Rouen : remise des diplômes pour douze médiateurs faisant partie du centre de médiation du barreau de Rouen.


Les diplômés avec Me de Saint Rémy, bâtonnier de Rouen

« Le 31 mai a eu lieu la cérémonie locale de remise des diplômes pour douze médiateurs (souvent des avocats) faisant partie du centre de médiation du barreau de Rouen. Ces diplômes ont été remis par Arnaud de Saint Remy, bâtonnier. (…)

La cérémonie est l’occasion pour les médiateurs de parler de leur fonction qui reste peu connue. « Souvent c’est par peur que les gens s’en remettent au juge. On dit du juge qu’il va trancher, la médiation, elle, rassure et apaise. C’est redonner de la valeur à la parole des gens », explique Catherine Kersual, coprésidente du centre de médiation de Rouen. Tous partagent l’envie d’aller plus loin dans cette voie. « La médiation rencontre un grand succès pour ce qui est des conflits familiaux. Nous cherchons à l’étendre à d’autres domaines. Ce diplôme nous y aide en approfondissant nos connaissances », détaille Marie-Hèléne Bouillet. Pour certains ce n’était pourtant pas une évidence. « Pendant ma longue carrière d’avocat j’ai toujours pensé que l’accès au juge était une chose sacrée. Maintenant je suis passionné, je me rends compte la médiation permet aux gens de se réapproprier leur vie », confit Eric Beaudeu, également récemment diplômé. » (Extrait de paris-normandie.fr  du 5/06/2016)

En savoir plus http://www.paris-normandie.fr/actualites/faits-divers/la-mediation-pour-regler-les-conflits-en-douceur-JY5980913#

Saint-Quentin : la médiation familiale au service des seniors


 L’association, créée en 2003, a tenu vendredi matin son assemblée générale. Photo Gaël HERISSE

« Confrontée de plus en plus à des conflits intergénérationnels, l’association Famille toujours songe à développer la médiation familiale autour des personnes âgées.

Habituée à traiter des cas de divorces et séparations, Famille toujours observe, depuis quelques mois, un changement de la nature des demandes qui lui parviennent. « On voit que les conflits parents-jeunes sont de plus en plus évoqués lors des séances », note Catherine Junion, présidente de l’association, spécialisée dans la médiation familiale. Mais pas seulement… « On est aussi confrontés à des problèmes intergénérationnels », souligne Cendrine Boulanger, médiatrice familiale. Organiser la fin de vie d’un père ou d’une mère peut parfois créer des tensions au sein d’une fratrie. « On va avoir par exemple le cas d’un enfant qui veut placer le parent dans un établissement, tandis que ses frères et sœurs s’y opposent », cite notamment Muriel Benedito, la seconde médiatrice de Famille toujours.

Pour les aider à trouver des solutions, à régler leurs conflits, la médiation familiale pourrait être une nouvelle forme de recours. C’est pourquoi l’association souhaite développer rapidement de nouvelles permanences autour des personnes âgées. « On va refaire les plaquettes ciblées pour pouvoir communiquer là-dessus à partir de septembre », assure Catherine Junion.

En 2015, l’association – qui peut être saisie spontanément ou à la demande d’un interlocuteur du monde judiciaire – a traité 163 dossiers, dont 60 sur Saint-Quentin, 16 sur Bohain et le reste réparti entre Hirson et La Fère. La médiation se déroule sur plusieurs entretiens d’une heure trente à deux heures. » (Extrait de aisnenouvelle.fr du  3/06/2016)

En savoir plus sur http://www.aisnenouvelle.fr/region/saint-quentin-la-mediation-au-service-des-seniors-ia16b108n377248

Belgique : Près de 3.000 plaintes au service de médiation pour le consommateur


Près de 3.000 plaintes au service de médiation pour le consommateur

« Officiellement lancé le 1er juin 2015, le service de médiation pour le consommateur a reçu, au cours de sa première année de fonctionnement, 2.921 plaintes, dont près d’une sur 5 était liée à un problème de garantie.

«Au total, 2.174 plaintes répondaient de manière positive aux critères légaux du service de médiation pour le consommateur et ont été traitées directement par le service. Les 747 plaintes restantes ont été, dans la grande majorité, transférées aux entités de médiation qualifiées, tel que la Commission de Conciliation pour la Construction, la Commission des Litiges de Voyage ou encore le Centre Européen des Consommateurs», a précisé le service qui publie ce jeudi son premier rapport annuel.

Selon ce dernier, 19% des plaintes concernaient un problème de garantie. «C’est chez Media Markt que ce type de litiges survient le plus souvent. Nous retrouvons également Media Markt en tête de la liste d’entreprises avec 67 dossiers de plaintes. Suivent Vanden Borre avec 33 plaintes et Krëfel avec 31 plaintes», a ajouté le service de médiation.

Par ailleurs, près de 60% des plaintes réceptionnées ont été clôturées à l’issue de l’année 2015, s’est-il félicité. Dans près de la moitié des cas (48,5%) le dossier a débouché sur un règlement à l’amiable tandis que 13% des consommateurs ont choisi de retirer leur plaintes au cours de la procédure. Enfin, dans 38,5% des dossiers, le service de médiation pour le consommateur a émis une recommandation, aucun règlement à l’amiable n’ayant pu être négocié.  » (Extrait de lavenir.net du 9/06/2016)

En savoir plus sur http://m.lavenir.net/cnt/dmf20160609_00838775/