« CONSTRUIRE LA MÉDIATION EUROPÉENNE » V Journées sur la Médiation à Murcie (Espagne) – Séminaire Transnational LIMEDIAT 28, 29, 30 octobre 2021 (en présentiel et distanciel)


Inscription et programme sur https://eventos.um.es/69949/detail/v-jornadas-murcianas-de-mediacion.-i-seminario-transnacional-limediat.html




Webinaire : « La Médiation administrative » organisé par l’ANM, le 14/10/2021 de 19h à 20h30


Inscription sur https://www.anm-mediation.com/page-inscription.php?categorie=99&id=182939

 Colloque  :  « La médiation : déconstruire les croyances, reconstruire le process ? » organisé à la Cour d’appel d’Amiens , le 18/11/2021 de 9.30 à 16.00


inscription gratuite sur l’adresse  : mdf.ca-amiens@justice.fr ».

SEAM session euro-africaine de la médiation et du changement : la session du 19 octobre 2021 portera sur l’avenir des MARD au Congo RDC


Les SEAM, sessions euro-africaines de la médiation et du changement visent à favoriser les échanges entre médiateurs européens et africains

À propos de cet évènement

La session du 19 octobre 2021 portera notamment sur l’avenir des MARD au Congo RDC avec l’intervention de Jean-Pierre Longo, président du Centre International d’arbitrage du Congo RDC

Elle permettra également d’arrêter le programme des SEAM pour l’année à venir à partir des sessions envisagées à ce jour et des propositions que les participants feront par courriel adressé à alain.ducass@energeTIC.fr et/ou à : cepfomen2014@gmail.com

_ session sur la médiation commerciale au Maroc avec Mohamed El Ghorfi (date à préciser)

_ session sur les médiations traditionnelles africaines avec Catherine Ginisty et Murielle Vannier auteurs du mémoire : En quoi les procédés de résolution de conflits des sociétés traditionnelles peuvent-ils bénéficier aux pratiques actuelles de la médiation ? (date à préciser)

_ session consacrée à la mise en place d’un mécanisme de financement pour permettre à nos amis africains de mettre par écrit leurs bonnes pratiques de palabre traditionnelle, sur la base d’un projet d’Aurélia Saint Just

_ session prévue le vendredi 10 décembre 2021, la médiation humanitaire autour de Janie Bugnion pour l’Europe (on cherche un intervenant africain et avons contacté le CICR pour ce faire)  » (Extrait de seam-session)

inscription sur ttps://www.eventbrite.fr/e/billets-seam-session-euro-africaine-de-la-mediation-et-du-changement-185026407967?aff=odeccpebemailcampaigns&utm_source=eventbrite&utm_medium=ebcampaigns&utm_campaign=1962249&utm_term=ctabutton&mipa=ABIdvVv70u1-6H0ecUorL-4frxJ6ThwGPi-BFOyXAkNWx9UE7vzfrCZApOs8pTNp5x8XE-_hzSn2Ehd-KyfC9kxzHjk-phk2wLHND7-7nJ8riRcn3NIlWBoQPYkaMCqbQxMvZoeQN0eBSoyN-FHP_zOKrgA5rMQ7hy2jKmmxq9GEQiyfmlqBRMxVUbqM1rYpi62Y4dXm0CJE3eyJHjoA0b6xGlcdEhFqXvjbsn32aLWMw6VvEwMSHmjURLfSiIYzgIiMAqIyIIXz6_DrtVPEk0IuMkGbvn1HCboHBwYC_j-kEYKCHIEq1fA#tickets

BELGIQUE – COLLOQUE : « LE TRAVAIL EN MEDIATION AVEC LES ENFANTS », le 16.10.2021 à l’UMons, MONS


PRESENTATION

Le travail en médiation familiale avec les enfants est très délicat afin d’éviter les dérapages destructeurs et afin de favoriser l’harmonisation des relations au sein de la famille.

La synergie entre les différents intervenants, magistrats, avocats, médiateurs, assistants sociaux, enseignants, … est importante.

9H00 

LES ENFANTS/ ADOLESCENTS FACE AU CONFLIT DE LEURS PARENTS

Formateurs : Jacques BASTIN et Annette BRIDOUX

  • comportement / réactions des enfants selon les âges ;
  • conflit de loyauté
  • coopération parentale ;

DÉONTOLOGIE DU MÉDIATEUR DANS LE CADRE DE L’AUDITION DES ENFANTS

Formateurs : Jacques BASTIN et Annette BRIDOUX

  • confidentialité ;
  • accord des parents ;
  • dessins / écrits des enfants ?
  • sujets spécifiques évoqués en médiation avec les enfants et questions juridiques ;
  • contacts avec les autres intervenants : rappel informatif ;

9H45 -10H00

Formatrice : Françoise MAINIL, Vice-Présidente au Tribunal de 1ère Instance du Hainaut Division de MONS

L’INTERET DU TRAVAIL EN MEDAITION AVEC LES ENFANTS DANS LES PROCEDURES

10H00-10H45

INTERET ACTUEL DE LA MEDIATION POUR LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

Formateurs : Bruno HUMBEEK et Annette BRIDOUX

Aspects psychologiques et sociologiques dans notre société post-moderne où la quête de soi est devenue un enjeu majeur et risque de perte du lien parental (aliénation parentale et auto-aliénation parentale)

10H45-12H45

L’ECOUTE DE L’ENFANT EN MEDIATION

Formatrices : Loraine FILLION et Annette BRIDOUX

Quand la présence des enfants en médiation est-elle appropriée ? Quelle préparation des parents, de l’enfant ? Comment intégrer l’enfant ?

Les étapes à suivre pour assurer un maximum d’impact de son implication au sein de ce processus tout en prenant les précautions nécessaires seront abordées au cours de la conférence.

12H45-13H15

QUESTIONS-REPONSES ET CONCLUSION

FORMATEURS

Annette Bridoux : médiatrice agréée, chargée d’enseignement à L’université de Mons (UMONS) et formatrice à l’IFJ (Institut de Formation Judiciaire)

Jacques BASTIN : avocat, médiateur familial agréé et civil et commercial, chargé d’enseignement à l’Université de Mons (UMONS).

Bruno HUMBEEK : docteur en psycho-pédagogie, auteur de nombreux livres, animateur d’émissions TV sur l’éducation, professeur à l’Université de MONS (UMons).

Loraine FILION : fondatrice et co-présidente de l’Association internationale francophone des intervenants auprès des familles séparées (AIFI), médiatrice et chef retraitée du service d’expertise et de médiation auprès de la Cour Supérieure du Québec à Montréal, co-auteure du livre : « Les parents se séparent, Pour mieux vivre la crise et aider son enfant », co-animatrice des séances de parentalité après rupture, du ministère, formatrice internationale.

Françoise MAINIL : Vice-Présidente au Tribunal de 1ère Instance du Hainaut Division de MONS.

PUBLIC CIBLE

Cette formation s’adresse non seulement aux médiateurs expérimentés mais aussi aux médiateurs familiaux récemment formés et à tous intervenants auprès des enfants.

DATE ET LIEU

Le 16.10.2021 de 9h00 à 13H15 à l’UMons, MONS, Bâtiment Warocqué, Place Warocqué, local 236

PARTICIPATION AUX FRAIS   

20 € pour les membres de l’AMF, 40 € pour les non-membres de l’AMF et 10 € pour les étudiants de l’UMONS 2020-2021 et gratuit pour les étudiants en médiation familiale de 2021-2022.

A verser sur le compte ING n° BE21 3631 5854 2803 avec comme référence vos nom, prénom et la référence « COLLOQUE.16.10.2021».

INSCRIPTION

Par mail : a.bridoux@avocat.be avec votre nom et prénom en communication

Suisse : GRAND DÉBAT de la FGeM sur le Projet de loi genevois (PL-12854) sur la médiation, le 30/09/2021 à 18h30 à Genève (Chêne-Bougeries)


« La FGeM organise sa traditionnelle soirée annuelle le jeudi 30 septembre 2021 à 18h30 à la salle communale de Chêne-Bougeries.

Cette année, la soirée s’articulera autour du projet de loi genevoise PL-12854 en faveur de l’introduction de la médiation dans le système judiciaire genevois, actuellement déposé auprès de la Commission juridique du Grand Conseil.

Cet événement réunira les grands acteurs de la mise en place de ce projet, notamment le Député Murat Alder et le Conseiller d’Etat Mauro Poggia.
Nous aurons également le plaisir d’accueillir Madame Franziska Müller Tiberini, présidente de la Fédération nationale suisse des Associations de Médiation ( FSM ).

Un débat ouvert après un bref exposé des intervenants suivi d’un apéritif dînatoire offert par la FGeM permettra ainsi de réunir toutes les personnes s’intéressant de près ou de loin à la médiation et à son avancée prometteuse en faveur des justiciables.

Inscription ci-dessous obligatoire pour raison de sécurité et d’organisation. »

(Extrait de fgem.ch)

En savoir plus surhttps://fgem.ch/rencontre/un-grand-debat-pour-tous-ceux-concernes-par-la-mediation/?utm_source=debat&utm_medium=debat_du_30_septembre_2021&utm_campaign=debat_du_30_septembre_2021

« 1ère journée de la Médiation transfrontalière fr-all et interculturelle », le 9 octobre 2021 à Montpellier


La « 1ère journée de la Médiation transfrontalière fr-all et interculturelle » aura lieu le 9 octobre à Montpellier dans le cadre de la Semaine de la médition et de la Quinzaine franco-allemande en Occitanie.

Date : 9 octobre

Lieu : Montpellier, lieu exacte à définir

NB : Public en présentiel ET public en ligne via Zoom 

Public concerné :   chefs d’entreprises, managers, avocats, médiateurs, coaches, consultants, accompagnants …

Objectif :              Sensibiliser à la question de l’inter-culturalité  en médiation en général et attirer l’attention sur l’intérêt de la médiation dans les relations franco-allemandes en particulier

Thèmes abordés en conférence et table ronde : 

  • La médiation transfrontalière en Europe en général et entre la France et l’Allemagne en particulier
  • Entreprise – familiale – patrimoniale 
  • Accompagnement de projets européens (à l’exemple de l’introduction des lynx dans les Vosges)
  • Médiation internationale et formation

Ateliers* 2h :       

       1. Dépasser les frontières culturelles dans la médiation 

       2. Parentalité : l’approche empathique en milieu multiculturel

       3. Être connecté à soi pour pouvoir se connecter à l’autre

* le 9 oct. : en présentiel (après-midi)  

* le 15 oct. : en ligne (matinée)

Programme de la journée

8h30           Accueil des participants autour d’un petit déjeuner       

9h00           Allocution de bienvenue par les organisateurs et le Consul Honoraire d’Allemagne de Montpellier et vice-président de RAFAL, Me Roland ICKOWICZ 

9h30           Frédéric PETIT, député de la 7ème circonscription des français à l’étranger (Allemagne, Europe centrale et Balkans) et médiateur :

Conférence : La Médiation transfrontalière en Europe en général et FR-ALL en particulier

10h00         Échanges avec le public

10h30         Pause

10h45         Table Ronde avec des médiateurs et avocats-médiateurs issus du monde franco-allemand et international

Hélène ABELSON-GEBHARDT –magistrate judiciaire honoraire et médiateure, Strasbourg et Paris

Pierrette AUFIERE – avocate honoraire et médiateure familiale, Toulouse

Prof. Dr. Gernot BARTH – dirigeant IKOME GmbH et médiateur international, Berlin, Leipzig, Stuttgart

Alice CANET – avocate et médiateure franco-allemande, Strasbourg

Martin HAUSER – avocat et médiateur international, Munich, Paris, Vienne

Yorck VON KORFF – médiateur  et facilitateur international, Montpellier, Hambourg

Susanne SCHÜLER – médiateure internationale et responsable formation CEDR, Londres

12h00         Échanges avec le public

12h30         Conclusions

12h45         Clôture : Richard JARRY, président RAFAL et Allemagne-Occitanie

13h00         Apéro déjeunatoire et échanges conviviaux

L’après-midi du 9 octobre sera consacré à 3 Workshops  – en présentiel – sur la médiation interculturelle et ses outils.

Ces trois workshops auront lieu par Zoom le 15 octobre pour les inscrits en ligne, horaire à définir.

Intervenants : Silvia LOY-MOREL, Hilkka ROULAND et Yorck VON KORFF

Christel Schirmer 06 67 45 14 33
contact@christel-schirmer.com
https://www.billetweb.fr/journee-de-la-mediation-transfrontaliere-fr-all-et-interculturelle

Suisse : Formation continue, Assemblée générale (pour les membres de GEMME Suisse) et colloque le 30 septembre 2021


« Le jeudi 30 septembre, GEMME Suisse célèbre son assemblée générale ainsi qu’une session de formation et un colloque ouverts à Juges, procureurs, préfets, juristes, greffiers, avocats, médiateurs, travailleurs sociaux, policiers et tout public intéressé par la conciliation et la médiation.

La formation, l’assemblée et le colloque auront lieu dans le Domaine Notre-Dame de la Route, ch. Des Eaux-Vives 17, 1752 Villars-sur-Glâne de 8h30 à 17h00.

Concilier d’abord, juger ensuite – ça bouge dans les cantons !

Tous les détails de l’ordre du jour, ainsi que les tarifs et le formulaire d’inscription sont téléchargeables au format PDF.  L’e-mail pour demander plus d’informations est également dans ce document.

Délai d’inscription : 30 août 2021″

(Extrait gemmeeurope.org )

En savoir plus sur https://gemmeeurope.org/assemblee-generale-suisse-2021

3èmes Rencontres de la Médiation : Justice restauratrice et Médiation restaurative du 12 au 14 octobre 2021 – Espaces du Frot Carré d’Antibes-Juan-les-Pins



En savoir plus sur https://www.mediateursindependants.com/colloque

L’AOMF s’est réunie à la Principauté de Monaco pour une conférence: « Protéger les droits des générations futures : quel rôle pour les Ombudsmans ? »


« Le Haut-commissariat à la protection des droits, des libertés et à la médiation de la Principauté de Monaco accueille les 12 et 13 juillet 2021 une conférence de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie sur le thème suivant : « Protéger les droits des générations futures : quel rôle pour les Ombudsmans ? »

Considérant la multiplication des marches pour le climat et le rajeunissement de ce phénomène croissant de manifestations ces dernières années, les décideurs politiques sont interrogés sur leurs responsabilités envers leurs citoyens quant aux enjeux vitaux que sont la préservation de la planète et de l’humanité.

Dans de nombreux pays, les acteurs politiques, dont les décisions tendent à être majoritairement dictées par le court-termisme et les cycles électoraux, peinent à prendre en considération les besoins des jeunes générations n’ayant pas encore accès au droit de vote, et plus encore ceux des générations à naître qui ne sont par définition pas reconnues comme des sujets de droit. Au plan international, les déclarations et conventions incorporant un principe de responsabilité envers les générations futures revêtent encore pour la plupart une dimension essentiellement symbolique. Lorsque des engagements sont pris, notamment dans le domaine de la lutte contre le réchauffement climatique dont les effets irréversibles sur les écosystèmes s’annoncent dévastateurs, leur mise en œuvre reste incertaine et conditionnée dans les faits à l’adhésion et aux efforts de tous les Etats, dont certains parmi les plus pollueurs et consommateurs de ressources continuent de fermer les yeux sur leur responsabilité environnementale, ne permettant que mal d’enrayer une fuite en avant.

Mettre en œuvre et garantir le respect des droits humains aujourd’hui ne peut dès lors plus s’envisager sans protéger les droits fondamentaux des générations de demain. Au côté des actions en justice que l’on a vu prospérer ces dernières années dans un certain nombre de pays, visant sous l’impulsion de la société civile à contraindre les autorités à des mesures concrètes pour protéger le devenir des citoyens, d’autres mécanismes doivent pouvoir entrer en jeu pour parvenir plus largement à inscrire dans la réalité le concept de justice intergénérationnelle, tant dans ses aspects sociaux qu’environnementaux, et partant la représentation, même indirecte, des générations à venir.

Dans ce cadre, la figure de l’Ombudsman est apparue pour certains comme une voie possible pour donner corps à la défense des intérêts des jeunes générations et de celles à venir.

Cette rencontre s’articule autour de trois axes de réflexions. D’abord la thématique « Démocratie et équité transgénérationnelles : quelle représentation pour les générations futures ? » est nourrie par des réflexions d’Emilie GAILLARD, Maître de Conférences en droit privé à Sciences Po Rennes, Coordinatrice Générale de la Chaire Normandie pour la Paix et co-auteure de l’ouvrage Legal Actions for Future Generations , de Charles GIRARD, Philosophe, Maître de Conférences en philosophie du droit à l’Université Jean Moulin de Lyon et d’Axel GOSSERIES, Maître de recherche FNRS, Professeur extraordinaire de droit à Louvain et co-auteur de l’ouvrage Institutions for Future Generations, sous la modération d’Anne Eastwood, Haut-commissaire à la protection des droits, des libertés et à la médiation de la Principauté de Monaco.

Dans un deuxième temps, la thématique « Quelles possibilités d’action pour l’Ombudsman dans la défense des droits fondamentaux étendus aux générations futures ? » a été nourrie par Daniel AGACINSKI, Délégué Général à la Médiation des services publics au sein du Défenseur des droits (France), Erinda BALLANCA, Avocate du Peuple (Albanie), Mohamed BENYAHYA, Conseiller du Médiateur du Royaume du Maroc, Edouard NDUWIMANA, Ombudsman de la République du Burundi, Akos KOZMA, Commissaire pour les droits fondamentaux de Hongrie, Sophie HOWE, Commissaire pour les générations futures du Pays-de-Galles et Ahmed ALLOUCH, Conseiller auprès de l’Assemblée constituante tunisienne, Vice-Président et directeur de projet du Think Tank Jeunesse Sans Frontières, sous la modération de Marc Bertrand, Médiateur de la Fédération Wallonie et Wallonie-Bruxelles (Belgique) et Vice-président de l’AOMF.

Enfin, la thématique « La protection des droits fondamentaux en période de pandémie : exemples concrets et enjeux pour l’avenir » a été animée par Claire Hédon, Défenseure des droits de France et Secrétaire général de l’AOMF, par un échange avec Jérôme AASS, Médiateur Fédéral de Belgique, Alioune Badara CISSÉ, Médiateur de la République du Sénégal, Awa AMADOU ABOUDOU, Médiateur de la République du Togo , Bernard DE VOS, Délégué général aux droits de l’enfant de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique), Hery Philippe RAKOTOARISON, Chargé de mission auprès du Médiateur de la République de Madagascar et Sophie HOWE, Commissaire pour les générations futures du Pays-de-Galles. » (Extrait de aomf-ombudsmans-francophonie.org juillet 2021)

En savoir plus sur https://www.aomf-ombudsmans-francophonie.org/2021/07/12/laomf-sest-reuni-a-la-principaute-de-monaco-pour-une-conference-proteger-les-droits-des-generations-futures-quel-role-pour-les-ombudsmans/