Le conflit de la clinique à Montauban : L’analyse par le médiateur de l’échec de la médiation (suite)


Les grévistes, 150 selon la CGT, 100 d'après la direction étaient arrivés tous ensemble devant la préfecture avant que les délégués CGT n'entrent pour démarrer la médiation ./ Photo DDM, Chantal Longo

« Michel Sabatté, le médiateur a considéré que la médiation devenait contre-productive en raison du blocage des parties pour deux raisons. «D’une part, les partenaires en conflit se sont rencontrés parce que le médiateur leur a demandé de le faire avec insistance, développe-t-il. Et enfin, la médiation entretient l’idée que la solution ne peut venir que d’un tiers sauf qu’elle est entre leurs mains. Je reste convaincu qu’ils finiront par se rencontrer lorsque les circonstances les obligeront.» (Extrait de  ladepeche.fr du 28/11/2015)

Pour en savoir plus : http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/28/2226370-clinique-enieme-echec-de-la-mediation.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s