Médiation sociale : un secteur porteur d’emploi


« La médiation sociale est-elle créatrice d’emploi ? Selon les estimations des professionnels, elle emploierait d’ores et déjà 12 000 personnes en France, dont environ 2000 dans les réseaux de transports. De surcroit, le secteur aurait de beaux jours devant lui. C’est ce qu’affirme le directeur de France médiation, Laurent Giraud, selon lequel « les territoires font remonter des besoins en médiation sociale susceptibles de créer des emplois. L’activité a de l’avenir car c’est un métier de proximité et nous avons aujourd’hui un besoin de lien et de cohésion sociale ». (Extrait de lagazettedescommunes.com du 10/11/2015)

Pour en savoir plus : http://www.lagazettedescommunes.com/415190/la-mediation-sociale-un-nouveau-gisement-demplois/

G20 : un accord Poutine/Obama sur une médiation de l’Onu et un cessez-le-feu en Syrie


Barack Obama et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Photo AFP

« La rencontre entre les deux chefs d’Etat aurait abouti à un accord sur une médiation de l’Onu et un cessez-le-feu. Les dirigeants des pays les plus riches de la planète ont également envoyé un message d’unité contre la terreur djihadiste après les attentats qui ont frappé la France. » (extrait de lalsace.fr du 15/11/2015)

Pour en savoir plus : http://www.lalsace.fr/actualite/2015/11/15/le-terrorisme-s-invite-au-menu-du-g20

Emploi : un(e) Médiateur/trice sanitaire en France


logo BDSP

« Description du poste
Dans le cadre de ses activités en France, Première Urgence Internationale recrute un(e) Médiateur/trice sanitaire basé(e) au Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) dans le Val de Marne et au sein de structures hospitalières avec des déplacements fréquents en Seine-Saint-Denis et Val de Marne.
Placé/e sous la responsabilité de la Chargée de Projet Santé, le/la Médiateur(trice) sanitaire intervient directement auprès des populations d’origine roumaine et bulgare dans les squats et bidonvilles et au sein de structures sanitaires par des actions de médiation sanitaire.
En direction des populations d’origine romaine et bulgare
Information sur les structures de soin et le système de santé (animations collectives et diffusion d’outils traduits),
Information et orientation vers les relais locaux compétents pour l’ouverture des droits : assurance maladie, séjour, prestations familiales,
Développement, en lien avec la Chargée de Projet Santé, d’actions de prévention individuelle et collective prenant en compte les déterminants socioculturels,
Facilitation des liens entre les structures médicosociales, institutions et le patient, dans le cadre du parcours de soins du patient, par l’accompagnement physique individuel dans la/les structure(s) concernée(s) et vers le lieu de vie du patient, en fonction des besoins et/ou de la demande de l’équipe soignante,
Médiation, interprétariat (français/roumain ou roumain/français), traduction à la demande des différents soignants des structures hospitalières où l’équipe intervient (praticiens, service social, conseillères conjugales, autres membres de l’équipe soignante) pour les patients d’origine roumaine hospitalisés et consultants externes sur site,
Accompagnement dans le cadre du parcours de soins des patients dans la mise en œuvre de leurs droits dans les situations complexes suivies par le médiateur et l’équipe soignante des structures hospitalières où l’équipe intervient.
En direction des partenaires institutionnels locaux
Participation et élaboration d’ateliers en vue de la sensibilisation et information des acteurs (soignants notamment) et des institutions sanitaires pour une meilleure connaissance des populations migrantes rroms dans le cadre de leur prise en charge dans les services de droit commun,
Participation à l’élaboration de matériel permettant une meilleure prise en charge des patients d’origine roumaine au sein de structures hospitalières où l’équipe intervient,
Participation aux actions de prévention et d’éducation à la santé animées par les partenaires,
Animation / participation au réseau partenarial de santé autour des populations en grande précarités dont les rroms (structures de santé, médecins, institutions sanitaires, élus et administratifs des collectivités locales).
Identification et consolidation des réseaux territoriaux de santé de droit commun ;
Au niveau de la coordination et du réseau national
Participation à différents réseaux de médiation et de santé, locaux et nationaux, dans un objectif d’échange de pratiques. » (Extrait du site bdsp.ehesp.fr )

Pour en savoir plus : http://www.bdsp.ehesp.fr/Emploi/11933/un-e-mediateur-trice-sanitaire-en-france/
Participation aux réunions de coordination autour des populations rroms

CONFÉRENCE : « L’ESPRIT DE LA MÉDIATION OU LA MÉDIATION HUMANISTE… POUR UN AUTRE PROJET DE SOCIÉTÉ  » MARDI 17 NOVEMBRE À L’IRTS DE FRANCHE-COMTÉ


« Mardi 17 Novembre, l’IRTS de Franche-Comté propose une conférence sur le thème de «L’esprit de la médiation, ou la médiation humaniste ». Cette pratique est née de la volonté de chercher à résoudre autrement les situations de violence et de conflit, en affirmant la primauté du dialogue comme mode relationnel…

Jacqueline MORINEAU et Guy ESCALETTES aborderont cette conception philosophique de la médiation au cours de cette conférence qui vient en préambule à la formation éponyme Introduction à la médiation Humaniste qui se déroulera les 18 et 19 novembre 2015 à l’IRTS de Besançon. (Extrait du site villagesfm.com)

Pour en savoir plus : http://www.irts-fc.fr