Vidéo : une bagarre éclate entre un policier et un médiateur de la ville de Sevran


<b>Sevran</b> : une bagarre éclate entre un policier et un <b>médiateur</b> de <b>la ville</b>

Le quartier des Beaudottes est en émoi après un affrontement musclé filmé entre un gardien de la paix et un employé municipal. La cité crie à la bavure, les policiers dénoncent des outrages.

Le 12 septembre 2019 à 17h52, modifié le 12 septembre 2019 à 23h47

Une semaine après la venue de deux ministres pour vanter le rapprochement police-population, une vidéo virale met Sevran en émoi. On y voit Lamine Ba, 34 ans, médiateur respecté et connu du quartier des Beaudottes, se battre violemment avec un policier, avant d’être neutralisé par un coup de Taser. Didier Lallement, le préfet de Police, a demandé ce jeudi soir la saisine de l’inspection générale de la police (IGPN) et a suspendu le policier. « Cette mesure ne présage pas de la culpabilité de l’agent. Cela peut-être aussi un moyen de le protéger, le temps de l’enquête », indiquent les services de l’Etat.

Une décision pas du goût de nombreux policiers. Ce jeudi soir, une centaine d’entre eux se sont rassemblés en début de soirée sous les fenêtres du bureau du commissaire d’Aulnay, également en charge de Sevran. Vers minuit, ils se trouvaient toujours sur place. Sur Twitter, la déléguée nationale du syndicat SGP Police FO Linda Kebbab a dénoncé une suspension «sur la base d’une vidéo tronquée ».

Les faits se sont déroulés mercredi. L’affrontement, filmé par un habitant, s’est produit en plein milieu de l’avenue Youri-Gagarine, peu après 18 heures, à proximité de la gare RER. Les images de bonne qualité permettent d’identifier clairement un policier en tenue et ganté de blanc aux prises avec un homme portant un bouc, en tee-shirt noir. Ils se font face et semblent s’invectiver mutuellement.

Un corps à corps violent

Brusquement, le fonctionnaire se rue dans les jambes de l’employé municipal – qui n’est alors pas en service. S’ensuit un corps à corps violent. Le médiateur cramponne la tête du policier. Celui-ci parvient à se dégager et assène un direct du droit à son adversaire. Ils échangent des coups de poing comme sur un ring, le policier revenant plusieurs fois à la charge en position de boxeur.

Soudain, un claquement sec retentit : un second policier vient de tirer sur l’employé municipal avec son pistolet à impulsion électrique. Le trentenaire atteint au postérieur s’écroule au sol, avant d’être maintenu par l’un des fonctionnaires.

Pendant toute la durée de la rixe, on voit également des habitants contourner la scène ou rester en retrait derrière des barrières.

Blessé par le Taser, Lamine Ba est transporté à l’hôpital Robert-Ballanger, où il doit se faire enlever les aiguillons du pistolet électrique qui se sont plantés dans ses chairs.

Des versions divergentes

Selon que l’on soit du côté de la police ou de celui du médiateur, les versions s’opposent diamétralement.

-Thomas Poupeau et Nathalie Revenu -(Extrait de leparisien.fr du 12/09/2019)

Vidéo à consulter sur http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/sevran-la-bagarre-entre-un-mediateur-et-un-policier-cree-la-controverse-12-09-2019-8150871.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s