Coronavirus : La médiation entre entreprises a explosé avec la crise


Capture.PNG125

« Depuis 2010 le « médiateur des entreprises » réglait en toute discrétion des problèmes commerciaux. Depuis mars, son activité est multipliée par dix ! Un service gratuit, rapide et souvent efficace : les bailleurs acceptent même d’effacer les loyers des petits commerçants.

C’est une des activités qui s’est envolée avec la crise : la création de dialogue entre entreprises. Comme au sein des couples qui ont pu se tirailler. Depuis le confinement, le « médiateur des entreprises » ne sait plus où donner de la tête. L’appel aux services de Pierre Pelouzet et de ses 110 médiateurs bénévoles a été multiplié par dix, par rapport au mois de janvier.

“On avait traité l’an dernier environ 1500 dossiers. Au début de l’année, on était toujours sur un rythme de 150 dossiers par mois, puis on est passé entre 2000 et 3000 par mois. Nous nous attendons à un rythme soutenu jusqu’à la fin de l’année : les entreprises qui ont été maintenues juste hors de l’eau vont devoir relancer leurs investissements et passer des commandes. Elles auront un tel besoin d’argent qu’elles devront faire appel à tous les moyens… »

Et donc, faire appel à la médiation pour réveiller tous ceux qui leur doivent de l’argent. -C. Soula- (Extrait denouvelobs.com du 29/05/2020)

En savoir plus sur https://www.nouvelobs.com/economie/20200529.OBS29472/la-mediation-entre-entreprises-a-explose-avec-la-crise.html?RelatedContentIds=Article-BB14JUS2,Video3PP-BB14FnTM,Article-BB14slrL,Article-BB14puBk,Article-BB14RKr8,Article-BB14KAUI,Article-BB14FwlR,Article-BB14GlCW,Article-BB14BES8,Article-BB14Fay4,Article-BB14DrLy,Article-BB14yEQV,Video-BB14ypxv,Video-BB14ysqe,Video-BB14yp1t,Article-BB14uFcJ,Article-BB14q18f,Article-BB14mXeI,Article-BB14icWy,Article-BB14in5q,Article-BB14iWbq,Article-BB14lvI6,Article-BB14odmn,Article-BB14nCrn,Article-BB14eNya,Article-BB141ad5

Cameroun : l’Etat tente une médiation entre Nexttel et son personnel syndiqué


News Logo SBBC

« La délégation régionale du ministère du Travail dans la région du Littoral essaie d’engager depuis le 29 mai dernier, une médiation dans le cadre du conflit devenu ouvert entre le top management de Nexttel/Viettel Cameroun et des employés membres du Syndicat national autonome des travailleurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Syntic).

Lors de la première convocation émise par Angeline Sankep, le délégué régional du ministère du Travail, seuls les représentants du Syntic se sont présentés à la médiation. Le directeur général de Nexttel, Haman Oumar, a décliné l’invitation du représentant de l’État.

« Madame le délégué régional, j’ai bonne réception de votre lettre sus-référencée, au travers de laquelle vous nous conviez à une séance de travail tripartite dans vos services le 29 mai 2020 à 10 heures, à l’initiative du Syndicat national autonome des travailleurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Y donnant suite, je tiens à vous indiquer que le dialogue social existe bel et bien au sein de notre entreprise, comme en fait foi la communication du directeur général faite aux employés le 27 mai 2020. Toute l’équipe dirigeante est à l’écoute de tous les employés, et de ce fait, point n’est besoin de tenir une réunion tripartite en dehors de l’entreprise », a écrit M. Haman Oumar, le 29 mai dernier. » -S.A.- (Extrait de stopblablacam du 1/06/2020)

En savoir plus sur https://www.stopblablacam.com/societe/0106-4164-conflit-social-l-etat-tente-une-mediation-entre-nexttel-et-son-personnel-syndique

Médiation sociale : les médiateurs sont sur le terrain pour faire respecter les règles du déconfinement à Malakoff


Image

Promévil : Les médiateurs sont sur le terrain pour faire respecter les règles du déconfinement #mediation #dialogue

En savoir plus sur https://twitter.com/PROMEVIL_MED/status/1263873670008668160