Médiation scolaire : Des élèves du collège Jean Macé de Châtellerault formés à la médiation


Une vingtaine d'élèves bénéficient des cours. - Une vingtaine d'élèves bénéficient des cours.

« Il n’y a pas que les mots qui comptent. Le ton de la voix rentre en compte dans la gestion des conflits. Ça peut éviter les malentendus. Hier midi, une vingtaine de délégués de classe et d’élèves volontaires de tous âges du collège Jean-Macé ont eu un cours de médiation. Depuis le début le mois dernier, c’est comme ça tous les lundis. Ils ont aussi une autre heure le jeudi. Et ils continueront à ce rythme jusqu’à la fin de l’année scolaire.

«  On est dans une démarche citoyenne  »

Ces cours sont donnés par l’association Médiation (*) dans le cadre du dispositif « Médiation par les pairs ». Un dispositif initié par l’Éducation nationale dans les années quatre-vingt-dix. « Ça consiste à former les élèves sur la médiation, explique le directeur de l’association Smaïl Ben Djilali. Il y a plusieurs modules : communication, écoute active, gestion de conflit… L’objectif est d’avoir des médiateurs dans l’établissement qui vont proposer leurs services aux autres collégiens. »
L’association était déjà intervenue à Jean-Macé en 2013 et 2014. Après un an d’interruption, le collège lui a demandé de revenir cette année. Parce qu’il y avait davantage de conflits dans l’établissement ? Non, répond catégoriquement son conseiller principal d’éducation Ali Moussaoui. « On est dans une démarche citoyenne avant toute chose, explique Smaïl Ben Djilali. La démarche citoyenne, être acteur dans son établissement, c’est important. » « Ça peut par exemple aider des élèves responsables de clubs à tenir leur rôle », ajoute Ali Moussaoui.
En dehors des collèges, l’association peut aussi intervenir dans les écoles primaires et les lycées. Pour l’instant, le dispositif est seulement utilisé par Jean-Macé. L’association aimerait à l’avenir « que les autres établissements s’en emparent ».

 (*) Créée en 1998, elle est financée par Auchan, Grand Châtellerault, l’État, Habitat 86, Sem Habitat, les Tac (Transports de l’agglomération châtelleraudaise) et la Ville. » (Extrait de lanouvellerepublique.fr du 14/02/2017)

En savoir plus sur http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2017/02/14/Des-eleves-de-Mace-formes-a-la-mediation-3002035

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s