Médiation scolaire : 50 élèves ont suivi une formation de médiateurs au collège Episcopal Saint Etienne de Strasbourg


« Une formation à citoyenneté

Les élèves des classes de CM1 ont suivi une formation de « médiation par les pairs ». Ce dispositif de résolution non violente des conflits participe avant tout à l’apprentissage citoyen du « vivre-ensemble » et de l’éducation à la tolérance.

Ses objectifs :

  • Donner aux élèves des outils pour que les conflits ne soient pas traités par l’affrontement, voire la violence, mais puissent être mis en mots par les élèves eux-mêmes.
  • Promouvoir une culture de la médiation, en apprenant à résoudre les désaccords par la parole et le dialogue. Il s’agit de donner à l’enfant des outils pour exprimer ses sentiments, ses besoins et ses valeurs.
  • Participer à la mise en place du socle commun : compétences langagières, compétences civiques et sociales, autonomie et initiative.

Le principe est de remplacer les « maux par les mots », de restaurer le dialogue.

Par qui et pour qui ?

L’enseignement des outils s’est fait sur temps scolaire dans le cadre du programme d’enseignement civique et moral. Tous les élèves de CM1, ont eu 10 séances ayant pour objectif un vivre ensemble plus respectueux de chacun. Les ateliers en demi-groupe étaient animés par 2 adultes de l’établissement formés par « Génération Médiateurs » et l’enseignant de chaque classe.

Qui s’engage ?

Au terme de ce premier cursus,  une cinquantaine d’élèves souhaitant devenir médiateurs ont participé à une formation supplémentaire de 4 heures à l’issue de laquelle une attestation leur a été remise par Mme Schuler, Directrice du primaire.

Les médiateurs ont débuté leur mission après les vacances de Pâques à raison de 6 médiateurs par jour pour les élèves de CE2, CM1 et CM2.

La médiation par les pairs se caractérise donc comme une médiation par les jeunes, pour les jeunes, avec les jeunes et entre les jeunes. L’adulte assure l’accompagnement du médiateur sur le terrain et est un référent quotidien. » (Extrait de cse-strasbourg.com )

En savoir plus sur http://www.cse-strasbourg.com/2017/05/les-50-eleves-mediateurs-du-primaire/

Publicités

INAUGURATION DU PORTAIL DE LA MEDIATION de Lyon et de sa région par ASI MEDIATION le 6 juin


Capture4.PNG« 

« Les organismes de médiation de Lyon :

ALMA – AMELY – ANM – CNPM – Médiation du Rhône – RME

Ont le plaisir de

Vous inviter à l’Inauguration du Premier site internet regroupant les médiateurs de Lyon et de sa région :

Le 6 juin 2017 à 17H30 à l’Université Lyon 2

En présence des acteurs de la médiation et partenaires, institutions de Lyon.

En partenariat avec la Faculté de Droit et Sciences Politique de l’Université Lyon 2 Lumière

Le site Portail de la Médiation est un Annuaire en ligne permettant au public d’avoir accès à l’offre de médiation dans sa diversité. Il réunit les associations et réseaux de médiateurs de Lyon et sa région, dans le but de promouvoir la Médiation.

Il est réalisé par ASI Médiation, association portant des projets d’ingénierie de la médiation, au nom des organismes de Médiation.

Voici le programme de la soirée :

  • 17H30 Accueil
  • 17h45 Historique du projet
  • 18h00 Animation proposée par ASI Médiation.
  • 18h30 Mot des présidents
  • 19h00 Apéritif  » (Extrait eventbrite.fr)

Inscription sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-inauguration-du-portail-de-la-mediation-34301480652

Emploi : L’ALTM recrute des Médiateurs Sociaux F/H – Lyon – CDD


ALTM
« RESUME DU POSTE
Spécialiste de la Médiation Sociale depuis plus de 10 ans, l’Agence Lyon Tranquillité Médiation (ALTM) assure une présence de proximité par des professionnels sur les territoires prioritaires de l’agglomération lyonnaise.
Sa mission s’oriente sur la réparation ou la création du lien social entre les populations et sur l’apport d’une réponse mutualisée aux problématiques de prévention de la délinquance et de cohésion sociale.
POSTE
L’ALTM recherche quatre Médiateurs sociaux sur : postes en CDD, d’une durée de 2 mois, du 1er juin au 31 juillet 2017. » (Extrait de rhone-alpesolidaires.org du 4/05/2017)