Publication du Numéro 2 de la Lettre des Médiations : Les médiations sociales


photo lettre médiation n°2.jpg

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication du deuxième numéro de la lettre des médiations consacré à la médiation sociale : Cette « lettre des médiations » est une revue électronique de langue française fondée par des médiateurs et des chercheurs français avec la participation de représentants de pays francophones comme le Québec, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse. Nous nous sommes limités dans un premier temps à quelques pays francophones et nous cherchons des correspondants d’autres pays. Si vous êtes intéressés merci de nous contacter à letmed@numericable.fr

Le comité de rédaction

Lettre des Médiations N° 2 sur les médiations sociales à télécharger sur https://www.observatoiredesmediations.org/Asset/Source/refBibliography_ID-40_No-01.pdf

Lettre des mMédiations N° 1 sur les médiation scolairesà télécharger sur https://www.observatoiredesmediations.org/Asset/Source/refBibliography_ID-19_No-01.pdf

Si vous voulez la consulter la lettre N 1 suivre le lien http://fr.calameo.com/read/0045967064326a9dc06a7?authid=q0vpJNw5RCDP

Publicités

Québec : Rejet de l’entente de principe par les employés syndiqués du Vieux-Port de Montréal


« La Société du Vieux-Port de Montréal inc. (Vieux-Port) est consternée quant au rejet de l’entente de principe par les employés syndiqués lors du vote tenu le 5 octobre. Nous avions en main une entente de principe acceptée par les deux parties et recommandée par le syndicat à ses membres afin que tous puissent revenir au travail.

Cette entente était considérée comme satisfaisante par les deux parties, mais elle a malheureusement été rejetée par les employés syndiqués. Le Syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal avait accepté cette proposition après un blitz de négociation via le médiateur attitré au dossier.

L’entente de principe prévoyait une augmentation de 12 % sur 5 ans de même qu’une indexation des structures salariales de 1 % par année ainsi qu’une bonification des congés pour les employés à temps partiel. Elle reprenait également l’offre initiale de la Société, soit la création d’un comité paritaire en partenariat avec le syndicat pour analyser l’état de la rémunération globale des emplois syndiqués par rapport au marché. » (Extrait de newswire.ca du 6/10/2016)

En savoir plus sur http://www.newswire.ca/fr/news-releases/rejet-de-lentente-de-principe-par-les-employes-syndiques-du-vieux-port-de-montreal-596203081.html