Un rapport de l’ONU salue l’expansion de la médiation


CPR Logo for Members

« Dans son rapport annuel 2019 de son Bureau du Médiateur pour les fonds et programmes des Nations Unies, publié en mai, les Nations Unies ont célébré des progrès significatifs dans l’élargissement de la médiation en tant que méthode de résolution des conflits en milieu de travail.

Le rapport l’a identifié comme l’une des « plus grandes réalisations de l’année écoulée ».

Le Bureau du médiateur a mis l’accent sur l’utilisation de la médiation comme moyen d’intervenir dans les différends internes de l’ONU sur le lieu de travail. Le bureau, qui aide le personnel de l’ONU à « résoudre les conflits sur le lieu de travail de manière informelle et confidentielle dans le but de maintenir un environnement de travail harmonieux », fournit une procédure informelle de règlement des griefs à plusieurs grandes agences et programmes des Nations Unies.

En 2018, le directeur exécutif de l’UNICEF, l’une des agences des Nations Unies au service du Médiateur, a commandé un groupe de travail indépendant sur les questions de discrimination et de harcèlement liés au genre. Comme le montre le récent rapport annuel du Bureau du médiateur, le rapport de l’ITF a identifié un certain nombre de domaines qui exigeaient des améliorations. En réponse, le directeur exécutif a présenté des mesures immédiates, dont l’une a favorisé l’expansion des services de médiation de l’UNICEF.

Par conséquent, l’UNICEF a pris des mesures pour renforcer sa capacité de médiation et pour offrir une option de médiation systématique et informelle pour les différends en milieu de travail. L’effort comprenait la création d’une équipe de « médiateurs externes de garde » au Bureau du Médiateur. Afin d’améliorer la portée et la qualité des services fournis par ces médiateurs externes, diverses mesures ont été adoptées.

Le Groupe de médiation mondial du Bureau de l’Ombudsman s’adresse à la médiation en milieu de travail dans le monde entier. Le rapport annuel explique que les premiers membres du panel ont été identifiés, sélectionnés et formés par le bureau en consultation « avec certaines des principales organisations de médiation au monde ainsi qu’avec les bureaux d’ombudsman d’autres organisations internationales ».

L’objectif est d’avoir un ou deux médiateurs de garde disponibles dans tous les pays où l’UNICEF est présent. » – Seorae Ko-(Extrait de blog.cpradr.org du 2/07/2020)

En savoir plus sur https://blog.cpradr.org/author/tzamorsky/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s