Un plaidoyer pour la médiation de S. Bensimon à la Maison de l’avocat de Grenoble


Un plaidoyer pour la médiation

« Apaiser les conflits, régler les litiges à l’amiable entre deux parties, tels sont les objectifs de la médiation. Une procédure alternative et complémentaire à l’arbitrage ou à la conciliation qui, bien qu’encore méconnue, est amenée à connaître un certain essor. Une thématique abordée à la Maison de l’avocat de Grenoble, le 7 décembre en partenariat avec la CCI de Grenoble.

« Née il y a une cinquantaine d’années, la conciliation a pâti du fait qu’elle reste dans la main du juge. L’arbitrage a ses limites. Quel avocat indiquerait une clause d’arbitrage dans un contrat commercial d’un de ses clients ? Sans compter, des délais qui peuvent aller de 6 à 12 mois ! », explique Stéphane Bensimon, philosophe et directeur de l’Institut de Formation à la Médiation et à la Négociation (Ifomène.)

Complémentaire à ces procédures, la médiation se veut un outil pour le justiciable comme pour les professionnels du droit. « Pour que la médiation puisse exister, il faut soit un état de droit solide avec un recours au juge capable de trancher le litige en cas d’échec ou un état de droit faible ou il est préférable que les parties s’arrangent entre eux plutôt que d’avoir à faire à une justice partiale », confie Stéphane Bensimon. » (Extait de lessor.fr du 12/12/2015)

Pour en savoir plus :http://lessor.fr/un-plaidoyer-pour-la-mediation-12609.html

 

Algérie : Les médiateurs judiciaires de la wilaya de Béjaïda proposent d’améliorer la médiation judiciaire


Djazairess

« Les médiateurs judiciaires de la wilaya de Béjaïa se sont réunis dernièrement en assemblée générale à l’effet de présenter un plan d’action 2015/2016 et formuler quelques recommandations afin d’améliorer la médiation judiciaire en Algérie. La rencontre élargie aux délégués des tribunaux d’Akbou, Kherrata, Sidi Aïch, Amizour et du chef-lieu Béjaïa a été l’occasion pour faire également un état des lieux de la médiation judiciaire et de débattre sur quelques axes importants de cette pratique judiciaire.

Selon Me Khimoum Mohamed, président de l’association des médiateurs judiciaires de Béjaïa, le plan d’action 2015/2016 s’articulera sur deux axes importants, à savoir l’adoption d’un plan d’organisation plus opérationnel et l’introduction de la médiation sociale, familiale et conventionnelle dans la médiation afin d’élargir le champ d’action des médiateurs dans la prévention et la résolution des conflits. » (Extrait de jazairess.com du 14/12/2015)

Pour en savoir plus : /www.djazairess.com/fr/liberte/338241

Maroc : le secteur des assurances nomme son médiateur


 

« La Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance (FMSAR) et la Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale (DAPS) ont procéder à la nomination de Mohammed Saidi, en tant que Médiateur du Secteur des Assurances.

Pour rappel, la Médiation en assurance est un projet porté par la FMSAR et la DAPS, qui permet d’offrir aux assurés et bénéficiaires de prestations d’assurances un mode alternatif de règlement amiable des litiges.

Ce projet a fait l’objet d’une charte de médiation en assurance à laquelle ont adhéré toutes les entreprises d’assurances et d’assistance.

Ce service gratuit, qui sera opérationnel à partir du 1er janvier 2016, a pour objet d’améliorer la relation avec la clientèle, de fluidifier le règlement d’un certain nombre de dossiers et d’éviter aux assurés le recours systématique aux tribunaux. » (Extrait de infomediaire.net du 14/12/2015)

Pour en savoir plus : http://www.infomediaire.net/news/maroc/exclusif-le-secteur-des-assurances-nomme-son-mediateur

Côte d’Ivoire : formation à la médiation professionnelle


Réseau social Professionnel de la Médiation et de la Négociation

« La première formation de médiateurs professionnels dispensée en Afrique a lieu dès lundi 14 décembre 2015, en Côté d’Ivoire, à Abidjan. Cette formation était très attendue. Elle fait suite au patient travail de plusieurs années engagé par M° Yannick Daugaux-Kouassi, notaire et délégué de la CPMN, et au Colloque international organisé par M. Yacouba Tall, président de la CACI, tenu les 4 et 5 juin à Abidjan, avec le concours du premier Ministre Daniel Kablan Duncan, du ministre du CommerceJean Louis Billon, du ministre de la justice, des droits de l’Homme et des Libertés publiques, Gnénéma Mamadou Coulibaly, et du président de la Cour suprême, René Aphing-Kouassi. » (Extait deviamediation.fr du 14/12/2015)

Pour en savoir plus : http://www.viamediation.fr/reseau/formation-mediation-professionnelle-en-cote-divoire/

Médiation du Livre : Amazon joue la carte de la médiation.


 

Actualitté

« La Médiatrice du livre Laurence Engel avait en effet renvoyé les différents opérateurs proposant une offre d’abonnement illimité à leurs études. Considérant que ce modèle était contraire à la loi sur le prix unique du livre numérique, il devenait impératif de modifier les offres. Et pour ce faire, assurer que le principe de l’illimité soit réduit à néant.

« Auparavant, les éditeurs accordaient un blanc-seing aux diffuseurs puisque ces derniers fixaient le prix de vente de l’abonnement. Ils n’étaient plus en mesure d’exercer la responsabilité que le cadre de régulation du livre leur confère. Maintenant que les éditeurs fixent leur prix, selon les différentes modalités, ils auront également à impliquer les auteurs », nous expliquait l’autorité de la Médiation, que pilote Laurence Engel.

Ainsi, « à la suite des recommandations du Médiateur du livre concernant les services de lecture de livres numériques par abonnement, le programme d’Abonnement Kindle est désormais basé sur un système d’achat d’unités de consultation, mutualisées entre les abonnés résidant en France métropolitaine », indique Abonnement Kindle. » (Extrait du site actualitte.com du 14/12/2015)

Pour en savoir plus : www.actualitte.com/article/lecture-numerique/kindle-unlimited-devient-abonnement-kindle-amazon-se-conforme-a-la-loi/62559

Médiation scolaire entre élèves au collège Pasteur de Plaisance (32)


« Depuis le mois d’octobre, une équipe constituée de 13 élèves de 4 e et 3 e, de 6 adultes (professeurs, Conseillère Principale d’Education, infirmière, Principal) est entrée dans une dynamique de formation à la médiation entre pairs. (jeunes du même âge)
L’Office Central de la Coopération à l’Ecole du Gers a dispensé cette formation conduite par M Arthur Julien, en trois modules permettant à tous d’acquérir des compétences en communication, afin de dénouer les conflits entre élèves. Chaque élève médiateur, par équipe de deux, soutenue par un adulte, pourra être sollicité dès le mois de janvier pour aider à la résolution de conflits. Cette approche se situe dans la lignée de la prise en compte de l’élève dans sa globalité pour le bien-être au collège, l’acquisition de compétences sur le bien vivre ensemble, gage de réussite scolaire et sociale .  » (Extrait du site ejournaldugers.fr)

Pour en savoir plus : http://lejournaldugers.fr/article/formation-a-la-mdiation-entre-pairs/7050