Clermont-Ferrand : 4e café Médiation du Club Actumediation , jeudi 19 Mai 2016


4e café Médiation du Club Actumediation , jeudi 19 Mai 2016 , à Clermont Fd

« Dans un souci de rigueur et clarté , le Club Actumediation a souhaité mettre l’accent sur les limites de la médiation pour son 4e café médiation .

En effet , la médiation ne se développera qu’avec rigueur, méthode , éthique mais aussi beaucoup d’humilité de la part des médiateurs .

Tous les dossiers ne peuvent pas partir en médiation , au vu de la nature du litige , de la personnalité des médiés etc….

Nous allons donc découvrir cela avec Amina Bangoura , Médiatrice diplômée et membre du Club Actumediation , en prenant appui , notamment sur des cas en médiation pénale , sujet que connaît bien Amina : en effet , son mémoire de DU Médiation portait sur celle -ci et la soutenance avait eu lieu devant un jury pointu puisque comprenant Pierre Sennès , Procureur de la République ! » (Extrait de actumediation.com )

En savoir plus sur  http://www.actumediation.com/2016/03/4e-cafe-mediation-du-club-actumediation-jeudi-19-mai-2016-a-clermont-fd.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Vidéo : « les clauses de médiation » un entretien avec Dominique Andrieux, Directeur des Progrès Groupe Limagrain par Claude Borghetto


Clause de médiation

Un avis d’expert, Dominique Andrieux , ancien Directeur juridique Limagrain et actuel Directeur des Progrès du même groupe , sur la médiation et notamment les clauses de médiation. (Extrait de youtube.com )

Vidéo à consulter sur https://www.youtube.com/watch?v=rLhfBSUGlEI

Article : « Litiges entre professionnels et consommateurs : médiation de la consommation » par Catherine d’Estais, Avocat.


« Tout professionnel a l’obligation de proposer systématiquement au consommateur la possibilité de recourir gratuitement (sauf éventuels frais d’avocat ou d’expertise) à un processus de médiation.

Le professionnel doit définir le dispositif de médiation qu’il souhaite mettre en place en choisissant entre médiation interne (personne au sein de l’entreprise) ou médiation externe (sectorielle ou conventionnelle).

Les principaux secteurs déjà couverts sont les secteurs de l’assurance, de la banque, de l’audiovisuel, des télécoms, du l’e-commerce, de l’énergie, du tourisme et du transport aérien.

Le professionnel doit garantir au consommateur le recours effectif à un dispositif de médiation de la consommation en lui communiquant à la fois l’existence de cette procédure de médiation ainsi que les coordonnées du ou des médiateurs de la consommation dont il relève en inscrivant ces informations de manière visible et lisible sur ses conditions générales de vente ou de service, sur ses bons de commande, sur son site Internet ou sur tout autre support adapté. Il y mentionne également l’adresse du site Internet du ou de ces médiateurs. » (Extrait de village-justice.com du 29/03/2016)

En savoir plus sur http://www.village-justice.com/articles/litiges-entre-professionnels,21796.html#muYgSIH4ZXKMx4WK.99