Festival de la BD d’Angoulême : le médiateur nommé par la ministre de la culture vient de remettre les premiers éléments de sa copie.


Festival de la BD d'Angoulême: les payeurs seront les décideurs

« Grand chambardement dans le monde de la bande dessinée: le médiateur nommé il y a quelques semaines par la ministre de la culture pour dénouer les crises qui minent et menacent le Festival de la BD d’Angoulême vient de remettre, ce mardi après-midi, les premiers éléments de sa copie. Et ses propositions font l’effet d’un coup de pied dans la fourmilière.

Pour faire simple, il propose que l’Association du festival, donneur d’ordre du festival depuis 43 ans, soit dépossédée de son pouvoir au profit d’une structure beaucoup plus large, composée aussi des financeurs (l’Etat, la ville d’Angoulême, GrandAngoulême, le Département, la région, la chambre de commerce), des organisations professionnelles (les syndicats des éditeurs, de l’édition) et des structures dites « actives » dans la BD (la Cité, Magelis).

L’autre grande nouveauté c’est de donner moins de pouvoir à la société privée Neuvième Art+, organisatrice de l’événement: le document du médiateur explique ainsi que la nouvelle association pourrait recevoir les subventions et apports de ses membres. Aujourd’hui, c’est Neuvième Art plus qui perçoit directement les fonds. » (Extrait de charentelibre.fr du 12/07/2016)

En savoir plus sur http://www.charentelibre.fr/2016/07/12/festival-de-la-bd-d-angouleme-le-plan-du-mediateur-devoile,3045909.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s