Burkina Faso: nomination de Saran Sérémé – Médiateur du Faso


Nomination de Saran Séré Sérémé comme Médiateur du Faso au conseil des ministres du 17 septembre 2017. La présidente du Parti pour le développement et le changement (PDC), remplace ainsi Alima Déborah Traoré/Diallo, dont le mandat est arrivé à expiration.

– Sérémé Saran Sérémé naît à Ouagadougou. Son père, Tombo Sérémé, est gendarme. Elle est aussi la cousine de Mariam Sankara Sérémé, la femme de Thomas Sankara.
– Titulaire d’un BAC série D, elle commence des études de médecine, abandonnées à cause de ses activités militantes.
– En 1983, elle manifeste pour la libération du premier ministre Thomas Sankara qui a été mis aux arrêts. Sankara accède à la présidence après la première révolution burkinabè et est assassiné durant le coup d’État organisé en octobre 1987 par Blaise Compaoré. – Sérémé fait partie des manifestants demandant à ce qu’il soit élevé au rang de héros et reçoive une sépulture digne, ce qui lui coûte arrestation et torture. Elle s’exile ensuite au Mali, où elle effectue des études de sciences économiques à l’école nationale d’administration.
– De retour au Burkina, Sérémé fonde une entreprise de travaux publics

– Saran Sérémé est élue députée de la Boucle du Mouhoun en 2002. Elle siège au bureau politique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le principal parti burkinabè fondé en 1996.
– Depuis le début des années 2000, elle fait la promotion du Festival international de lutte africaine, danse et chants au Sourou (FESTILADC).
– En 2012, le parti lui refuse son soutien en vue des prochaines élections législatives.
Confrontée à un système qu’elle estime corrompu, elle démissionne et fonde le Parti pour le développement et le changement (PDC). – – — Opposée au projet de Blaise Compaoré, qui souhaite amender l’article 37 de la Constitution limitant le nombre de mandats présidentiels, elle organise spatule à la main le 29 octobre 2014 une marche de femmes dans la capitale du pays, Ouagadougou. La marche est suivie d’autres manifestations, qui aboutissent à la chute du président burkinabè.
– En juillet 2015, à l’issue du congrès du PDC, elle obtient l’investiture de son parti pour l’élection présidentielle de 2015. Elle arrive 6eme sur 14 candidats en lice avec 1,73% des voix. » – A. Azonhandé – (Extrait de fasozine.com du 27/09/2017)

En savoir plus sur http://www.fasozine.com/actualite/politique/2557-conseil-des-ministres-saran-sereme-nommee-mediateur-du-faso.html

Vidéo : Bilan positif de la médiation sociale sur les plages de Marseille


JPEG - 202.4 ko

« Afin de préserver la tranquillité publique sur les sites balnéaires, éviter les conflits d’usage et apporter conseils et informations aux visiteurs, la ville de Marseille a été, pour la 9e année consécutive, à l’initiative d’un important dispositif de médiation sociale.
Les principaux acteurs du projet viennent de dresser le bilan d’activités de cette médiation sociale qui a trouvé aujourd’hui pleinement sa place dans un dispositif plus large de sécurisation du littoral marseillais, impliquant la Police nationale, la Police municipale et les nombreux intervenants contribuant à garantir la sécurité de tous.
Pour la saison 2017, la ville de Marseille a organisé le déploiement de plus d’une cinquantaine de médiateurs sociaux -émanant de 5 associations retenues au terme d’un appel d’offre : AMS, Dunes, Issue, Sud Formation et Régie Services 13 (les médiateurs de cette dernière sont affectés durant l’année scolaire aux entrées des écoles élémentaires des quartiers prioritaires)- lesquels ont été répartis par binômes sur les sites les plus sensibles du 8 avril au 30 septembre 2017. Présents sur la Calanque de Sormiou, l’île du Frioul, la Corniche, le Vallon des Auffes, le Prado Sud et la Pointe-Rouge, le port de Montredon, l’Estaque village et les plages de Corbières, les médiateurs ont été chargés d’établir le lien avec les usagers et de prévenir les actes d’incivisme et les comportements à risque.  » (Extrait de destimed.fr du 3/10/2017)

En savoir plus sur http://destimed.fr/Bilan-positif-de-la-mediation-sociale-sur-les-plages-de-Marseille

Vidéo à consulter sur http://provenceazur-tv.fr/marseille-une-belle-saison-pour-la-mediation/

Emploi : Médiateur santé Poste d’adulte relais à Choisy-le-roi


logo BDSP

Description du poste

Rattaché(e) au Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS), vous êtes chargé(e) de l’information, l’orientation et l’accompagnement (« Aller vers » et « Faire avec ») du public sur les questions d’accès aux droits de santé et d’accès aux soins.

Vous serez placé sous l’autorité de la responsable du service et sous l’encadrement pédagogique et technique du coordinateur CLS-ASV

Vos principales activités :

Rencontre et accueil des publics :

  • Rencontrer, accueillir et suivre les publics dans les lieux de vie et lors de permanences : analyse des demandes, information et orientation sur l’offre d’accès aux droits et d’accès aux soins.

Accompagnement et médiation :

  • Accompagner les publics dans leurs démarches d’accès aux droits et aux soins.
  • Accompagner physiquement les personnes vers des dispositifs de soins en cas de nécessité.
  • Médiation individuelle dans le cadre des consultations médicales à la demande des 2 parties (patient/médecin) pour explications complémentaires, médiation et liens.
  • Renforcer la capacité des personnes à solliciter de façon pertinente et autonome les structures de santé, pour elles-mêmes ou leur famille.

Animations collectives (missions complémentaires)

  • Participer à des temps d’information collectifs et des ateliers sur des thématiques santé définies avec les publics et les partenaires
  • Animer des temps conviviaux favorisant le lien social et l’appropriation de son environnement.

Evaluations :

En lien avec le coordinateur du CLS-ASV :

  • Recueillir les informations nécessaires au développement des activités (Freins, leviers, etc.) et participer à leur analyse
  • Participer à l’évaluation des missions et à l’élaboration des bilans

Au sein de l’équipe :

  • Participer à l’élaboration de la programmation des actions
  • Participer aux réunions d’équipe

Profil recherché : débutants acceptés

Niveau baccalauréat requis

Intérêt pour les domaines de la santé, du social et de l’animation

Capacités d’écoute et d’évaluation

Sens du travail en équipe : partage, remontée des informations, force de proposition

Capacité de travail en réseau et de développement du partenariat

Confidentialité des informations recueillies, neutralité

Autonomie

Maitrise des outils bureautiques de base

Permis B obligatoire

NB : actions possibles en soirée et/ou week end

Contrat à durée déterminée (CDD)

CDD 18 mois renouvelable une fois

Accompagnement du projet de professionnalisation via un plan de formation individualisé durant la durée du contrat

Conditions pour être éligible au dispositif d’adulte relais :

  • avoir plus de 30 ans,
  • sans emploi ou bénéficiaire d’un contrat aidé,
  • habiter en quartier prioritaire de la politique de la Ville

Modalités de candidature

Lettre de motivation CV à l’attention du Maire à renvoyer à recrutement@choisyleroi.fr (Extrait de bdsp.ehesp.fr)

En savoir plus sur http://www.bdsp.ehesp.fr/Emploi/15287/mediateur-sante-poste-d-adulte-relais/

Médiateur des entreprises : le label « Relations fournisseur et achats responsables » (RFR) étendu aux TPE/ PME :


Le label RFR étendu aux TPE/ PME : « un super-booster »

« Le médiateur des entreprises, Pierre Pelouzet, l’avait annoncé lors d’une conférence le 26 septembre : le label « Relations fournisseur et achats responsables » (RFR) est dorénavant élargi aux TPE et PME. Il récompense les sociétés qui ont des relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs. Cette étendue du label présente une nouveauté : il garantit désormais que les entreprises certifiées appliquent aussi la norme internationale ISO 20400 « achats responsables ».

La certification repose sur 4 piliers : le respect des fournisseurs et des sous-traitants, les impacts des achats sur la compétitivité économique, l’intégration des facteurs environnementaux et sociétaux dans le processus d’achat et les conditions de la qualité de la relation fournisseur / sous-traitants. Les délais de paiement sont aussi pris en compte pour l’attribution du label, ce qui rassure les clients et les collaborateurs d’une entreprise. -M. Carles- » (Extrait de netpme.fr du 03/10/2017)

En savoir plus sur https://www.netpme.fr/actualite/label-rafr-etendu-aux-tpe-pme-super-booster/

Suisse : PROJECTION DE LA PIECE DE THEATRE SWEET JUSTICE, L’ADAPTATION D’UNE MEDIATION A SION (19:10:2017)


Capture.PNG45.PNG

L’Association Valaisanne de Médiation (AVdM) fête ses 5 années d’existence. Elle vous invite à cette occasion à plonger au coeur d’une médiation de conflit en venant assister à l’événement
PROJECTION DE LA PIECE DE THEATRE SWEET JUSTICE, L’ADAPTATION SUR SCENE D’UNE MEDIATION A COEUR OUVERT, COMMENTEE PAR SON AUTEUR M. GUY A. BOTTEQUIN
suivi d’un débat animé par M. Guy A. Bottequin, médiateur et auteur de Sweet justice, MM. Jean-Pierre Bonafé-Schmitt et Christophe Imhoos, responsables de la formation du DAS/CAS en médiation de l’Université de Genève et Mme Laure Clivaz Strehmel, présidente de l’AVdM
Cette soirée, organisée en collaboration avec le Centre interfacultaire en droit de l’enfant de l’université de Genève (CIDE), aura lieu le
Jeudi 19 octobre 2017 à 18h
à la Fondation Kurt Bösch à Bramois/Sion Campus Valaisan de l’Université de Genève.
Entrée gratuite

Inscription souhaitée sur https://fr.surveymonkey.com/r/3XMNMS2
Contact : info@avdm.ch.