« La médiation suisse est bien vivante » par Andrés Allemand


« Pour ceux qui en doutaient encore, la médiation suisse est bel et bien vivante. Elle n’est pas morte en 1990, à la fin de la guerre froide. Elle n’a pas été réduite à l’insignifiance par la dislocation de l’Union soviétique et l’avènement d’un monde qui se croyait «unipolaire», dominé par la seule superpuissance étasunienne. Au contraire, on voit bien en cette période troublée comment notre pays tente de se rendre utile. Pas seulement sur le dossier iranien, mais aussi dans le difficile conflit en Ukraine, la terrible guerre en Syrie, sans parler du Yémen…

On en a eu une preuve éclatante ce dimanche soir, à l’arrivée sur le tarmac de Cointrin de trois citoyens des Etats-Unis libérés samedi par l’Iran. Signe qu’il existe toujours et encore une voie pour la diplomatie. Et que le rôle du pays facilitateur est plus que jamais indispensable. Berne a indiqué qu’il a fallu «des discussions confidentielles de quatorze mois en Suisse» jusqu’à ce que les Etats-Unis et l’Iran s’accordent enfin sur un échange de prisonniers. » (Extrait de.tdg.ch du 17/01/2016)

Pour en savoir plus : http://www.tdg.ch/editorial/mediation-suisse-vivante/story/19498098

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s