MÉDIACONF : un nouveau site de médiation en ligne


« Médiaconf est un outil internet efficace qui permet d’organiser facilement et rapidement des médiations avec des médiateurs indépendants. Cette plateforme internet s’adresse à la fois aux médiateurs, aux justiciables et aux assureurs.

Cet outil pratique permet à tout justiciable de saisir un médiateur en ligne selon trois modes distincts et complémentaires :

  • Médiation à distance : par email ou téléphone, ce type de médiation, idéal pour les petits litiges de la consommation, permet de saisir rapidement un médiateur sur Internet qui interviendra pour aider les parties à trouver une solution amiable au litige.
  • Médiation par visioconférence : elle est adaptée pour les litiges plus importants ou pour les litiges mettant en cause des parties physiquement éloignées. Une chambre de visioconférence est mise à disposition des parties, accessible via un simple code d’accès et regroupant l’ensemble des outils nécessaires à une médiation à distance (vidéo, chat de discussion, partage de fichiers, apartés, etc.).
  • Médiation présentielle : elle concerne les gros litiges, les litiges complexes ou ceux nécessitant une approche différente, la présence physique des parties et du médiateur est parfois indispensable. Les parties sont géolocalisées pour trouver le médiateur compétent le plus proche pouvant intervenir. » (Extrait de village-justice.com du 10/02/2016)

Pour en  savoir plus : http://www.village-justice.com/articles/Mediaconf-nouveau-matiere,21368.html?utm_source=backend&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

Médiation sociale : un médiateur de la TCAR (Transport en commun de l’agglomération de Rouen) frappé « par erreur »


Seize jours d'ITT ont été prescrits au médiateur de la TCAR (Photo d'illustration Flickr/cc/VDKphotos).

« Le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime) a condamné à huit mois de prison, dont quatre ferme, un jeune homme de 20 ans mis en cause pour des violences à l’encontre d’un médiateur de la TCAR (Transport en commun de l’agglomération de Rouen), dans un bus de la ligne 6. Fin octobre 2015, il aurait frappé sa victime d’un coup de poing au visage et d’un coup de matraque sur la cuisse. Seize jours d’ITT avaient été prescrits au médiateur par un médecin légiste. À l’origine des violences, il s’agirait d’une méprise. L’auteur des coups aurait cru reconnaître, dans le visage du médiateur, celui d’un homme qui aurait tenté de cambrioler son domicile, dans l’après-midi. » (Extrait denormandie-actu.fr du 10/02/2016)

Pour en savoir plus : http://www.normandie-actu.fr/un-mediateur-de-la-tcar-frappe-a-rouen-par-erreur-quatre-mois-de-prison-ferme_180902/