Paris : 12ème édition de la fête de la Médiation le 22/4/2017


Date : le  22 avril 2017
Horaire : Toute la journée

Le rendez-vous annuel de la Médiation organisé par l’Institut de Formation à la Médiation et à la Négociation – IFOMENE

Cette année, le thème central sera : « La confidentialité, condition de la confiance et du succès en médiation ». (Extrait de icp.fr )

En savoir plus sur http://www.icp.fr/a-propos-de-l-icp/agenda/fete-de-la-mediation-12eme-edition-45816.kjsp?RH=11429522327430-145

Publicités

Compte-rendu du Symposium de la médiation professionnelle 20-21/10/ 2016 à Lyon


Symposium de la médiation professionnelle 2016

« Les deux jours du Symposium de la médiation à Lyon ont permis à tous les médiateurs professionnels présents de prendre la mesure de l’importance de leurs actions auprès de l’ensemble de la société et plus spécifiquement des organisations concernant le dialogue social.

Des ateliers découverte, de formation et de perfectionnement

La première journée a été organisée avec trois types d’ateliers conférences : les uns réservés aux médiateurs en cours de formation, d’autres exclusivement pour les médiateurs professionnels et enfin d’autres ouverts à tout publics.

Les temps forts de ces ateliers se sont affirmés dans la synthèse proposée par les intervenants : loin de la représentation « médiation = conflit », les médiateurs professionnels portent, sans jouer de gravité, la force du message de liberté de décision et de qualité relationnelle. Ils sont la profession à laquelle chacun peut avoir recours pour améliorer ses relations, promouvoir un projet, jusqu’à résoudre un conflit.

La formation continue des médiateurs professionnels a été réaffirmée ouverte sur les modules de la formation initiale. Les séminaires de perfectionnement : formation de formateur, consultant SIC®, DMPI, Ingénierie relationnelle, Qualité relationnelle, les propositions de l’EPMN sont désormais aussi variées qu’opérationnelles.

Par ailleurs, les jurys sont autant d’occasions pour les membres de la CPMN de venir échanger avec leurs confrères sur des échanges d’expériences et de soutenir les élèves médiateurs en passe de présenter leur mémoire de fin de formation.

Exemplarité des expériences : espoirs de la médiation

Le rappel du DMPI mis en place au sein de l’entreprise Boehringer-Ingelheim, avec Jérôme Juillard qui a passé le relai en interne à Yannig Janoir, a démontré la place incarnée de la médiation professionnelle comme instrumentation au service de l’entretien et du rétablissement de la qualité relationnelle.

Le rappel aussi de la Foire de Paris est pour les médiateurs professionnels un point important de leur implication dans la société civile. Ils ont initié, avec cet événement commercial, le dispositif de médiation de la consommation que les hauts fonctionnaires d’Etat mettent en place d’une matière si maladroite. Reste que pour les médiateurs professionnels, c’est la reconnaissance progressive du droit à la médiation.

Les médiateurs professionnels ont salué cette année l’implication d’acteurs très variés, ce qui témoigne encore de l’intérêt très élargi des secteurs d’activités pour leurs prestations :

  • Conseil départemental du Puy-de-Dôme, avec Anne-Sophie Caron et Christine Chavenon, proposé par Agnès Tavel
  • Préventica, proposé par Aïcha Sangaré
  • SERAMM Marseille, proposé Par Walter GilpinClub Omnisports de Valbonne , proposé par Eric Mathieu Daudé
  • ESF Édition Sociale Française, avec Sophie Courault, proposé par Jean-Louis Lascoux
  • Bientôt, vous retrouverez en ligne, les vidéos tournées pour ces Espoirs.

    Et l’année prochaine ? Déjà, pour 2017, des organisations très diverses sont en lice. Des entreprises et des services publics sont proposés pour leur implication dans le développement de la médiation professionnelle et ses fondamentaux sociétaux.

Débat sur le dialogue social : qualité relationnelle en plus

Pour les dirigeants d’entreprises et les représentants des salariés, les enjeux étaient tout aussi essentiels. La conception du dialogue social tourne habituellement autour des dispositions encadrées par la loi. L’intervention des médiateurs professionnels conduit à l’identification des fondamentaux qui donnent au mot de dialogue toute son amplitude :

  • la gouvernance
  • le projet
  • la qualité relationnelle

Le débat en trois temps conduit par Henri Sendros-Mila a permis de faire le tour des différents aspects du dialogue social sur ce qui fait l’entreprise, ce que fait l’entreprise et ceux qui la font. L’approche novatrice du dialogue sociale avec le modèle de la médiation professionnelle permet la conduite d’une réflexion et de proposer des dispositifs pratiques.

La reconnaissance de la performance de la médiation professionnelle par ceux qui y ont eu recours, avec ses dispositifs dynamiques et processus structurés, a fait repenser les impératifs habituels du dialogue social : le terme de dialogue, ont dit plusieurs dirigeants, pourraient être avantageusement remplacés par celui de médiation. Cet avis n’a pas été partagé par tous les partenaires sociaux qui étaient aussi représentés. Il reste que chacun reconnait la performance de la médiation. L’espace de la médiation en entreprise est encore à définir. Les actions engagées vont facilité l’identification des différents recours.

La promotion François Villon

Consacrée par les poèmes mis en musique et chantés par notre confrère Jean-Bruno Chantraine, la promotion des médiateurs professionnels François Villon a accueilli 102 nouveaux titulaires du Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur. Parmi eux, 16 sont venus de Côte d’Ivoire, 6 de Suisse, 1 de Singapour. (Extrait de officieldelamediation.fr  du 25/10/2016)

En savoir plus sur http://www.officieldelamediation.fr/2016/10/25/symposium-de-la-mediation-professionnelle-2016/

Emploi en Belgique : Médiateur social (h/f/x) à Saint Gilles


« A propos de l’employeur

L’Administration communale de Saint-Gilles, Administration publique locale bruxelloise, emploie tous types de profils d’agents répartis en divers services.

Notre Administration a le désir d’optimaliser la gestion de ses ressources humaines tant dans une perspective d’évolution des carrières que d’amélioration du service à la population.

L’administration oeuvre actuellement pour sa modernisation.

Contexte et fonction
Prévention et Qualité de vie – Secrétaire d’administration – Médiateur social – CDI – Temps plein (M – F – X)

Présentation

L’Administration communale de Saint-Gilles est à la recherche d’un médiateur social (grade niveau A, secrétaire d’administration) pour intégrer le service Prévention de la Commune (Cellule Justice – Médiation et SEMJA).

Notre Administration publique locale bruxelloise emploie tous types de profils d’agents répartis en divers services. Elle s’inscrit dans une gestion dynamique de son personnel tant dans une perspective d’évolution professionnelle que d’amélioration du service à la population.

L’Administration saint-gilloise œuvre actuellement pour sa modernisation et souhaite dans cette optique engager des agents proactifs et ouverts au changement.

Fonction

Les missions du médiateur consisteront essentiellement à :

• La mise en place du processus de médiation dans les conflits interpersonnels (les relations de voisinage, les conflits locatifs, la réparation du dommage, les relations familiales et de couple,…) en vue de renouer le dialogue, restaurer le lien social et améliorer la qualité de vie et la tranquillité publique ;
• Le suivi des dossiers dans le cadre de la médiation sociale et locale ;
• La mise en place et le développement de partenariats avec d’autres acteurs communaux et associatifs ;
• L’élaboration de projets innovants de promotion de la médiation ;
• La gestion de tâches administratives (rédaction des rapports, pv, notes) ;
• La participation aux réunions de concertation au niveau des médiateurs bruxellois et/ou plateformes en lien avec la médiation ;
• La formation continue et permanente.

Profil
Diplôme requis

• Master en sciences humaines et/ou sociales
• Formation en médiation

L’expérience du fonctionnement d’une institution communale et une pratique aguerrie de la médiation constituent un atout.

Compétences

Générales :

• Avoir une connaissance théorique, pratique et réfléchie de la médiation ;
• Avoir le sens du contact et des aptitudes communicationnelles ;
• Avoir une écoute empathique
• Etre autonome et créatif
• Faire preuve de tolérance et d’impartialité ;
• Avoir un esprit d’équipe et favoriser l’échange de savoirs ;
• Respecter les principes éthiques et déontologiques inhérents à la fonction de médiateur et de fonctionnaire communal de manière générale ;
• Avoir une bonne connaissance du secteur dans lequel on exerce la médiation et connaître les réseaux partenaires (services juridiques, sociaux et psychologiques) ;
• Gérer le stress et réagir adéquatement face à des situations urgentes et/ou imprévues ;
• Savoir se remettre en question en confrontant ses pratiques aux nouvelles conceptions et connaissances.

Informatique

Le candidat sera familiarisé avec les outils bureautiques.

Connaissance linguistiques :

Bonne connaissance du français et du néerlandais. Le brevet Selor est un atout.
La connaissance d’une langue étrangère est un atout.

Conditions et contrat
• Un contrat à durée indéterminée à temps plein
• Un salaire à l’échelle barémique A1 34571,71€ (bruts indexés sans ancienneté) ;
• Une prime de fin d’année ;
• Le remboursement à 100% des frais de transport en public ;
• Un plan de formation ;
• Un environnement de travail dynamique. » (Extrait de alterjob.be)

Niort : la mission des médiateurs sociaux est de contribuer à consolider le lien social entre les habitants


Médiation sociale

« La mission des médiateurs sociaux est de contribuer à consolider le lien social entre les habitants. Près de 80% de leur activité consistent à gérer les conflits de voisinage. Sans jamais prendre parti, ils s’efforcent d’amener les personnes concernées à trouver elles-mêmes des solutions.

« Nous essayons tout d’abord de les apaiser chacune de leur côté » explique Marieke Bonnin, responsable du service de médiation sociale. « Lorsqu’elles sont prêtes à dialoguer ensemble, nous leur proposons une « médiation table ronde ». Cette dernière étape se déroule à l’hôtel de ville, pour plus de solennité. Dans la plupart des cas, elle permet d’éviter le retour au conflit. »

Le service de médiation sociale gère en moyenne 400 dossiers par an. Vous pouvez faire appel aux médiateurs sociaux pour tout type de situation conflictuelle, qu’elle soit interpersonnelle ou collective : nuisances sonores, regroupements au pied des immeubles, dégradations…
Si le règlement à l’amiable s’avère impossible ou si le conflit n’est pas de leur ressort, les médiateurs vous orienteront vers les services ou structures compétentes :

  • la police pour une agression verbale ou physique
  • le service communal hygiène et santé pour un problème d’insalubrité d’un logement
  • les travailleurs sociaux pour les discordes conjugales ou familiales. » (Extrait de vivre-a-niort.com )

En savoir plus sur http://www.vivre-a-niort.com/services-publics/solidarite/mediation-sociale/index.html