Vidéo : Pour les litiges du quotidien inférieurs à 5 000 euros, le recours à un conciliateur de justice est devenu obligatoire. (« Envoyé spécial »)


Voisins bruyants, haie mal taillée, conflit avec un entrepreneur, une compagnie aérienne ou un fournisseur internet : depuis le 1er janvier 2020, pour les litiges du quotidien inférieurs à 5 000 euros, il n’est plus possible d’aller directement au tribunal, le recours à un conciliateur de justice est devenu obligatoire. Objectif : désengorger les tribunaux, où le traitement de ces affaires peut parfois prendre des années.     

L’indemnité de 400 euros par an ne couvre pas tous les frais des conciliateurs

A Moulins, François, retraité, tente au quotidien de renouer les fils du dialogue, avant que les situations ne dégénèrent. Près de Bordeaux, Marie-Claire, traite 120 dossiers par an et se déplace deux jours par mois dans les mairies et sur le terrain. A Perpignan, Jean-Marc souhaite lui aussi aider les gens à régler leurs problèmes sans aller au tribunal. Seulement, il souffre d’un certain manque de reconnaissance : l’Etat ne lui verse qu’une indemnité forfaitaire d’environ 400 euros par an, bien loin de couvrir tous ses frais…

Un reportage d’Olivier Sibille, Guillaume Marque et Benoit Sauvage diffusé dans « Envoyé spécial » le 8 octobre 2020. (Extrait de rancetvinfo.fr du 8/10/2020)

Video à consulter sur https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/video-querelles-de-voisinage_4131801.html#xtor=CS2-765-[twitter]-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s