Médiation sociale : 5 emplois d’avenir de médiateur créés pour les habitats sociaux de La Réunion


La signature de la convention de partenariat a eu lieu ce vendredi en présence de Jean-Michel Saingainy, président de la CNL et Olivier Bajard, directeur général de la SHLMR.
« Via un partenariat entre la confédération Nationale du logement (CNL) et la SHLMR, 5 emplois d’avenir de médiateurs vont être créés dans des groupes d’habitations de l’Est du département.

L’objectif est de « soutenir et développer l’emploi des jeunes en leur permettant d’acquérir des compétences« .

La CNL qui partage avec le bailleur social « la conviction que la médiation sociale de proximité est un enjeu majeur pour la qualité de vie dans les quartiers », sera directement impliquée dans le projet.

52.500 euros seront apportés par la SHLMR à l’association CNL pour mener à bien ce projet et accompagner les 5 médiateurs.

Sur le terrain, ils devront notamment rappeler les règles de bon voisinage (nuisances sonores, bon usage des parties communes), sensibiliser au tri sélectif, accompagner les familles en situation d’impayés et organiser des actions de communication pour sensibiliser les locataires à la maîtrise des dépenses énergétiques. » (Extrait de zinfos974.com du

Québec : Pour une meilleure cohabitation – La deuxième saison des médiateurs est lancée dans les parcs du Plateau-Mont-Royal


Après un projet-pilote concluant qui s’est déroulé à l’été 2015, le partenariat entre Le Plateau-Mont-Royal et les YMCA du Québec a été renouvelé cette année. Le projet des médiateurs assure une bonne cohabitation entre résidants et usagers des parcs et diminue le nombre de contraventions émises par le SPVM. « Nous sommes très fiers du succès de ce projet. Les médiateurs font un travail important de prévention, ce qui réduit de beaucoup les problèmes engendrés par la popularité du parc Laurier. Nous privilégions la sensibilisation plutôt que la répression policière, et avons constaté que les usagers des parcs apprécient de se faire expliquer sur place les raisons pour lesquelles il est important de respecter le voisinage et la réglementation », a déclaré Marianne Giguère, conseillère d’arrondissement dans le district de De Lorimier. » (Extrait de lelezard.com du 13/05/2016)

En savoir plus http://www.lelezard.com/communique-10228012.html

Belgique : recours au médiateur fédéral pour des nuisances sonores liées aux survol des avions au nord de Bruxelles


« Toutes les minutes, sans aucune exagération, un avion passe au dessus de nos têtes, parfois de très gros avions à double étages qui passent au dessus de nos maisons même en soirée, accompagnés d’un bruit ultra-fort. Les habitants en ont ras-le-bol », écrivait-il.

Aurait-on modifié le fameux plan de survol de Bruxelles dans le dos des citoyens?

La commune de Berche-Sainte-Agathe, sans doute interpellée par nombre de ses habitants, a demandé des explications au médiateur fédéral qui a apporté la réponse à ces passages intempestifs: la météo. « Le survol de la commune est dû essentiellement aux changements de conditions météorologiques qui déterminent le sens des trajectoires des avions. Cette situation n’est donc que temporaire et ne dépend que des prévisions météorologiques, sachant que tout avion doit atterrir face au vent », a exposé le médiateur fédéral. » (Extrait de rtl.bedu 13/05/2016)

En savoir plus sur http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/-ras-le-bol-pourquoi-les-habitants-du-nord-de-bruxelles-entendent-ils-beaucoup-plus-d-avions-passer–817888.aspx

Sénegal : médiation entreprise par le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, pour le règlement du conflit à l’hôpital de Saint-Louis


 

content_image

« La médiation entreprise par le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, pour le règlement de la crise sociale à l’hôpital régional de Saint-Louis (nord) a débouché samedi sur l’ouverture de négociations et la mise en place d’un comité chargé du suivi des accords attendus.

« Les deux parties ont notamment convenu d’instaurer un dialogue franc et sincère, d’aplanir les divergences liées à certains facteurs bloquants de la négociation et la mise en perspective d’un cadre de suivi des accords issus des discussions », affirme un communiqué publié à la fin d’une rencontre des deux parties entrées en conflit.

Le différend oppose la direction de l’hôpital à la section locale du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS).

« La direction de l’hôpital et les responsables syndicaux se sont également entendus sur l’implication du médiateur de la République (…) pour prévenir d’éventuels conflits », ajoute le communiqué dont l’APS a reçu une copie. » (Extrait de seneweb.co du 15/5/2016)

En savoir plus sur http://www.seneweb.com/news/Societe/crise-a-l-rsquo-hopital-de-saint-louis-l_n_182248.html

Rapport 2015 du médiateur de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur


« Chaque année le médiateur est destinataire de plusieurs centaines de réclamations émanant de candidats à un examen qui demandent la vérification de leurs notes ou contestent la décision du jury. Avec un nombre de 1409 en 2015, 18% des saisines adressées aux médiateurs par les usagers concernent les examens et concours, en augmentation de 33% depuis 2010. Avant toute chose, le médiateur veut rappeler, les contraintes et les exigences qui pèsent sur les correcteurs, enseignants investis dans leurs missions. Celles qui concernent la correction et l’évaluation se déroulent très souvent dans un temps court. Le domaine des examens est régi par un principe supérieur, bien présent dans l’esprit des correcteurs et examinateurs et généralement connu des candidats et de leurs familles : la souveraineté des jurys. Pour être cardinal, le principe de souveraineté ne constitue pas pour autant un absolu : il rencontre certaines limites et se complète d’autres règles. » (Extrait de education.gouv.fr)

En savoir plus sur http://cache.media.education.gouv.fr/file/2016/15/9/Mediateur_Rapport_annuel_2015_577159.pdf