Webinaire du CEMA : « Les écrits en Médiation » par Natalie FRICERO Professeure et la participation de Christophe BACONNIER (Magistrat), Jean-Édouard ROBIOU du PONT (Avocat) et Cyrille FRANCK (Médiateur) du 28 novembre 2020 (YouTube)


Vidéo à consulter sur https://www.youtube.com/watch?v=DMh5fLyjR8I&feature=youtu.be

Vidéo – Bilan 2020 du Médiateur des entreprises : plus de 9 000 médiations et sollicitations (BFM Business)


« Ce jeudi 24 décembre, Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, a dressé le bilan de la médiation des entreprises pour 2020, une année particulière et brutale, dans l’émission Good Morning Business présentée par Audrey Maubert. Good Morning Business est à voir ou écouter du lundi au vendredi sur BFM Business. (Exrait

Vidéo à consulter sur https://www.msn.com/fr-fr/actualite/finance-economy/pierre-pelouzet-m%c3%a9diateur-bilan-2020-plus-de-9-000-m%c3%a9diations-et-sollicitations-depuis-le-1er-janvier-24-12/vi-BB1ccd3y

Vidéo Youtube – « Conflits : l’escalade et la désescalade »par Jacques Salzer et Jean-Edouard Grésy 16/06/2015 (AlterNego)


Quelles sont les phases de l’escalade conflictuelle et les manières d’en sortir ? A travers cette vidéo, Jacques Salzer et Jean-Edouard Grésy abordent les étapes successives de l’escalade conflictuelle, ou comment le conflit est finalement l’expression d’une confusion entre le problème et la personne, souvent sous le coup du facteur émotionnel. Ils reviennent aussi sur les risques de violence liés aux situations conflictuelles et le processus à mettre en place pour inverser la tendance et se tourner vers de la résolution de problèmes. Jacques Salzer est Maitre de conférence à l’université Paris Dauphine et au CNAM. Il a consacré ses recherches et ses enseignements à la gestion des conflits dès 1983. Ses interventions l’ont conduit à développer une pratique de la médiation dans les conflits au sein des entreprises et également dans les conflits interentreprises. Il a coécrit notamment : – Méthode de médiation (Dunod, 2008) – La boîte à outils de la gestion et la résolution des conflits (Dunod, 2015) Jean Edouard GRESY est anthropologue. Docteur en Droit et Diplômé de l’EDHEC, il est associé fondateur d’AlterNego. Il a notamment écrit et coécrit : – Gérer les ingérables (ESF, 2012) – Gérer les RPS (ESF, 2013) – La Révolution du Don (Seuil, 2014) Retrouvez-nous sur : Site internet : http://www.alternego.com

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/alte…

Facebook : https://www.facebook.com/AlterNego-28…

Twitter : https://twitter.com/AlterNego_

(Extrait de

Vidéo à consulter sur https://youtu.be/ddoZnARR_ks

Algérie – Médiation de la République : Instance indépendante au service du citoyen


« Le Médiateur de la République, Karim Younes a affirmé jeudi à Alger que son instance était indépendante et placée auprès du président de la République afin « d’accompagner et faciliter toute mesure garantissant les droits des citoyens ».

Lors d’une conférence nationale sur le médiateur de la République, M. Younes a fait part de « plaintes reçues relatives aux disfonctionnements des instances centrales de l’Etat, des collectivités locales et des services publics, le but étant de les traiter dans le cadre des dispositions législatives et réglementaires en vigueur ».

Le médiateur de la République se fait seconder par des délégués locaux afin de pouvoir s’acquitter de ses missions dans les règles de l’art, a-t-il souligné, expliquant que le délégué au niveau local « n’est ni wali, ni un juge chargé de rendre justice, ou un avocat chevronné, ni encore moins un simple fonctionnaire ». Il serait, en fait, « tantôt facilitateur et réconciliateur entre les parties, et tantôt conseiller ».

A ce sujet, M. Younes invite le délégué du médiateur de la République à « faire preuve d’impartialité, de confidentialité et de bonnes mœurs, mais également professionnel aux faits des affaires publiques ».

Le délégué en question est appelé, par ailleurs, à « être charismatique, avoir une bonne réputation, en mesure d’écouter et apte à supporter ».

Pour M. Younes, « le contact doit être facile et fluide avec l’Instance du médiateur de la République, laquelle est appelée à gérer ses affaires sur les principes de la démocratie et ne fera jamais office des institutions l’Etat ».

De surcroît, l’instance de M. Younes « est indépendante du citoyen et des pouvoirs législatif, exécutif et juridique », et « puise sa législation de la feuille de route tracée par le président de la République ».

En effet, le rôle du médiateur de la République consiste à « assister les citoyens dans le règlement des différends entre eux et l’administration dans le cadre de la protection de leur droits et libertés »».

Adoptée par plusieurs pays dans le monde, la médiation est en soi une formule « civilisée » en faveur de la promotion des droits des citoyens.

Dans un autre registre, M. Younes a indiqué que les services centraux de la médiation avaient reçu depuis l’installation de l’Instance le 17 février passé jusqu’au 2 décembre courant, un total de 4793 requêtes.

Plus explicite, il dit avoir « reçu personnellement 2793 citoyens, toutes franges sociales confondues, venus des quatre coins du pays », faisant savoir que « leurs requêtes ont été étudiées et transmises aux secteurs concernées pour une prise en charge ».

Il ressort de l’analyse des requêtes reçues que « plus de 29% d’entre elles concernent le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire », a fait savoir M. Younes, précisant que la wilaya d’Alger arrivait en tête avec 883 requêtes et réceptions, suivie des wilayas d’Oran (102 requêtes), de Sétif (76 requêtes) et de Skikda (75 requêtes).

Le Médiateur de la République a indiqué que cette première conférence nationale du genre, qui vise à consolider les connaissances et les moyens de coopération en faveur de meilleures performances, sera suivie d’autres conférences régionales pour la mise en œuvre des instructions et l’amélioration des performances aux niveaux national et local.

L’Instance du Médiateur de la République s’est dotée de délégués locaux dans 48 wilayas et 11 circonscriptions administratives, lesquels ont immédiatement pris leurs fonctions, a-t-il dit.

M.Younes a en outre déclaré que le rapport annuel de l’Instance du Médiateur de la République était « en cours d’élaboration » au même titre qu’un rapport sur « les principales préoccupations des citoyens dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’investissement, de l’économie et de l’administration », avec la formulation d’une série de propositions. » N.Benrahal –elmoudjahid.com du 18/12/2020)

En savoir plus sur https://www.elmoudjahid.com/fr/nation/mediation-de-la-republique-instance-independante-au-service-du-citoyen-2971?RelatedContentIds=Article-BB1cgwvV,Video-BB1ccd3y,Article-BB1c9mTd,Article-BB1cbhIw,Article-BB1ccqa9,Article-BB1cacy1,Article-BB1cbonD,Article-BB1cblEJ,Article-BB1bN8bI,Article-BB1bWL42