Une nouvelle promotion de médiateurs professionnels Ivoiriens est venue en France recevoir le diplôme de l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation – EPMN


Les médiateurs professionnels Ivoiriens

« Une nouvelle promotion de médiateurs professionnels Ivoiriens est venue en France recevoir le diplôme de l’Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation – EPMN, lors du Symposium de la Médiation qui s’est tenu à Lyon, au Centre des Congrès, les 20 et 21 octobre 2016.

Des professionnels d’environnement très différent se sont impliqués dans cette nouvelle profession : notaires, consultants d’entreprise, directeurs des ressources humaines, experts comptables… Tous y ont vu l’intérêt de promouvoir non pas l’idée enfermante du traitement des conflits, mais de la promotion de la qualité relationnelle. Ils ont opté pour le droit à la médiation et pour participer à l’animation d’un pacte social garant des libertés et notamment de la libre décision. Ils ont d’ailleurs proposé au comité d’experts sur la réforme de la constitution Ivoirienne, une réflexion sur l’inscription du droit à la médiation afin de renforcer l’exercice de la liberté, plutôt que de continuer à entretenir la soumission à des décisions arbitrales selon le modèle napoléonien.

Une formation rationnelle, exigeante orientée résultats

Leur formation est spécifique. Elle est différente des autres approches par la rigueur de son processus dynamique et structuré. Les techniques sont exigeantes et permettent d’envisager, par delà les habitudes gestionnaires des conflits, la résolution des différends en accompagnant la recherche de décision au travers de la conduite d’un projet relationnel ou d’un projet personnel de sortie de crise. Les issues de la résolution des conflits sont maîtrisées par ces nouveaux professionnels. » (Extrait de officieldelamediation.fr du 28/10/2016)

En savoir plus sur http://www.officieldelamediation.fr/2016/10/28/les-mediateurs-professionnels-ivoiriens/

 

Publicités

CONFLIT À I-TÉLÉ : une médiation sociale en cours par la Direction régionale du travail


Onzième jour de grève voté dans la deuxième chaîne info de France, propriété du groupe Canal. AFP

« Médiation du gouvernement

Le conflit a dépassé ces derniers jours les murs de Canal+. Interrogée jeudi au Sénat, la ministre de la Culture Audrey Azoulay a annoncé avoir mis en place «une médiation sociale» en début de semaine.

«Les voies normales du dialogue n’ont pas été respectées (…) Un travail de médiation sociale a été mis en place à ma demande et à celle de la ministre du travail Myriam El Khomri. La Direction régionale du travail est sur place et elle y restera, pour renouer le dialogue», a-t-elle dit.

La ministre a estimé qu’il s’agissait avant tout d’une question d’ »indépendance de la rédaction face aux annonceurs et aux actionnaires» mais aussi d’une «dérive sur ce que doit être une chaîne d’info». Mais ce n’est pas au gouvernement de se prononcer sur la présence de tel ou tel animateur, a-t-elle ajouté. » (Extrait de estrepublicain.fr du 28/10/2016)

En savoir plus sur http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/10/28/conflit-a-i-tele-le-gouvernement-s-en-mele