Tunisie : Abdessattar Ben Moussa nommé médiateur administratif


« Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, ce mardi 3 janvier 2017 au palais de Carthage, l’ancien président de la LTDH, Abdessattar Ben Moussa, à l’occasion de sa nomination en tant que médiateur administratif.

A l’issue de cette rencontre, M. Ben Moussa a affirmé que la mission que lui a confié le chef d l’Etat est une responsabilité qui allie dialogue et défense des droits de l’Homme, soulignant qu’il fera tout son possible pour service la nation et les citoyen » (Extrait de businessnews.com.tn du 3/01/2017)

En savoir plus sur http://www.businessnews.com.tn/abdessattar-ben-moussa-nomme-mediateur-administratif,520,69386,3

Béziers : Robert Ménard perd au tribunal face à son ex-directeur de la médiation


Béziers : Robert Ménard perd au tribunal face à son ex-directeur de la médiation

« Le conflit durait depuis de longs mois, il vient d’être tranché par le tribunal administratif de Montpellier. Alain Renouar, ancien directeur du service de la médiation a obtenu gain de cause dans le bras de fer qu’il menait contre la Ville de Béziers: son licenciement a été annulé.

Des diplômes mis en cause

Alain Renouar avait dû quitter ses fonctions après avoir reçu plusieurs courriers. Une première missive datée du 4 août 2014 le convoquait pour le lendemain à un entretien préalable au licenciement. Elle évoquait « des modalités de confiance, essentielles pour un cadre de direction », qui n’étaient plus satisfaites. Un deuxième envoi, formalisait le 7 août le licenciement et reprochait au destinataire de n’avoir pas rempli « l’une des conditions exigées lors du recrutement ». À savoir : fournir les « diplômes qui sont indispensables pour attester votre niveau de qualification. » (Extrait de midilibre.fr du 27/03/2016)

En savoir plus sur  http://www.midilibre.fr/2016/03/25/justice,1306797.php#xtor=RSS-5

« Quel est le rôle de l’avocat dans la médiation ? » Par Alexandra Six, Avocat.


 

« L’avocat peut assister son client au cours de la médiation, il a pour rôle de lui expliquer le processus, de l’accompagner et de lui permettre de lui exposer les enjeux de l’accord ; il est un acteur indispensable de la médiation.

Ce mode de règlement amiable des conflits est particulièrement intéressant puisqu’il permet bien souvent de trouver une issue amiable satisfaisante pour les deux parties. Il permet de sortir du cadre juridique pour être plus inventif et plus équitable. Il est souvent méconnu en droit des affaires ; alors qu’une médiation réussie permet aux parties de renouer leurs relations d’affaires.

N’est-il d’ailleurs pas du devoir de l’avocat, dont la mission est de défendre au mieux les intérêts de son client, de proposer une médiation à son contradicteur avant d’engager une procédure judiciaire bien souvent longue et couteuse ?

Pour cela il faut être sensibilisé sur ces questions et connaître ce processus structuré… » (Extrait de village-justice.com du 29/01/2016)
Pour en savoir plus : http://www.village-justice.com/articles/Quel-est-role-Avocat-dans%2C21325.html

Cafés Médiation : rencontres informelles entre médiateurs et avocats : 3 dec. à Lyon


« Cafés Médiation : rencontres informelles entre médiateurs et avocats : 3 dec. à Lyon
Tous les premiers jeudis du mois, à 8h30 à la Brasserie du palais de justice, 211 rue Duguesclin, Lyon 3ème » (Extrait de Flash Info Médiation n°46 Novembre 2015)

Vidéo : Entretien avec Randy Lowry, President du Straus Institute for Dispute Resolution at Pepperdine (USA)


Mediate.com - Complete information about mediation and mediators

Vidéo de juillet 2010 en anglais à consulter sur :  http://www.mediate.com/articles/CompleteLowry.cfm

Biography

As the President of Lipscomb University in Nashville and as founder and former director of the Straus Institute for Dispute Resolution, Professor Randy Lowry is one of the nation’s leaders in the dispute resolution field. As a professor he provides academic leadership to Pepperdine’s extensive dispute resolution program, and is consulted regularly by other universities regarding their work in that field. He has served as a visiting professor at Vermont Law School, University of New Mexico, University of Idaho, Abilene Christian University, Hamline University (Modena, Italy), City University of Hong Kong, as well as Bond University in Australia. As a teacher he trains more than 4000 lawyers, judges, and managers in more that 25 states and several foreign countries each year. Organizations that have utilized his training include Federal Judicial Center, National Judicial Institute (Canada), Nike, Lexis-Nexis, State Farm Insurance, Chevron, and hundreds of others. He is co-author of three books in dispute resolution. Professor Lowry is also a practitioner of what he teaches, regularly mediating complex cases. Such experiences range from the resolution of multi-million dollar civil cases and public policy disputes in the United States to the resolution of organizational conflict in Nairobi, Kenya. In addition, he regularly consults with public and private sector organizations on the effective management of conflict. Professor Lowry is the co-founder and the first president of the Southern California Mediation Association, and co-founder and board member of the Ventura Center for Dispute Settlement. He was a gubernatorial appointment to the California Dispute Resolution Advisory Council, which established California’s community dispute resolution programs. He served on the Judicial Council’s Task Force on the Quality of Justice, looking at dispute resolution and the courts. Recently he was appointed by the Chief Justice of California to the Blue Ribbon Committee on Arbitration Ethics. He has also held leadership roles in many professional associations, including the American Bar Association’s Torts and Insurance Practice Section. B.A., Pepperdine University, 1974 M.P.A, Pepperdine University, 1977 J.D., Hamline University School of Law, 1981 (Extrait de médiat.com juillet 2010)

Vidéo http://www.mediate.com/articles/CompleteLowry.cfm

27 octobre 2005, Clichy-sous Bois : Yazid Kherfi, le médiateur, se souvient.


Yazid Kherfi. (Iannis Giakoumopoulos pour l'Obs)

« En 2005, Yazid Kherfi est venu à Clichy-sous-Bois, s’est « assis sur une chaise » et a « regardé les émeutes ». « Personne n’avait fait appel à moi. J’y suis allé par curiosité professionnelle. » De son attachement viscéral aux quartiers qui l’ont vu grandir, il a fait un job : consultant en prévention urbaine, autrement dit créateur de débats dans les facs, les écoles de police, les prisons et bien sûr les quartiers en ébullition, où il installe son camping-car, rebaptisé « minibus de médiation nomade ».

Sa petite entreprise, il l’a créée en février 2005. En espérant que son passé parlerait pour lui. Yazid Kherfi a été braqueur, taulard, patron noctambule de la maison des jeunes de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), cofondateur du Mouvement de l’Immigration et des Banlieues – « Je voulais avoir un impact national ». Mais ses amis militants l’ont fatigué – « Ils avaient la haine contre la police, la société, moi je veux discuter ». Les émeutes l’ont conforté dans ses intuitions. » (extrait de nouvelobs.com du 25/10/2015)

Pour en savoir plus :  http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151023.OBS8192/yazid-kherfi-le-mediateur-les-emeutes-etaient-un-signe-d-espoir.html

Qui fait quoi en médiation ? un article d’Hirbod Dehghani-Azar, avocat et président de l’Association des médiateurs européens, publié dans les Affiches Parisiennes


Qui fait quoi en médiation ?

« On en parle partout, c’est une priorité du gouvernement, toutes les directives européennes s’y référent et pourtant à qui sert la médiation ?

Comme le montre le rapport Delmas-Goyon sur la Justice du XXIe siècle, la médiation judiciaire mais aussi conventionnelle répond à un besoin sociétal d’apaisement des conflits à long terme.

En matière économique, il peut même s’agir d’une opportunité pour les parties de créer de la richesse à l’issue du processus.

Ainsi, ce processus répond à un besoin notable de réappropriation de la gestion des conflits d’une manière durable et responsable.

Dans le cadre de la médiation, tant judiciaire que conventionnelle, plusieurs acteurs se côtoient avec pour objectif commun, notamment, que la justice soit rendue du mieux possible : les magistrats, les avocats, les juristes d’entreprise et les parties.

Pourtant, il n’existe pas toujours une réelle coopération car leurs objectifs, leurs missions, l’autorité et le pouvoir dont ils disposent diffèrent.

Quel est donc le rôle de chaque intervenant dans ce processus ? » (extrait des affiches-parisiennes.com du 21/10/2015)

Pour en savoir plus : http://www.affiches-parisiennes.com/qui-fait-quoi-en-mediation-5676.html#ixzz3pEu7gYzA