Niger : les responsables du comité national des candidats admis au concours de la santé demandent une intervention du Médiateur de la République à la suite de l’annulation des résultats.


« Le Médiateur de la République, Me Sirfi Ali, a reçu en audience le vendredi 12 août 2016, les responsables du comité national des candidats admis au concours de la santé ayant eu lieu le 7 juin 2015.  Les résultats, proclamés le 28 mars 2016, ont été annulés le 8 avril 2016 par les autorités compétentes.

Le secrétaire général de ce comité, M. Kassoum Issaka, qui a conduit la délégation, a dit au Médiateur de la République que ces candidats estiment avoir été victimes d’un dysfonctionnement de l’administration, et sollicitent son intervention pour une solution heureuse qui repose sur la réhabilitation des candidats méritants. » (Extrait de .aomf-ombudsmans-francophonie.org du 18/07/2016)

En savoir plus sur http://www.aomf-ombudsmans-francophonie.org/actualites/nouvelles-actualites_fr_000024_actu000847.html

Publicités

2 réflexions sur “Niger : les responsables du comité national des candidats admis au concours de la santé demandent une intervention du Médiateur de la République à la suite de l’annulation des résultats.

  1. Je suis bien admis au concours sans l’aide de personne à part celle D’ALLAH ,si les grand se permettent de prendre de décret pour nous mettre à terre pour nous détruire et détruire l’avenir de la jeunesse méritant et non d’une seule piere à cause d’un dysfonctionnement administratif, Allah le Tout Puissant ne le laissera pas, il sera avec nous et nous battons jusqu’à notre dernière souffre. Quiconque osera nous détruire il connaîtra la plus terrible de colère D’ALLAH. Faite sortir la lutte de méritant. C’ est une lutte sans merci que nous sommes engagé car de Nos jours rien ne peut être obtenu sans se battre nous nous battons enfin que la justice soit faite. Soutien total au comité. Nous demandons la clémence du président de la république chef de l’Etat et l’indulgence du médiateur de la république. Tous uni nous vaincrons la lutte continue. Si vous voulez organiser un concours autre sa sera sans nous. Nous on ai déjà admis.

    J'aime

  2. Les candidats admis au concours du Ministere de la santé sont tres content de l’accueil réservé par le Mediateur de la Republique et son équipe a leur comité. Nous avons confiance aux hommes que nous avons pu rencontrer dans le cadre de cette injustice a l’egard de la jeunesse Nigerienne dont le peuple est la seul victime de cette bavure administrative en connaissant l’etat catastrophique dans lequel baigne les services sanitaires de notre pays. Des jeunes formés dans les grandes Universités mondialement connues ont décidé de regagner le rang de la fonction publique dans le seul but de pallier aux problemes auxquels fait face notre systeme de santé mais pour des raisons mesquines et indignes ces jeunes se retrouvent aujourd’hui dans les geoles des mauvais esprits qui veulent toujours garder le peuple dans la misère, nous disons non. Les matricules indignement retirer a ces jeunes est une hecatombe dans un pays et en particulier le notre. Nous, les enfants des pauvres citoyens qui ont accepté de travailler dans ce secteur sensible pour le développement de notre pays refusent la remise en cause de nos matricules dignement acquis. Tous les arguments donnés par les mauvais esprits pour motiver leur forfaiture sont tombes dans les profondeurs des océans. Chers compatriotes vous pouvez vérifier sur le terrain qui sont ces hommes et femmes qui assurent les soins aux populations et je suis certains vous aurez les larmes aux yeux en découvrant l’énorme travail des ces jeunes aupres des nos populations.Tous les bons citoyens sont interpellés dans cette situation comme disait Martin Luther King « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants; c’est l’indifférence des bons ». Nous sommes egaux cela dit la non admission des quelques individus ne peut etre la raison de l’annulation d’un concours national mais helas les esprits malsains ont conspiré pour arriver a leur fin comme disait Nicolas Machiavel  » la fin justifie le moyen ». Les pauvres ainsi que leurs enfants sont dépossédés de leur nationalité pour la bénédictions des mouvements terroristes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s