Sénégal : Règlement de médiation et de conciliation- Les acteurs économiques de Ziguinchor s’imprègnent du nouveau cadre normatif


« L’antenne régionale du Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation de Ziguinchor a organisé samedi dernier, un atelier de partage sur le nouveau dispositif de médiation instauré par le décret 2014-1653 du 24 décembre 2014 qui fixe les nouvelles règles d’organisation de la médiation au Sénégal.

La sensibilisation sur le nouveau dispositif de médiation se poursuit dans les régions. Une délégation du Comité de gestion du Centre d’arbitrage de Dakar était samedi à Ziguinchor, pour un atelier de partage avec les acteurs de cette région sud du Sénégal. L’objectif de cette rencontre était de permettre à ces derniers de comprendre le nouveau dispositif légal qui fixe le nouveau cadre normatif de la médiation au Sénégal. Cela, afin que les acteurs économiques puissent régler de manière alternative leurs différends, leurs conflits.
Pour Pascal Ehemba, président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture (Ccia) de Ziguinchor, les recours aux cours et tribunaux sont certes là, mais les jugements et les verdicts qui en sont issus créent bien souvent, des situations pénibles et préjudiciables au dénouement judicieux et apaisé des contentieux. C’est pourquoi, cette antenne régionale du Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation déjà opérationnelle constitue, à ses yeux, une autre voie de secours en cas de contentieux dans les affaires du fait qu’elle est une instance acceptée d’un commun accord et bien imprégnée des réalités des entreprises pour aider à trancher les contentieux. «En fait, la procédure d’arbitrage vient seconder en quelque sorte le dispositif judiciaire ; et de ce point de vue, les deux procédures sont complémentaires», a-t-il soutenu. Pascal Ehemba s’est ainsi réjoui de l’installation et de l’opérationnalité de cette structure qui va permettre d’assainir, croit il savoir, le climat des affaires et les contentieux qui pourraient en surgir sur la base de contrats signés ou sur la base des relations de clients à fournisseurs. A son avis, ces contentieux doivent être réglés dans un cadre qui ne présente pas les pesanteurs d’une procédure judiciaire. » (Extrait de lequotidien.sn du 13/06/2016)

En savoir plus sur http://www.lequotidien.sn/index.php/economie/reglement-de-mediation-et-de-conciliation-les-acteurs-economiques-de-ziguinchor-s-impregnent-du-nouveau-cadre-normatif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s