Emploi : Médiateur H/F à Nantes (44)


 Capture.PNG321.PNG

Poste

Sous l’autorité du Responsable d’agence, il intervient dans la régulation de la vie collective des immeubles. Il est le référent des locataires pour les problématiques de vie collective.

Activités principales :
– Médiation : Analyse les situations : enquêtes de voisinage, recueil d’information auprès des équipes de proximité.

– Intervient auprès des locataires posant des problèmes de vie collective (hygiène, troubles du comportement, départs furtifs, rassemblements, dégradations) en vue de procéder à un rappel des règles de vie collective ; fait le lien le cas échéant avec le chargé de contentieux et/ou le conseiller social sur la situation.

– Propose et met en oeuvre des actions de médiation, suit les résultats des actions engagées.

– Assure le suivi administratif des dossiers : constitue les dossiers, rédige les différents rapports d’enquête, réalise des notes d’alerte.

– Suivi et veille collective : Assure une veille sur la vie collective sur certains sites, réalise des notes sur le climat résidentiel.
– Participe à différents groupes de travail internes et partenariaux autour de problématiques de vie collective.
– Participe aux équipes projet sur le volet vie collective : contribue à l’analyse des situations et à la définition des priorités d’intervention, met en oeuvre les actions de son ressort.
– Assure le suivi des problématiques de stationnement.
– Appui, soutien et conseil interne : Apporte appui et soutien aux équipes d’agence dans le cadre de difficultés relationnelles avec certains locataires.

– Partenariat : Participe, active, et développe le partenariat avec la Police Nationale, la Santé Publique, le Service Hygiène, les médiateurs, l’équipe de quartier, la mission Tranquillité et la Ville de Nantes et tout autre partenaire pouvant contribuer au traitement des problèmes de vie collective sur le périmètre dont il a la responsabilité.

Il pourra être amené à réaliser toutes les missions demandées par sa hiérarchie entrant dans le champ des compétences du métier.

Profil recherché

Compétences :
Autonomie : Capacité d’organisation ; sens de l’initiative ; réactivité ; capacité à gérer les priorités

Responsabilité : Capacité à contrôler les résultats de son activité ; capacité à prendre les dispositions correctives nécessaires pour atteindre les objectifs fixés ; capacité à assurer la fiabilité des situations traitées ; respect de la déontologie

Dimension relationnelle : Capacité d’écoute ; sens du travail en équipe ; capacité et aptitude à la négociation ; capacité à gérer les situations conflictuelles ; sens de la pédagogie ; sens de la médiation ; empathie ; diplomatie

Technicité / Management : Rigueur et méthode ; capacité à argumenter ; capacité d’analyse et de synthèse ; capacité rédactionnelle ; capacité à conduire des entretiens ; capacité à mettre en oeuvre les connaissances juridiques liées à l’activité ; maîtrise des procédures internes Gestion Locative et sociale ; maîtrise des logiciels bureautiques et de gestion

Connaissances requises : Connaissance de l’environnement professionnel ; connaissance des règles connaissance du cadre juridique d’intervention d’un bailleur social (droit au bail, règlement intérieur) ; connaissance des institutions et du tissu partenarial sur le territoire ; connaissance des logiciels bureautiques et de gestion

Informations complémentaires

Salaire : 1850€ brut pour 35 heures / semaine

Publiée le 21/08/2018
Réf : OJ/MM/44N/2194623 (Extrait de .ouestjob.com )

En savoir plus sur https://www.ouestjob.com/emplois/mediateur-mediatrice-h-f-2317567.html

Vidéo : la tranquillité du bord de mer assurée par les médiateurs sociaux à Marseille


Capture.PNG2513.PNG« On les repère de loin avec leurs tee-shirts de couleur. Bleu, comme la mer qui s’étend devant eux à perte de vue. Bleu comme un horizon qu’ils souhaitent le plus dégagé possible pendant la période estivale. Eux, ce sont les agents du dispositif de médiation sociale mis en place par la Ville. « On aborde les gens avec le sourire et notre arme la plus efficace c’est la parole », résume Hamid, sûr de lui, visage franc et ouvert, d’un contact assez facile. Avec Tarik, son binôme, on peut le croiser sur cette frange du littoral qui va de Maldormé à la Fausse-Monnaie en passant par Malmousque. « Bonjour madame, vous avez passé une bonne journée ? », s’enquiert le plus bavard des deux en faisant une petite halte sur sa route à la hauteur du Petit Nice. « Tout s’est très bien passé, nous avons été bien accueillies et bien informées », lui répond du tac au tac la jeune femme d’un ton rassuré et posé, en quittant tout juste son lieu de baignade.

Plus d’une cinquantaine au total

Comme chaque année jusqu’à la fin du mois de septembre, les médiateurs sociaux écument le littoral marseillais en allant directement au contact de la population. Plus d’une cinquantaine au total, qui se partagent par petits groupes des bouts de territoire marseillais. Leur mission ? Préserver la tranquillité sur les zones les plus fréquentées du littoral, créer du lien social, dialoguer afin d’éviter les conflits souvent récurrents entre riverains et estivants. Une mission rodée, coordonnée, dont on peut voir les conséquences bénéfiques au quotidien. « On vient de nous signaler qu’un monsieur de 80 ans avait une sorte de malaise avec des vomissements. On va rester près de lui en attendant l’arrivée des pompiers qu’on vient de contacter. » Tout au long de leur parcours, ils en appellent à la responsabilité générale. Envoient des messages bienveillants à certains jeunes un peu turbulents.

« On est un peu leurs grands frères »

On les connaît autant qu’ils nous connaissent« , glisse Tarik. « On est un peu leurs grands frères », affirme Amari, jamais très loin de Miloud.Tout ce petit monde surveille de près Ethan qui va se jeter à l’eau avec son masque. L’adolescent, qui se sait observé, a tendance à en faire des tonnes. Mais l’ambiance autour de la « piscine » du Vallon-des-Auffes, ce bras de mer qui s’incruste dans le port, reste bon enfant. Des habitués, des familles, des jeunes qui profitent des derniers grands moments de chaleur de l’été en s’adonnant aux joies de la baignade. « Quand je vois des familles heureuses, quand je vois des personnes qui ont l’air épanouies, je me sens aussi heureux qu’elles », affirme Hamid dont le tempérament optimiste se révèle communicatif à l’épreuve des faits. Personne ne s’en plaindra. Surtout pas les habitués des sites du bord de mer. (Extrait de https://www.laprovence.com/article/sorties-loisirs/5118163/la-mediation-sociale-fait-son-chemin-sur-le-littoral.html

Vidéo à consulter sur https://www.dailymotion.com/video/x6sevky

Médiation sociale : projet de création de 1 000 postes d’adultes-relais à partir de 2019 (Conseil des ministres du 18 juillet)


En Conseil des ministres, le 18 juillet dernier, une série d’actions ont été présentées pour « garantir les mêmes droits aux habitants des quartiers qu’à ceux des autres territoires». Ces actions d’équité territoriale portent, en particulier, sur un soutien aux acteurs associatifs de terrain à travers, notamment, le renforcement des effectifs des postes d’adultes-relais et de coordonnateurs associatifs Fonjep.

Capture.PNG548.PNG

(Extrait de cget.gouv.fr du 2/08/2018)

En savoir plus sur http://www.cget.gouv.fr/actualites/les-adultes-relais-et-les-postes-fonjep-en-pratique