27 octobre 2005, Clichy-sous Bois : Yazid Kherfi, le médiateur, se souvient.


Yazid Kherfi. (Iannis Giakoumopoulos pour l'Obs)

« En 2005, Yazid Kherfi est venu à Clichy-sous-Bois, s’est « assis sur une chaise » et a « regardé les émeutes ». « Personne n’avait fait appel à moi. J’y suis allé par curiosité professionnelle. » De son attachement viscéral aux quartiers qui l’ont vu grandir, il a fait un job : consultant en prévention urbaine, autrement dit créateur de débats dans les facs, les écoles de police, les prisons et bien sûr les quartiers en ébullition, où il installe son camping-car, rebaptisé « minibus de médiation nomade ».

Sa petite entreprise, il l’a créée en février 2005. En espérant que son passé parlerait pour lui. Yazid Kherfi a été braqueur, taulard, patron noctambule de la maison des jeunes de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), cofondateur du Mouvement de l’Immigration et des Banlieues – « Je voulais avoir un impact national ». Mais ses amis militants l’ont fatigué – « Ils avaient la haine contre la police, la société, moi je veux discuter ». Les émeutes l’ont conforté dans ses intuitions. » (extrait de nouvelobs.com du 25/10/2015)

Pour en savoir plus :  http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151023.OBS8192/yazid-kherfi-le-mediateur-les-emeutes-etaient-un-signe-d-espoir.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s