Video : Entretien avec Michelle LeBaron, une des pionnières de la recherche universitaire en matière de résolution des conflits et multiculturalisme


Michelle LeBaron

Entretien en video mené par  Robert Benjamin de Michelle LaBaron

Biography


Michelle LeBaron is a tenured professor at the UBC law faculty and is Director of the UBC Program on Dispute Resolution. She joined the Faculty of Law in 2003 after twelve years teaching at the Institute for Conflict Analysis and Resolution and the Women’s Studies program at George Mason University in Fairfax, Virginia. From 1990-1993, she directed the Multiculturalism and Dispute Resolution Project at the University of Victoria. Professor LeBaron has lectured and consulted around the world on cross-cultural conflict resolution, and has practised as a family law and commercial mediator. She was called to the Bar of British Columbia in 1982 after articling at Campney and Murphy in Vancouver. Professor LeBaron has just completed a new book on conflict resolution across cultures with colleagues from six different countries, to be released in fall 2005 by Intercultural Press. She continues to pursue research into creativity, the arts and multiple ways of knowing as resources for bridging cultural differences. (Extrait du site mediate.com)

Vidéo à consulter sur : http://www.mediate.com/articles/lebaron_full_interview.cfm

Mali : La médiation pénale va se mettre en place


« La salle Wa Kamissoko du CICB a abrité, mardi 29 décembre 2015 un atelier de formation des médiateurs pénaux du ressort judiciaire de la Cour d’appel de Bamako. Organisé par la direction nationale des affaires judiciaires et du sceau (DNAJS, l’atelier avait pour thème « La médiation pénale : mode alternatif de règlement des litiges et outil de préservation de la paix publique ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, garde des sceaux, Mme Sanogo Aminata Mallé. C’était en présence du président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily et du procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Malamine Coulibaly. » (Extrait de notrenation.com du 29/12/2015)

Pour en savoir plus : http://notrenation.com/?Justice-malienne-La-mediation

Médias : Qui est donc le Médiateur de Radio France?


Portrait de Bruno Denaes, médiateur de Radio France

« Bruno Denaes, médiateur de Radio France

Agé de 59 ans, Bruno Denaes est secrétaire général de France Info depuis 2004. Il remplace à ce poste Bertrand Vannier qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Titulaire d’un Deug de Sciences économiques (Lille-1977) et du diplôme de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ Lille-1979), Bruno Denaes commence sa carrière comme pigiste en 1975, au quotidien Nord-Littoral et à l’hebdomadaire la Croix du Nord-Magazine, puis à FR3 Nord Pas-de-Calais.
En 1980, il participe à la création de Fréquence Nord (France Bleu Nord) où il présente les matinales. En 1985, il est nommé rédacteur en chef de Radio France Creuse (France Bleu Creuse) puis de Radio France Bretagne Ouest (aujourd’hui France Bleu Breizh Izel) en 1986.
Il rejoint l’équipe de France Info en 1989 pour assurer la rédaction en chef des matinales. En 2001, il devient rédacteur en chef en charge de la journée. Depuis 2005, il assure également la chronique hebdomadaire Savoir être, avec la psychanalyste Claude Halmos.
De 1997 à 2000, Bruno Denaes est chargé du suivi des études et de la mise en place du numérique à France Info. Depuis 2001, il assure des formations dans les différentes stations d’Outremer 1ère. Il a participé à la création du Tremplin Radio France, de l’atelier radio France Info et du module de formation « Gestion et fonctionnement d’une rédaction » à Campus Radio France. Depuis 2008, il représente France Info à la commission information des Radios Francophones Publiques (RFP).
Bruno Denaes intervient régulièrement à l’Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine, de l’Ecole de journalisme de Toulouse et de l’ESJ Lille. Il a également monté des formations ou réalisé des audits pour Radio Roumanie, Radio Suisse Romande et la Radio Algérienne.
Il co-préside la Commission paritaire nationale emploi et formation Audiovisuel journalistes). Il est membre du Comité de pilotage de la Semaine de la presse et des médias dans l’école (Clemi – ministère de l’Education nationale) et participe aux jurys Fondation Varenne et Bourse Payot.
Bruno Denaes prend ses fonctions le lundi 24 août.

Bruno Denaes succède à Bertrand Vannier (Médiateur depuis le 19 janvier 2015), qui lui-même a succèdé à Jérôme Bouvier, Médiateur jusqu’au 16 novembre 2009. »(Extrait du site du mediateur.radiofrance.fr)

Pour en savoir plus : http://mediateur.radiofrance.fr/le-mediateur-qui-quoi-comment

Suisse : un médiateur « bio » a été créé par le Comité de Bio Suisse pour deux ans


« Toralf Richter a été proposé par une commission d’évaluation et a été élu comme médiateur par le Comité de Bio Suisse pour deux ans. Il est agronome diplômé et a plusieurs années d’expérience avec le marché bio en Suisse dans les domaines de la conception et de l’évaluation de marques, des études des marchés et des consommateurs, des conseils stratégiques pour les fabricants, grossistes et détaillants de produits bio. Il est Senior Consultant à l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) à Frick dans le domaine de l’étude et du développement des marchés. L’objectif de la médiation est d’offrir aux preneurs de licences Bourgeon, la marque protégée dont Bio Suisse est propriétaire, la possibilité de désamorcer d’éventuels conflits. » (Extrait de bio-marche.info du 30/12/2015)

Pour en savoir plus : http://www.bio-marche.info/web/Europe/Suisse/Un_organe_de_m+eacute;diation/363/383/0/18537.html

Médiation sociale : un médiateur jeunesse de proximité à Foix (09)


Dans la panoplie des métiers de la médiation sociale, un nouvel emploi que je ne connaissais pas, celui de « médiateur jeunesse de proximité ». Je vous donne le contenu de ce nouvel emploi donné par le site ladepeche.fr :

« Côté médiation et prévention, le Fajip a recruté un médiateur jeunesse de proximité en cours de mois, Philippe Rigobert. «Il a assuré une présence pendant toutes les vacances, sur les espaces fréquentés par les jeunes : parvis de la piscine, square, skate park et bien sûr, centre ancien, explique Fabien Guichou, directeur du FAJIP. Fort de 22 ans d’expérience d’éducation spécialisé, ce médiateur ajoute une flèche de plus à la politique jeunesse fuxéenne, et permettra au Fajip de prendre encore mieux sa place au centre ancien (ou nous avons déjà ouvert l’aide aux devoirs depuis septembre), dans le cadre de la politique de la ville».

(Extrait de la ladepeche.fr du 30/12/2015)

Pour en savoir plus : http://www.ladepeche.fr/article/2015/12/30/2247084-tout-schuss-vers-fin-annee-jeunes-fuxeens-fajip.html

 

 

Conférence :Les modes alternatifs de réglement des différends à la faculté de droit de Cergy-Pontoise


La Faculté de droit de Cergy-Pontoise organise deux journées de conférences-débats les 15 et 22 janvier 2016 sur « Les modes alternatifs de règlement des differends » (MARDs).

Deux conférences sont actuellement programmées :

– vendredi 15 janvier 2016 : présentation des méthodes des MARDs

– vendredi 22 janvier 2016 : les perspectives d’application des méthodes du droit collaboratif au droit de l’entreprise (dans le prolongement du dernier colloque organisé par l’association de droit collaboratif).

Participeront à cette conférence notamment des avocats du réseau droit collaboratif :

– la médiation : Mme Dominique Dollois, avocate au barreau de Paris

– le droit participatif : Mme Hélène Moutardier, avocate au barreau de l’Essonne

– le droit collaboratif : Mme France Valay, avocate au barreau de Versailles

Ainsi que Sophie Nadal, Charley Hannoun, Caroline Pelletier et Soraya Amrani-Mekki.

Cette seconde conférence sera plus largement ouverte à tous les avocats du Barreau de Paris et du Val d’Oise.


Inscription,avant le 8 janvier 2016, sur les liens suivants :

lien professionnels : http://www.droitucp.fr/evt/inscription64.html

lien étudiants : http://www.droitucp.fr/evt/inscription65.html

(Extrait du site  gazettedupalais )

 

Conférence de l’archevêque Jacques, Métropolite d’Europe, à la Cour Internationale de Médiation et d’Arbitrage, le 24/11/2015


                      Président Stefan Delekian                  et                    Archevêque Jacques

Dans le cadre du Conseil pour la Paix,le 24 novembre au siège de la Cour à Paris, monseigneur Jacques s’est adressé aux juges internationaux afin de présenter le développement et le mode d’action du Conseil pour la Paix.

« CHARTE DE LA PAIX »

 CONSEIL POUR LA PAIX DES NATIONS

Sous l’Égide de l’Organisation de l’Economie Sociale des Nations (OEN) et de la Cour Internationale de Médiation et d’Arbitrage (CIMEDA), avec l’appui de l’Association Mondiale de Médiarbitrage de Genève (AMM).

Préambule

Les personnes signataires à la présente Charte reconnaissent,

Que la situation sociale, politique, et économique du monde actuel conduit à un détournement du fondement des religions dans les relations internationales contemporaines, ainsi qu’à sa déformation et son instrumentalisation,

Que le Conseil pour la Paix des Nations prend pour base commune la paix comme message résultant de la vie spirituelle inhérente aux religions, ce message étant universel et compréhensible par tous et pour tous (Extrait du site eglises-orthodoxes-canoniques.eu)

Pour en savoir plus : http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/2015/12/conference-de-l-archeveque-jacques-a-la-cour-internationale-de-mediation-et-d-arbitrage.html

 

 

Consommation : la Commission paritaire de médiation de la vente directe (CPMVD) a vingt ans.


 

Logo CPMVD

« Créée sous l’impulsion de professionnels du secteur et d’associations de consommateurs, la Commission paritaire de médiation de la vente directe fête ses vingt ans.

À l’occasion de ses vingt ans d’existence, la Commission paritaire de médiation de la vente directe s’est dotée d’un nouveau logo, dans le but de symboliser la parité, la neutralité, l’impartialité et l’indépendance.

Quel rôle ? La CPMVD a pour but de régler à l’amiable et gratuitement des litiges pouvant intervenir entre un consommateur et une entreprise de vente directe. Son taux de réussite oscille entre 80 et 90 %. » (Extrait deventedirectemagazine.fr du 28/12/2015)

Pour en savoir plus : http://ventedirectemagazine.fr/actualites/actualite-vue-par-la-redaction/litiges-la-cpmvd-a-vingt-ans-28122015

Médiation et religion : les évèques prennent en compte l’importance de la médiation pour accompagner les familles déchirées (Rapport final du Synode ordinaire des évèques sur la famille en 2015)


Description de l'image

« L’expérience de l’échec du mariage est toujours douloureuse pour tous. Ce même échec peut d’un autre côté être une occasion de réflexion, de conversion, une occasion de se confier à Dieu : en prenant conscience de ses propres responsabilités, chacun peut retrouver en Dieu confiance et espérance. « Du cœur de la Trinité, du plus profond du mystère de Dieu, jaillit et coule sans cesse le grand fleuve de la miséricorde. Cette source ne sera jamais épuisée pour tous ceux qui s’en approcheront. Chaque fois qu’on en aura besoin, on pourra y accéder, parce que la miséricorde de Dieu est sans fin » (MV, 25) (45). Le pardon face à l’injustice subie n’est pas facile, mais c’est un chemin que la grâce rend possible. D’où la nécessité d’une pastorale de la conversion et de la réconciliation au travers de centres d’écoute et de médiation dédiés à mettre en place dans les diocèses. Il faut quoi qu’il en soit promouvoir la justice envers toutes les parties touchées par l’échec du mariage (époux et enfants). La communauté chrétienne et ses pasteurs ont le devoir de demander aux époux séparés et divorcés de se traiter avec respect et miséricorde, en particulier pour le bien des enfants à qui il ne faut pas causer davantage de souffrances. Les enfants ne sauraient être objets de disputes et il faut rechercher les meilleurs moyens pour leur permettre de dépasser le traumatisme de la scission familiale et grandir de la façon la plus sereine possible. L’Église devra en tout cas toujours mettre en évidence l’injustice qui dérive si souvent des situations de divorce » (Extrait du site mediation-familiale-chretienne.org)

Pour en savoir plus : http://www.mediation-familiale-chretienne.org/actualit%C3%A9—revue-de-presse

Médiateur national de la consommation de la profession d’avocat : appel à candidatures


Médiateur national de la consommation de la profession d'avocat : appel à candidatures

« Quel mode de désignation pour le médiateur national de la consommation de la profession d’avocat ?

Le médiateur national de la consommation de la profession d’avocat sera désigné par l’Assemblée générale des 22 et 23 janvier 2016, sur proposition du bureau du Conseil national des barreaux, conformément à la résolution votée le 11 décembre 2015.

Cette désignation devra ensuite être soumise à la commission d’évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation, créée par l’ordonnance n° 2015-103 du 20 août 2015 et compétente pour établir la liste des médiateurs de la consommation qui sera notifiée à la Commission européenne.

Si vous êtes intéressé(e) : Les candidatures peuvent être transmises, accompagnées des documents utiles à leur examen, avant le 14 janvier 2016 :

• Par voie postale : Conseil national des barreaux – 22 rue de Londres – 75009 Paris
• Par voie électronique : secretariatpresidence@cnb.avocat.fr 
(Extrait du site CNB )