Médiation sociale : nouvel élan pour le réseau des villes correspondants de nuit


Florent Montillot

« Dix ans après sa création, le réseau des villes correspondants de nuit et de la médiation sociale change de tête. A l’occasion d’une assemblée générale, le 29 mars, son nouveau président, l’élu orléanais, Florent Montillot, a défini ses ambitions pour 2017 : faire reconnaître le métier de médiateur via une certification Afnor et jeter des ponts avec la prévention spécialisée. Il répond aux questions du Club prévention sécurité.

Créé en 2007, le réseau des villes correspondants de nuit et de la médiation sociale franchit une nouvelle étape. En décembre dernier déjà, son président historique, ancien maire-adjoint (PS) à Rennes, Jean-Yves Gérard, avait passé la main à son vice-président, Florent Montillot, maire-adjoint (UDI) lui aussi à Orléans.  » (Extrait de lagazettedescommunes.com du 31/03/2017)

En savoir plus sur http://www.lagazettedescommunes.com/497973/nouvel-elan-pour-le-reseau-des-villes-correspondants-de-nuit/

Sarthe : Jean-Marie Geveaux devient médiateur du Conseil départemental


Jean-Marie Geveaux, ancien président du conseil départemental de la Sarthe, a été choisi comme "médiateur du Conseil départemental".

« L’ancien président du Conseil départemental de la Sarthe, Jean-Marie Geveaux, est de retour aux affaires. Il vient d’être choisi comme médiateur du Conseil départemental. Un poste dont la création a été votée ce vendredi 23 juin. Il s’agit d’une activité bénévole.

Le prédécesseur du président Le Mèner, Jean-Marie Geveaux va reprendre du service au Département. Au nouveau poste de « médiateur du conseil départemental » dont la création a été votée ce vendredi 23 juin, lors de l’assemblée plénière du Conseil départemental de la Sarthe

Cette activité bénévole consistera à « améliorer l’accueil et l’écoute du public, faciliter le dialogue entre les services du Département et les Sarthois et assurer la transparence des activités de cette administration ». (Extrait de ouest-france.fr du 23/06/2017)

En savoir plus sur http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/sarthe-jean-marie-geveaux-devient-mediateur-du-conseil-departemental-5084345

SNCF : HENRIETTE CHAUBON, NOUVELLE MÉDIATRICE SNCF


« La magistrate Henriette Chaubon vient d’être nommée médiatrice SNCF, en remplacement de Bernard Cieutat, parti en retraite après avoir occupé cette fonction durant onze ans.

La nouvelle médiatrice SNCF a pour mission de favoriser la recherche de solutions amiables et équitables aux litiges entre les transporteurs et leur clientèle.

Concrètement, Henriette Chaubon peut être saisie lorsqu’un litige n’a pu être réglé par les services clientèles des transporteurs. Les saisines sont essentiellement liées à des réclamations commerciales (80% des cas en 2016), portant notamment sur l’exécution du contrat de transport (retards, annulations de trains, etc.). Elles concernent aussi les infractions à la police du transport ferroviaire (20% des saisines en 2016).


Instaurer le dialogue

Le périmètre des missions de la médiatrice a été récemment étendu aux différends soulevés par les voyageurs d’Eurostar, de Thalys et des chemins de fer de la Corse. En plus de SNCF Mobilités et des associations nationales de consommateurs, ces trois opérateurs étaient donc représentés au sein de l’instance paritaire, qui a désigné à l’unanimité Henriette Chaubon en tant que médiatrice SNCF le 28 avril. La durée de son mandat est fixée à trois ans renouvelables. Henriette Chaubon ne peut recevoir aucune instruction des parties.

« J’insiste sur le fait que le médiateur est quelqu’un de complètement impartial et indépendant, apte à voir les choses en totale objectivité« , précise la nouvelle médiatrice.

Conseillère à la Cour de cassation depuis 2013, Henriette Chaubon est également membre du Comité de règlement des différends et des sanctions de la Commission de régulation de l’énergie et présidente de l’Observatoire de la récidive et de la désistance.
Auparavant, elle a notamment été conseillère à la Cour d’appel de Paris (1999-2005) puis directrice juridique du groupe SNCF (2006-2013). » (Extrait de .sncf.com du 22/05/2017)

En savoir plus sur http://www.sncf.com/fr/presse/article/portrait-mediatrice-sncf-henriette-chaubon/220517

INAUGURATION DU PORTAIL DE LA MEDIATION de Lyon et de sa région par ASI MEDIATION le 6 juin


Capture4.PNG« 

« Les organismes de médiation de Lyon :

ALMA – AMELY – ANM – CNPM – Médiation du Rhône – RME

Ont le plaisir de

Vous inviter à l’Inauguration du Premier site internet regroupant les médiateurs de Lyon et de sa région :

Le 6 juin 2017 à 17H30 à l’Université Lyon 2

En présence des acteurs de la médiation et partenaires, institutions de Lyon.

En partenariat avec la Faculté de Droit et Sciences Politique de l’Université Lyon 2 Lumière

Le site Portail de la Médiation est un Annuaire en ligne permettant au public d’avoir accès à l’offre de médiation dans sa diversité. Il réunit les associations et réseaux de médiateurs de Lyon et sa région, dans le but de promouvoir la Médiation.

Il est réalisé par ASI Médiation, association portant des projets d’ingénierie de la médiation, au nom des organismes de Médiation.

Voici le programme de la soirée :

  • 17H30 Accueil
  • 17h45 Historique du projet
  • 18h00 Animation proposée par ASI Médiation.
  • 18h30 Mot des présidents
  • 19h00 Apéritif  » (Extrait eventbrite.fr)

Inscription sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-inauguration-du-portail-de-la-mediation-34301480652

Luxembourg : Claudia Monti devient la nouvelle médiateure


 

storybild

« Le successeur de Lydie Err devait être nommé par la Chambre des députés avant la fin du mois de mars, c’est chose faite depuis ce mardi après-midi. Le poste de médiateur, ou Ombudsman, sera occupé par la juriste et ancienne vice-présidente du DP, Claudia Monti. Elle a recueilli 35 voix sur 56. Parmi les autres candidats, Jan Kayser (secrétaire général du Centre de médiation civile et commerciale) a obtenu neuf votes, Catherine Thomé (juriste) quatre et Christiane Weidenhaupt (ancienne directrice de la Direction de l’aviation civile) un. Luc Aniset (médecin) n’a pas obtenu de voix et cinq députés ont voté blanc.

Lydie Err, dont le mandat s’arrête au 1er avril car elle a atteint l’âge limite pour la fonction, avait présenté son dernier bilan face aux députés le 2 mars dernier. Elle avait alors recommandé «des changements concrets» et «une nouvelle loi» sur le rôle du médiateur, justement. Le poste de médiateur, créé en 2003, vise à appuyer certains dossiers qui traînent ou litigieux entre les citoyens et les institutions du pays. Avant Lydie Err, il était occupé par l’ancien ministre Marc Fischbach (CSV). » (Extrait de .lessentiel.lu du 21/03/2017)

En savoir plus sur http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/17431134

Un médiateur de la musique pour apaiser les tensions sur le numérique


Capture9.PNG

« Denis Berthomier, directeur général du Centre Georges Pompidou, a été nommé médiateur de la musique, un poste nouvellement créé afin de régler les différends entre les acteurs du secteur, a annoncé lundi le ministère de la Culture.

M. Berthomier, conseiller maître à la Cour des comptes et ancien conseiller pour la Culture du Premier ministre Jean-Marc Ayrault (2012-2014), a été nommé pour une durée de trois ans renouvelable, à compter du 1er avril. Il était directeur général du Centre Pompidou depuis 2014. Le poste, dont la création avait été critiquée par les grands producteurs, a été institué par la loi « Liberté de la création, architecture et patrimoine » du 7 juillet 2016.

Le médiateur pourra notamment être saisi par les producteurs, éditeurs ou artistes de toute question ou litige relatif à la mise en œuvre du protocole d’accord pour un développement équitable de la musique en ligne signé le 2 octobre 2015.

La Guilde des artistes de la musique (GAM) a salué la nomination de M. Berthomier, tout en s’étonnant que « la fonction n’ait pu être occupée par une femme, comme il en était question initialement ». « Nous ne doutons pas qu’il saura se montrer à la hauteur des enjeux auxquels font face aujourd’hui les artistes, les producteurs phonographiques et les plateformes de streaming », écrit-elle dans un communiqué. » (Extrait de culturebox.francetvinfo.fr du 4/04/2017)

MÉDIATION SOCIALE : Un nouvel élan pour le réseau des villes correspondants de nuit


Florent Montillot

« Dix ans après sa création, le réseau des villes correspondants de nuit et de la médiation sociale change de tête. A l’occasion d’une assemblée générale, le 29 mars, son nouveau président, l’élu orléanais, Florent Montillot, a défini ses ambitions pour 2017 : faire reconnaître le métier de médiateur via une certification Afnor et jeter des ponts avec la prévention spécialisée. Il répond aux questions du Club prévention sécurité.

Créé en 2007, le réseau des villes correspondants de nuit et de la médiation sociale franchit une nouvelle étape. En décembre dernier déjà, son président historique, ancien maire-adjoint (PS) à Rennes, Jean-Yves Gérard, avait passé la main à son vice-président, Florent Montillot, maire-adjoint (UDI) lui aussi à Orléans. Le 29 mars, le nouveau bureau organisait la première assemblée générale du réseau.  » (Extrait de lagazettedescommunes.com du 31/03/2017)

En savoir plus sur http://www.lagazettedescommunes.com/497973/nouvel-elan-pour-le-reseau-des-villes-correspondants-de-nuit/