Médiation scolaire : Au collège Cassin de Wizernes (62) , des élèves médiateurs pour désamorcer les conflits


L’équipe de dix-huit médiateurs a été formée, ils désamorceront les conflits par le dialogue.

« Au retour des vacances de printemps, le collège René-Cassin met en place un bureau original : la médiation par les pairs. Le principe est simple : les élèves vont régler les petits litiges, les désagréments du quotidien. Tous les jours, les volontaires se chargeront de régler par la discussion, les insultes, les incivilités, les petits soucis entre collégiens, le manque de respect entre les ados. Dans l’Audomarois, l’école Léon-Blum, à Longuenesse, expérimente le même genre de procédé.

Dix-huit jeunes concernés

«  L’idée est de désamorcer les conflits avant qu’ils ne dégénèrent, raconte Benoît Bocquet, le principal adjoint, qui pilote ce projet. Il est plus facile pour un adolescent de se confier à un autre adolescent plutôt qu’à un adulte. Aussi, nous allons tenter cette aventure.  »

Les médiateurs disposeront de leur propre local mais bien sûr, un membre du personnel est à disposition dans un bureau, à l’écart si besoin. «  Dix-huit jeunes de sixième, cinquième et quatrième ont été formés pendant trois jours avec l’association régionale des œuvres éducatives et de vacances de l’Éducation nationale (AROÉVEN). Avec eux, des professeurs du collège ont aussi participé à ce challenge. Les enseignants se sont montrés enthousiastes, très investis et dévoués, raconte Valentine, la responsable de la formation. Sens de la diplomatie, stratégie pour faire baisser les tensions et faciliter le mieux vivre dans l’enceinte, voilà les principaux axes de cette nouvelle structure. On lit une charte de bon comportement à tenir pendant la médiation et on essaie ensuite de trouver un moyen de s’entendre. »

« Participer à la vie du collège »

Astrid, 11 ans, élève de sixième, a accepté ce défi. «  Pour moi, c’est une façon de participer à la vie du collège, de faciliter le dialogue. Je prends à cœur cette attribution. Je suis heureuse de me rendre utile. Par deux, nous recevrons ceux qui souhaitent régler un problème. Nous discuterons en cherchant ensemble des solutions. En tant que médiateur, nous sommes tenus au secret, c’est très important. » Comme les dix-sept autres élèves de cette promotion, Astrid a reçu son diplôme de médiateur. En cas de réussite, l’expérience se poursuivra dès la rentrée et de nouvelles recrues seront formées en septembre afin de pérenniser le système. Un élève médiateur le reste jusqu’à la fin de sa présence au collège sauf s’il souhaite démissionner. » (Extrait de lavoixdunord.fr du 24/04/2017)

En savoir plus sur http://www.lavoixdunord.fr/152664/article/2017-04-24/au-college-cassin-des-eleves-mediateurs-pour-desamorcer-les-conflits

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s