Nomination : Alain Battisti, Président de la FNAM et de Chalair Aviation, devient Président de l’Association Médiation Tourisme et Voyage pour la période 2016-2017


« La Médiation Tourisme et Voyage est l’une des 11 médiations en France agréées auprès de la Commission Européenne.

Alain Battisti, Président de la FNAM et de Chalair Aviation, vient d’être nommé Président de l’Association Médiation Tourisme et Voyage (MTV) pour la période 2016-2017, en succédant à René-Marc Chikli, Président du SETO.

L’association MTV, créée en 2011, rassemble les professionnels du tourisme, du voyage et du transport qui ont souhaité proposer à leurs clients un dispositif de médiation pour les litiges non résolus avec leurs entreprises. (…)Président de la FNAM et de Chalair Aviation, Alain Battisti, est diplômé de l’EM Lyon. Ancien auditeur chez Arthur Andersen, puis contrôleur de Gestion chez Héli Union et au sein du groupe SFPI, il fonde en 1994 le groupe ADIGE SAS, présent aujourd’hui dans l’industrie pharmaceutique (Tubes technologiques) et dans l’aviation commerciale, avec la compagnie aérienne Chalair Aviation. La compagnie fondée il y a 30 ans est présente en France et également en Afrique ». (Extrait de tendancehotellerie.fr du 24/05/2016)

En savoir plus sur http://tendancehotellerie.fr/articles-breves/communique-de-presse/6222-article/alain-battisti-president-de-la-fnam-et-de-chalair-aviation-devient-president-de-l-association-mediation-tourisme-et-voyage-pour-la-periode-2016-2017

Maroc : La médiation, un enjeu de taille pour le groupe OCP


« Le groupe OCP ne ménage aucun effort pour faire fonctionner son écosystème. Dans l’objectif d’aller encore plus loin dans ce sens, le phosphatier a créé une nouvelle structure. Il s’agit d’une entité de médiation dédiée aux parties prenantes externes du groupe, en particulier les clients et les fournisseurs. Ce nouvel organe, dirigé par Larbi Hilali, Ombudsman du groupe OCP, jouit d’une indépendance totale, et revêt une importance capitale pour l’industriel. » (Extrait de challenge.ma du 24/05/2016)

En savoir plus sur http://www.challenge.ma/la-mediation-un-enjeu-de-taille-pour-le-groupe-ocp-68473/

Burundi: la médiation veut rencontrer les absents d’Arusha


« Le facilitateur dans le conflit burundais souhaite rencontrer au cours des deux prochaines semaines les protagonistes absents de la session de relance du dialogue interburundais, boudée par l’opposition, qui s’est terminée mardi, a-t-il assuré à Arusha, en Tanzanie.

Sans les nommer, l’ancien président tanzanien Benjamin Mpaka, le facilitateur, a fait une allusion à peine voilée aux partis du Cnared, une plateforme qui regroupe la quasi-totalité de l’opposition burundaise et avec qui le gouvernement ne souhaite pas discuter.

Le Cnared, mécontent que ses membres aient été invités à titre individuel et non en tant qu’organisation, avait appelé ces derniers à boycotter les pourparlers de paix à Arusha.

Dans les deux prochaines semaines, je vais poursuivre et achever les consultations avec ceux qui ne sont pas venus participer à cette session, mais dont je pense qu’ils pourraient contribuer positivement à ce processus, a déclaré l’ancien président tanzanien lors de la cérémonie de clôture de cette session de quatre jours.

Il a également promis de consulter le médiateur principal dans cette crise, le président ougandais Yoweri Museveni, afin de déterminer la voie à suivre, et compte éventuellement convoquer une session de dialogue au cours de la troisième semaine de juin. » (Extrait de romandie.com du 24/05/2016)

En savoir plus sur http://www.romandie.com/news/Burundi-boudee-par-lopposition-la-mediation-veut-rencontrer-les-absents-dArusha/706020.rom

Le médiateur de la région Île-de-France, une fonction encore peu connue


 

Le médiateur de la région Île-de-France, une fonction encore peu connue

« Le médiateur du conseil régional d’Île-de-France a fait l’objet de 81 réclamations en 2015, dont la moitié n’entrait pas dans son champ de compétence, un chiffre qui illustre une fonction encore peu connue et « la difficulté de se reconnaître dans le dédale administratif », a-t-il expliqué à l’AFP.

L’Île-de-France a été la première région de France à se doter en janvier 2014, d’un médiateur, chargé de « proposer une voie de recours amiable, gratuite et indépendante pour régler les différends entre toute personne physique (citoyens) ou morale (entreprise, association, collectivité) et l’administration régionale ».

En 2015, le médiateur Jean-Pierre Hoss a fait l’objet de 81 saisies (3 de plus par rapport à 2014), mais la moitié (51 %) ne relevait pas de sa compétence (contre deux tiers l’an dernier), selon son rapport annuel d’activité 2015. » (Extrait de weka.fr du 24/05/2016)

En savoir plus sur http://www.weka.fr/actualite/administration/article/le-mediateur-de-la-region-ile-de-france-une-fonction-encore-peu-connue-38177/