


Reporting : renseigne la base de données informatique de suivi d’activité.

Profils recherchés :


Idéalement un diplôme en médiation sociale ou à défaut, de l’expérience dans ce secteur
De l’expérience dans le milieu du social et vous souhaitez vous orienter dans la médiation sociale
Les compétences demandées :
Sens de l’écoute et du dialogue développé Bon niveau en informatique
Disponible, autonome, motivé(e)
Prise de recul
Capacité d’adaptation, d’analyse et de prise d’initiatives
Neutralité
Bon niveau d’orthographe et syntaxe

En savoir plus sur https://altm.fr/MediationSociale/PDF/OffreEmploi/Offre-emploi-MS-3-CDD-Territoires-mars2021.pdf

Emploi : Agent de médiation (H/F)à Alfa3a,  Saint-Rambert-en-Bugey, Auvergne-Rhône-Alpes


Mission(s)

Au Sein D’une Équipe De Deux Agents Et Dans Le Cadre Du Réseau « France Services », Les Missions Principales Sont

Le chargé d’accueil « France Services » H/F, est placé(e) sous l’autorité hiérarchique de la Directrice du Centre Socio-Culturel.

  • L’accueil des usagers, l’identification des demandes, l’orientation et accompagnement des usagers dans leurs démarches papier ou en ligne
  • Se mettre en relation et entretenir les liens avec les partenaires, animer et organiser l’espace d’accueil, tenir les statistiques de fréquentation, être le garant du respect du label national.

Description De L’offre

Connaissances et qualités requisesVous faites preuve de qualités relationnelles, d’une écoute attentive et bienveillante.Autonome, vous êtes en capacité de prendre des initiatives.Votre maîtrise des outils numériques vous permet d’accompagner efficacement les publics dans leurs démarches.Vous êtes tenu au secret professionnel.Niveau d’étude requis Bac+2 (ou équivalent) Expérience(s) requise(s)Secteur socialNombre d’années d’expériences requises 1 année(s)

En savoir plus sur https://www.linkedin.com/jobs/view/2483149613/

OFFRES D’EMPLOI EN MEDIATION FAMILIALE


Accueil

Offres d’emploi publiees par la FENAMEF sur http://fenamef.asso.fr/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=65&key=5UcAFX6f&subid=409-yZwcjjXfYUD1QY&Itemid=407

Emploi : Intervenant en justice réparatrice (Équijustice Montréal Ouest)


Postuler avant le 12 décembre 2020

Aimeriez-vous que votre talent ait un impact positif sur les gens avec qui vous travaillez? Recherchez-vous de nouvelles occasions de maximiser et de développer votre expertise? Souhaitez-vous évoluer dans un milieu où l’humain est au cœur des décisions? Nous avons une opportunité pour vous parce qu’ici, votre talent a de l’impact!

Chaque jour, plus de 1 600 personnes travaillent au sein du réseau des YMCA du Québec pour offrir des services diversifiés qui entraînent des changements positifs chez les individus.

Via notre service de justice réparatrice « Equijustice » nous croyons que chaque personne a le potentiel de participer à réparer les torts causés et à rééquilibrer la relation entre les personnes concernées et la collectivité. Nous favorisons leur engagement à travers l’application des mesures prévues par la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA), par le Programme de mesures de rechange général (PMRG), et par l’application du Code de procédure pénale du Québec.

La justice réparatrice est un moyen par lequel les torts causés par une infraction, qu’ils touchent autant une personne victime que la collectivité, peuvent être réparés. Elle donne la possibilité à chaque personne de participer au processus de réparation dans un cadre ouvert et respectueux. C’est en favorisant une justice équitable que nous écoutons, accompagnons et soutiennent les parties concernées dans le processus de réparation.

Sous la supervision du coordonnateur d’Équijustice, la personne choisie sera responsable d’intervenir et d’accompagner les participants dans ce processus.


Le défi que nous vous proposons

  • Veiller à l’application des mesures prévues par la Loi sur la justice pénale pour les adolescents (LSJPA) et, au besoin, le Programme de mesures de rechange général pour les adultes (PMRG);
  • Rencontrer les parties concernées (victimes, jeunes/parents et adultes) et organiser les mesures (travaux communautaires/compensatoires, dons, lettres, …);
  • Faire le suivi le suivi des dossiers autant avec les délégués du CIUSSS que les parties prenantes;
  • Rédiger les rapports d’évolution du dossier;
  • Cibler des organismes communautaires potentiels pour les jeunes qui ont des mesures de travaux compensatoires/communautaires, et les contacter afin de leur faire connaitre le programme.
  • Soutenir les ressources communautaires dans leur implication auprès des jeunes (et adultes);
  • Se présenter devant le Tribunal sur demande;
  • Collaborer et entretenir des relations professionnelles avec les partenaires sociaux judiciaires, les organismes communautaires partenaires ainsi le Réseau Équijustice;
  • Travailler en collaboration avec les autres équipes reliés des YMCA du Québec afin de soutenir la réintégration sociale des jeunes et adultes contrevenants.
  • Adhérer aux politiques et procédures du YMCA régissant la protection des enfants et des personnes vulnérables.
  • Comprendre et intégrer la valeur de la philanthropie au sein de son poste et dans l’Association, et participer à des activités / événements de collecte de fonds.

Quelques bonnes raisons vous joindre au YMCA

Le YMCA offre bien entendu une rémunération concurrentielle et d’excellents avantages sociaux, mais travailler au sein de nos équipes, c’est d’abord et avant tout la possibilité de :

  • développer votre expertise;
  • côtoyer des experts passionnés;
  • avoir un impact social positif;
  • travailler avec de multiples partenaires engagés;
  • vraiment faire la différence dans la vie des gens;
  • avoir l’autonomie suffisante pour relever des défis stimulants.
  • En vous joignant à notre équipe, vous découvrirez également un milieu où l’humain, l’entraide et la collaboration sont au cœur des activités.

La personne que nous recherchons

  • Pour mener à bien sa mission, l’intervenant(e) devrait:
  • Diplôme universitaire ou collégial en travail social, criminologie, psychologie, sexologie, ou tout autre domaine connexe;
  • Connaissance du milieu communautaire et socio judiciaire;
  • Connaissance de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents.
  • Être à l’aise pour travailler simultanément avec une population adulte (peu) et une population jeune (surtout);
  • Habiletés à travailler en équipe
  • Maitrise du français et de l’anglais, oral et écrit.
  • Expérience dans la rédaction de rapports dans les deux langues.
  • Détenir un permis de conduire valide et avoir accès à un véhicule (les territoires desservis sont situés dans l’Ouest-de-l’Île, Lachine et Notre-Dame-de-Grâce).
  • Maitrise MS Office ( Excel, Outlook, Word, PowerPoint)
  • N’avoir aucun empêchement judiciaire en lien avec l’emploi.
  • Être disponible pour travailler sur un horaire flexible (jour, soirée, et très occasionnellement la fin de semaine).

L’aventure vous tente ?


Si vous croyez vous aussi que le sport, l’activité physique et les initiatives communautaires transforment les gens et leur permettent de grandir, nous aimerions en apprendre plus sur vous. Transmettez-nous votre candidature sans plus attendre!

36400.00 à 42000.00 $ par année selon l’expérience

35.00 h – Temps plein

(Extrait de equijustice.ca )

En savoir plus sur https://equijustice.ca/fr/actualites/intervenant-en-justice-reparatrice-equijustice-montreal-ouest

Emploi : un coordinateur / une coordinatrice d’équipes de médiation sociale dans le Vaucluse


Logo Pôle emploi

« Le coordinateur / la coordinatrice d’équipe de médiation sociale assure les fonctions de management d’équipe et accompagne les médiateurs dans leurs tâches du quotidien.
Vos missions :
– Assurer l’accueil et le tutorat des nouveaux médiateurs, les encadrer et les superviser.
– Organiser les activités de médiation sociale de son équipe.
– Évaluer les compétences des médiateurs sociaux en lien avec le/la responsable de service et le directeur.
– Créer, entretenir et développer le réseau de partenaires.
– Élaborer les plannings et feuilles de route des équipes.

Vous serez amené à vous déplacer au niveau régional dans les établissements avec mise à disposition d’un véhicule et d’un téléphone de fonction.

Profil : Vous êtes titulaire d’un diplôme moniteur éducateur, diplôme  impératif pour l’exercice de la fonction.

Salaire : Mensuel de 2035,00 Euros à 2965,42 Euros sur 12 mois

Pour postuler, rapprochez-vous de votre agence Pôle Emploi avec la référence suivante : 103MKTY

(Extrait de https://www.francebleu.fr/emissions/l-emploi-en-vaucluse/vaucluse/pole-emploi-recrute-un-coordinateur-une-coordinatrice-d-equipes-de-mediation