Emploi : 5 postes de médiateur social et culturel / médiatrice sociale et culturelle à Chennevières et Champigny sur Marne


Pas de logo d’entreprise disponible

« Descriptif du poste

Optima crée 5 postes de médiateurs sociaux / médiatrices sociales pour participer à la tranquillité résidentielle des locataires, sur des quartiers de Chennevières et Champigny sur Marne. Vous aurez pour missions de réguler les comportements et usages pour permettre le « bien vivre ensemble » (dans les immeubles, espaces partagés, espaces publics, abords des immeubles et espaces commerciaux), et d’inscrire l’action de médiation dans une dynamique partenariale. Activités du poste : veille technique, médiation (prévention par l’écoute et le dialogue, et gestion des conflits), prévention des situations à risque en assurant une présence active de proximité, interface dans la dynamique partenariale (relais et orientation vers les partenaires compétents), rendre compte. Travail en soirée du mercredi au dimanche (repos compensateur et majorations pr travail nuit/dimanche). Expérience demandée ds domaine social ou éducatif. Formation au poste. Envoyer candidature avant le 12 décembre 2016

OPTIMA. Coordonnées : recrutement@optima.tm.fr

Depuis 1994, OPTIMA est reconnu pour ses compétences dans le domaine de la médiation sociale, et est actuellement présent sur Rennes, Nantes et en Ile de France avec plus de 80 collaborateurs. » (Extrait de linkedin.com )

Suisse : liste des médiateurs et ombudsmans parlementaires suisses


Logo VPO+

« Les citoyens et citoyennes qui ne se sentent pas bien traités par l’administration de leur canton ou de leur commune ou qui n’arrivent pas à comprendre les prescriptions et procédures administratives souvent compliquées peuvent saisir le bureau de médiation ou se faire conseiller par lui.

Les bureaux de médiation travaillent de façon indépendante de l’administration et ils sont neutres sur le plan politique. Leur service est gratuit pour les citoyennes et citoyens qui leur demandent conseil. Leur tâche consiste aussi à trouver une entente entre les citoyennes et les citoyens et l’administration et à contribuer ainsi à régler de façon pacifique les différends.

Des bureaux de médiation ont été crées à ce jour dans les cantons de Zurich, Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Vaud et Zoug ainsi que dans le villes de Zurich, Winterthour, Berne et Saint-Gall. » (Extrait de ombudsman-ch )

Médiateur du canton Bâle-Campagne

En savoir plus http://www.ombudsman-ch.ch/content-fr/adresses.html

Santé : La ministre de la Santé propose la médiation pour lutter contre le harcèlement à l’hôpital


Harcèlement à l'hôpital : Marisol Touraine fait appel à des médiateurs

« Pour intervenir au plus tôt sur les conflits internes et éviter les conséquences du harcèlement, Marisol Touraine propose également de mettre en place un médiateur national en lien avec cet observatoire ainsi qu’ « un vivier régional ». Ceux-ci interviendraient à la demande des établissements ou des professionnels, en cas d’échec de la conciliation par les pairs, et notamment celle assurée par le président de commission médicale d’établissement (CME). » (Extrait de pourquoidocteur.fr du 6/12/2016)

En savoir plus sur http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/18741-Harcelement-a-l-hopital-Marisol-Touraine-fait-appel-a-des-mediateurs

Médiation sociale : Présentation de la première norme volontaire relative au métier de médiateur social le 13/12/2016 à Paris


Capture.PNG« Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), le Secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR) et l’AFNOR ont le plaisir de vous convier au lancement officiel de la toute première norme volontaire relative au métier de médiateur social le mardi 13 décembre 2016.
En présence des membres des réseaux de médiation sociale et de leurs partenaires.
Au programme
  • 13h30 – Accueil café
  • 14h00 – Pourquoi une norme ? Paroles de réseaux
  • 14h30 – Présentation de la norme : objectifs, comment, pour qui ?
  • 15h00 – Questions/réponses
  • 15h30 – Présentation du processus de certification
  • 16h00 – Questions/réponses
  • 16h45 – Conclusion
  • 17h00 – Cocktail
Ce lancement est l’aboutissement d’une année de travail durant laquelle tous les acteurs de la médiation sociale se sont mis d’accord, par consensus, sur le cadre d’exercice du métier de médiateur social.
Cette journée marque une étape décisive pour la reconnaissance de cette pratique professionnelle. » (Extrait de .diffusion-cget.com )
Inscription avant le 9/12/2016 sur http://r.diffusion-cget.com/h9m94ynl6snf.html