Grève des taxis : le 1er ministre annonce la nomination d’un médiateur


 

Sept mois après une précédente grève dont la violence avait marqué l'opinion, les chauffeurs de taxis avaient promis pour ce mardi une nouvelle journée de mobilisation «fortement suivie et très dure». Très tôt le matin, ils étaient prêts pour manifester leur colère contre les «dérives» des VTC et réclamer «la démission de Macron», le ministre l'Économie. Avant 7 heures, les premiers bouchons aparaissaient à Paris. Bison Futé a dès lors recommandé aux automobilistes d'éviter les secteurs concernés (aéroports d'Orly et de Roissy Charles de Gaulle, ainsi que les abords des places de la porte Maillot et du Bataillon du Pacifique, et les abords des gares de Lyon et du Nord et Montparnasse).

« Tout en condamnant des violences «inadmissibles», le premier ministre Manuel Valls, qui a reçu les représentants des taxis à la mi-journée, a proposé la nomination d’un médiateur et l’amplification de contrôles pour «garantir les conditions d’une concurrence loyale» entre taxis et VTC. Insufissant, jugent les chauffeurs de taxis, qui restent mobilisés à cette heure. » (Extrait lefigaro.fr du 26/01/2016)

Pour en savoir plus : http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2016/01/26/29006-20160126ARTFIG00352-taxis-ecoles-aeroports-les-images-d-un-mardi-noir-de-colere-sociale-en-france.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s