Compte-rendu du colloque « La médiation un outil pour régler des conflits à l’amiable » du 7/4/2017 à Chalon-sur-Saône.


« Vendredi, dans la salle de la cour d’assises, un colloque consacré à la médiation en matière civile, commerciale et sociale s’est déroulé. Pas moins de quatre vingt praticiens du droits : magistrats, avocats et conseillers consulaires ont participé à cette rencontre. Ouvert par le premier président, Jean Michel Malatrasi, premier président de la cour d’appel de Dijon ce colloque a été ponctué par les interventions de Jenny Gracié, évoquant la médiation en droit anglo saxon, alors que M°Thi-My Hanh, a abordé l’approche du litige en Asie du Sud Est.

LA MÉDIATION SE RENFORCE
Le lyonnais Pierre Garbit, magistrat honoraire, médiateur en activité et Cécile Caseau-Roche ont brossé un panorama des modes amiables que sont la conciliation et la médiation. Après les aspects théoriques de la matinée, un atelier sous forme d’atelier forum théâtre animé par Maître Véronique Pilière, avocate au barreau de Macon et Gilles Lopez, médiateur devait permettre d’aborder des sujets concrets. M°Alain Guignard, avocat chalonnais, formé à la médiation depuis une quinzaine d’année a été l’un acteur de ce forum. « La médiation est un dispositif qui se renforce notamment avec la loi justice du XX1éme, notamment dans les domaines de la consommation et de l’administration. « C’est un sujet d’actualité , nous devons faire preuve de neutralité et d’impartialité » précise M°Véronique Pilière. Son collègue, M°Laurent Maréchal, avocat exerçant à Louhans, reconnaît « C’est une forme nouvelle qui se développe notamment pour les contentieux liés à la consommation et mais aussi pour ceux des citoyens avec les administrations ».

LE MÉDIATEUR : UN FACILITATEUR
Ancien bâtonnier à Saint Etienne, Gilles Lopez, président de la Chambre Nationale des Praticiens de la Médiation ( C.N.P.M) regroupant 150 médiateurs présente la médiation comme « d’un outil gagnant-gagnant » lorsque les deux parties sont volontaires. La résolution des conflits se déroulent dans la confidentialité, à l’amiable, en présence d’un tiers assistant les parties. Le médiateur « est avant tout un facilitateur et non un arbitre, ni un expert, ni un juge. A l’écoute, il fait appel à la psychologie. Le médiateur est choisi par les parties et le tribunal.

« Les échanges ont été très riches entre les professionnels impliqués à différents titres, des expériences ont été partagées » a indiqué Catherine Grosjean, Présidente du Tribunal de Grande Instance, organisatrice avec ses collaboratrices de ce colloque. Daniel Dériot « (Extrait de vivre-a-chalon.com du 8/04/2017)

En savoir plus sur http://www.vivre-a-chalon.com/lire_La-mediation-un-outil-pour-regler-des-conflits-a-l_amiable-theme-d_un-colloque-salle-des-assises%2c2303c36f14c31b2ebc49eaf271d65ff4522eae4e.html

 

Conférence : Médiation et entreprises : pour apaiser les relations professionnelles à la CCI de Grenoble le 15 juin 2017


« LA MÉDIATION : une solution rapide et économique pour résoudre vos conflits à l’amiable.

Déroulement

3 tables rondes de 17 h à 18 h
– Quand les mots atténuent les maux (médiation sociale)
– Médiation et avocat
– Garder de bonnes relations commerciales malgré les divergences (médiation commerciale)

Conférence plénière de 18 h 30 à 20 h

Lieu(x) : CCI de Grenoble » (Extrait de cci.fr)

VIIèmes ASSISES INTERNATIONALES DE LA MEDIATION JUDICIAIRE – 7 et 8 Juillet 2017 à La Rochelle sur le thème « Médiation obligatoire, médiation facultative : quelles réformes pour quels enjeux ? »


« La médiation nous vient des temps les plus reculés. Elle vise à restaurer le dialogue entre des personnes en conflit, grâce au recours à un professionnel de la communication. Dans 70% des cas, un accord est trouvé, à la satisfaction de tous : les malentendus sont levés, les liens peuvent reprendre, la dignité des personnes est sauvegardée. »

La médiation doit-elle être obligatoire ou bien facultative ?

Les VIIèmes Assises internationales de la médiation verront s’exprimer toutes les diversités et convergences du monde sur cette question. Elles vont rassembler des femmes et des hommes, praticiens du droit et des sciences humaines, venus d’Europe, d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Australie pour échanger sur les bonnes pratiques, les réformes en cours et les enjeux pour notre temps. Car la médiation voit le jour, au même moment de l’histoire de l’humanité, dans tous les systèmes judiciaires des pays des 5 continents.

Les juges, avocats, notaires, huissiers, chefs d’entreprise, Managers, DRH, tous ceux qui de près ou de loin sont concernés par les conflits, sont cordialement conviés » (Extrait de assisesmediation.org )

Programme et inscription sur http://www.assisesmediation.org/

Belgique : 14ème Carrefour de la médiation à Namur le 9 mai 2017 de 9 à 13h.


logo

14ème Carrefour de la Médiation : La médiation dans les quartiers

 

Poursuivant l’objectif de permettre à chacun d’apprendre de chacun par l’échange de pratiques professionnelles, nous vous invitons au 14ème Carrefour de la médiation à Namur ce mardi 9 mai 2017 de 9 à 13h.

A l’affiche : des médiateurs de quartier, des voisins qui racontent leur médiation et des ateliers interactifs. Une matinée ludique, pédagogique et participative. (Exrait de universitedepaix.org )

Programme et inscription sur http://www.universitedepaix.org/invitation-au-14e-carrefour-de-la-mediation

Conférence-débat : La Médiation de la consommation, le 29 mars 2017 à l’Université Lumière Lyon 2


La Faculté de Droit et Science Politique et le laboratoire Droit, Contrats, Territoires de l’Université Lumière Lyon 2 vous invitent à la conférence / débat :

La Médiation de la consommation

Mercredi 29 mars 2017

Amphi Aubrac – Bâtiment Déméter

Depuis le 1er janvier 2016, un consommateur qui a vainement tenté de résoudre un différend avec un professionnel peut saisir le médiateur de la consommation que ce professionnel lui aura indiqué. Ce dispositif s’inscrit dans le sillage de la directive européenne 2013/11 sur le règlement extrajudiciaire des litiges de consommation, qui prévoit la généralisation des mécanismes de résolution amiable des litiges entre professionnels et consommateurs dans tous les secteurs d’activité. Il s’applique à tout litige entre un consommateur et un professionnel (commerçant, artisan, bailleur,…) dans le cadre de l’exécution d’un contrat de vente ou de fourniture de services.

Un peu plus d’un an après son démarrage en France, cette conférence/débat propose d’une part d’aborder ce nouveau domaine de la médiation à travers sa mise en œuvre future en Espagne où la transposition est encore en gestation, d’autre part de revenir sur ses applications pratiques en France et les questions qu’elles posent, tant pour les professionnels que les consommateurs.

17 h 30

Conférence

Le futur de la  médiation de la consommation en Espagne :

réflexions autour de la transposition de la directive

Immaculada Barral Viñals, Professeur de droit à l’Université de Barcelone

18 h 30

Débat

La médiation dans le domaine de la consommation en France :

sa mise en œuvre contemporaine et son futur

en présence de :

– Immaculada Barral Viñals – Université de Barcelone

– un médiateur de la consommation (sous réserve)

– un représentant de la CPME du Rhône (sous réserve)

– Me Alain Grimand, huissier de justice

– M. Jean-Pierre Rochette, UFC – Que choisir ?

– M. Vincent Pérouze – Direction Départementale de Protection des Populations (DGCCRF)

modérateurs : Philippe Charrier / Stéfan Gaget

Inscription (gratuite) : nathalie.bourg@univ-lyon2.fr ; philippe.charrier@univ-lyon2.fr

N’hésitez pas à diffuser largement l’information.

Philippe Charrier
Responsable pédagogique du Master Justice, Procès, Procédures – Médiation – 2ème année
Responsable pédagogique du DU médiation
Chercheur au Centre Max Weber – CNRS – UMR 5283
Chercheur au Laboratoire Droit, Contrats, Territoires – EA4573 – Université Lyon 2
Coordonnateur de l’Étude de la prescription de la médiation judiciaire dans trois Cour d’Appel – Lyon, Paris, Pau – Mission Droit et Justice
+33 (0)4 72 72 64 13
+33 (0)7 81 84 98 26