Webinaire (rediffusion) : « Quelle place pour la justice restaurative » à l’initiative de la commission de justice restaurative de l’ANM, l’IFJR, l’ANM, le CNAM, Médiations Plurielles, FRANCE Victimes du 14/04/2021


Webinaire à consulter sur https://mediationsplurielles.org/category/conference

« Les « jolies vacances » de Printemps à l’épreuve du confinement : fusions et confusions » par Pierrette AUFIERE et Françoise HOUSTY (Forum Famille Dalloz)


« Tous les parents séparés connaissent le principe usuel du partage des congés scolaires par moitié avec une alternance le plus souvent paire /impaire au fil des années.

Tous les parents séparés compulsent le plus vite possible les dates et zones des congés scolaires attribuées dès que ce calendrier est officiellement publié.

Tous les parents séparés s’organisent en conséquence pour recevoir leurs enfants, rituel  dans une perspective joyeuse, quand ces derniers résident quotidiennement avec l’autre parent.

La répartition des congés scolaires s’échelonne habituellement en trois zones sur le territoire français, division qui n’avait jamais été modifiée jusqu’à l’annonce du nouveau confinement, entraînant leur fusion en un seul temps commun de vacances effectif dès le 9 avril prochain au soir.

Le virus perturbateur en tout temps et en tout lieu, poussant pragmatiquement à l’unification de ces 15 jours en une seule période, ne s’est évidemment pas soucié de l’application des décisions judiciaires quant à cet équilibre des congés scolaires entre parents. » (Extrait de forum-famille.dalloz.fr du 7/04/2021)

En savoir plus surhttp://forum-famille.dalloz.fr/2021/04/07/les-jolies-vacances-de-printemps-a-lepreuve-du-confinement-fusions-et-confusions/

Visio : 2e édition du concours de médiation du Master et DU de Médiation de l’université Lyon II le 29 avril de 16h à 19h


« Assistez à des médiations fictives inspirées de situations réelles !
5 candidat.es déjà sélectionné.es parmi les étudiant.es inscrit.es dans les Master ou DU de Médiation vont se disputer la victoire pour le second concours de médiation.

Le concours se déroulera le 29 avril de 16h à 19h en présentiel pour les candidat.es et le jury. Il sera retransmis en visio-conférence sur TEAMS.

CONCOURS

Les candidat.e.s seront placé.e.s à chaque fois dans la position d’un médiateur. Ils/elles seront confronté.e.s à deux personnes en conflit et devront les aider à trouver une solution.

Ces médiations fictives d’une durée de 25 minutes vont permettre aux membres de jury de déterminer celui ou celle qui remportera la victoire de cette deuxième édition du concours de médiation.

Le jury du concours se compose de médiateur.e professionnel.les.

ASSISTER AU CONCOURS

Pour assister à cette deuxième édition, il vous suffira de cliquer sur le lien visio ci-dessous, le jour et à l’heure de l’évènement

https://droit.univ-lyon2.fr/faculte/vie-de-la-faculte/actualites/mediaplay-2e-edition-du-concours-de-mediation

Travail : grève suspendue et médiation en vue aux Ciments Calcia dans les Deux-Sèvres


« Lancé jeudi 25 mars 2021 à l’appel de la CGT, syndicat majoritaire au sein du groupe Ciments Calcia qui possède une usine à Airvault, le mouvement de grève a été suspendu ce samedi 3 avril 2021 au petit matin.

Ce conflit social faisait suite à la fin des négociations entre syndicats et direction, dans le cadre d’un plan social qui prévoit la suppression de 162 postes et la fermeture du site de Cruas (Ardèche), parallèlement à un vaste plan d’investissement de 400 millions d’euros, dont 300 pour moderniser le site d’Airvault.

Une médiation demandée par le juge

Après la crispation, le dialogue semble prêt à reprendre. La justice vient en effet d’ordonner le retour à la table de négociations. « La grève en cours a donné lieu à un contentieux devant le tribunal judiciaire de Privas, en Ardèche, indique la CGT dans un communiqué. Lors de l’audience qui s’est tenue ce vendredi 2 avril 2021, la direction, les grévistes et le syndicat CGT ont accepté d’entrer en médiation, comme la CGT le demandait, pour trouver une issue à ce conflit collectif. »- F. Michel – (Extrait de lanouvellerepublique.fr du 03/04/2021)

En savoir plus sur https://m.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres%252Fcommune%252Fairvault%252Fdeux-sevres-la-greve-est-suspendue-aux-ciments-calcia

Grand Café de la Médiation à Lyon – Thème : les accords en médiation, le 2 juin 2021 à 17h30


Aucune description alternative pour cette image

Une table ronde de professionnels du droit et de la médiation.
Organisé par l’Association Nationale des Médiateurs ANM, Médiation du Rhône, l’Université Lyon 2 et le Barreau de Lyon.

Inscriptions : https://lnkd.in/ea2JtyX

Diplôme d’Université -Formation aux métiers de médiateur à l’IUT de Béziers


Objectifs de la formation

  • Transmettre et améliorer les connaissances et le savoir-faire de « médiation » dans les situations sourdes ou bruyantes de marasme, de conflit, de crise, de traumatisme et ce afin de les prévenir, les analyser, de faciliter leur traitement et de tirer les leçons de leurs effets sur les personnes et dans la cité.
  • Développer les compétences subjectives et relationnelles sollicitées par la fonction de médiateur dans les champs du judiciaire, de la santé, de l’enseignement, de l’aide sociale, des politiques de la ville, de l’administration, des collectivités sociales, des entreprises, des syndicats et des associations.
  • Élaborer des concepts, un fonds documentaire et d’études de cas, des méthodes et des dispositifs permettant d’optimiser et de fiabiliser le travail de médiation adapté à chaque situation, de faire connaître ses fondements historiques, épistémologiques (juridiques, psychologiques, sociologiques…), sa portée culturelle et la qualité de ses mandataires.
  • Conjuguer la culture savante et la culture ambiante, l’approche rationnelle et relationnelle, l’expertalité et le pragmatisme par la transversalité des enseignements, par la dynamique du groupe en formation et par les échanges en journées d’études avec les anciens étudiants.

Conditions d’admission

Ce diplôme est ouvert uniquement aux personnes relevant de la formation continue.
Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale, etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contacter le SFC de l’Université de Montpellier :
Le recrutement s’effectue sur dossier et entretien (facultatif).

Prérequis

Titulaire d’un bac +3 ou niveau jugé équivalent en fonction des acquis professionnels par le jury de sélection du diplôme dans les domaines suivants : psychologie, sociologie, champs juridique, social, scolaire, culturel, sanitaire, la gestion et le développement des ressources humaines.

Dossier d’inscription

Téléchargement du dossier d’inscription 2020/2021 au DU « Formation aux métiers de médiateur » (Format PDF / Format Word)

Contenu de la formation

Diplôme d’Université « Formation aux métiers de médiateur » : Contenu des enseignements

UE 1 :Initiation au droit de la médiation

Ce module est focalisé sur les fondements, le cadre et les principes juridiques de la médiation en différents terrains, autrement dit sa structure mais aussi sa portée sociale et politique.

UE 2 : Initiation à la psychologie appliquée à la médiation

Ce module se propose de décliner les principaux concepts en psychologie clinique, de s’intéresser à la notion de crise (dans le champ de la famille, du travail), à la dynamique relationnelle inhérentes au processus de médiation.

UE 3 : Découverte des pratiques de la médiation

Ce module tend à sensibiliser le (futur) médiateur aux compétences et connaissances inhérente à une pratique professionnelle par des mises en pratique autour d’activités de médiation.

UE 4 : Mise en pratique de la médiation :
Stage ou projet en milieu professionnel et accompagnement à la recherche

Ce module permet au candidat d’être immergé dans un milieu professionnel de la médiation (le candidat doit avoir pris des contacts avec des lieux de stage susceptibles de l’accueillir) et d’être initié à la recherche par la rédaction d’un mémoire. Le stagiaire fera l’objet d’un accompagnement individuel par l’équipe pédagogique (Méthodologie : 7h / Stage : 105h)

Cette formation dispose de trois formules :

1. DU Formation aux métiers de médiateur : formation complète organisée en trois modules d’enseignement (UE1+UE2+UE3 = deux fois deux jours par mois, 200 heures d’enseignement hors examens) et un module professionnalisant (UE4 = stage ou projet en milieu professionnel de105 heures + aspects méthodologiques : 7 heures).

2. DU Initiation au droit de la médiation : formation organisée en deux modules (UE1 et UE3, 150 heures d’enseignement hors examens).

3. DU Initiation à la psychologie appliquée à la médiation : formation organisée en deux modules (UE2 et UE3, 150 heures d’enseignement hors examens).

Public cible :

  • Les professionnels du champs sanitaire et social, des sciences humaines et sociales, de la gestion des ressources humaines qui souhaitent se spécialiser dans la médiation : psychologues et autres formations en sciences humaines ou sociales, enseignants, sociologues, magistrats, avocats et autres fonctions judiciaires, médecins, cadres administratifs te de santé, professions médicales et paramédicales, travailleurs sociaux et responsables de mouvements associatifs, etc… (Extrait iutbeziers.fr 15/04/2021)

En savoir plus sur https://www.iutbeziers.fr/du-formation-aux-metiers-de-mediateur.html

Prix du lait : la médiation entre Sunlait et Savencia échoue


© Sunlait

« Après dix mois d’échanges en médiation, l’Association d’Organisations de Producteurs de lait Sunlait et le transformateur laitier Savencia actent la fin de la médiation, mais entament une négociation directe à deux. Sunlait s’appuiera sur les recommandations du médiateur des relations commerciales agricoles.

L’Association d’OP Sunlait avait saisi le médiateur en avril 2020 pour non application du protocole d’accord conclu en juin 2018, et qui a « la même portée juridique qu’un avenant au contrat initial », indique le médiateur dans ses propositions publiées le 19 mars 2021.

Malgré cette trop longue durée de médiation et son échec, « les recommandations du Médiateur apportent une grande satisfaction », indique Loïc Delage, président de Sunlait. 

Le médiateur Francis Amand formulent des remarques et propositions : « limiter l’étendue des sujets pouvant faire l’objet d’une renégociation » ; « supprimer tout mécanisme d’ajustement automatique du prix payé aux éleveurs sur les prix pratiqués par les laiteries concurrentes » ; « substituer aux indicateurs de prix actuels des indicateurs mieux corrélés aux valorisations obtenues par la laiterie sur ses différents marchés »… » (Extrait de pleinchamp.com du 13/04/2021)

En savoir plus sur https://www.pleinchamp.com/actualite/prix-du-lait-la-mediation-entre-sunlait-et-savencia-echoue

Québec : La médiation reprendra mardi pour dénouer le conflit de travail au port de Montréal


Les débardeurs du port de Montréal prévoient entamer cette semaine une grève partielle au cours de laquelle ils ne travailleront plus les fins de semaine et ils refuseront de faire des heures supplémentaires. Seuls les services essentiels seront assurés.

« Les médiateurs fédéraux tenteront cette semaine de faire baisser d’un cran la tension qui s’est installée autour de la table de négociation entre le Syndicat des débardeurs du port de Montréal (SCFP 375), affilié à la FTQ, et l’Association des employeurs maritime (AEM).

 Les débardeurs du port de Montréal prévoient entamer cette semaine une grève partielle au cours de laquelle ils ne travailleront plus les fins de semaine et ils refuseront de faire des heures supplémentaires. Seuls les services essentiels seront assurés.

Les deux parties ont été convoquées mardi par le Service fédéral de médiation et de conciliation : l’AEM en matinée, le SCFP 375 en après-midi.

L’employeur et le syndicat, qui a rejeté une offre qualifiée de « finale » le mois dernier, sont à couteaux tirés depuis la fin de la trêve de sept mois décrétée l’été dernier à l’issue d’une grève de deux semaines. Et l’ambiance s’est détériorée davantage en fin de semaine.

Disant avoir reçu samedi un avis laissant entendre que l’employeur exercerait son droit de lock-out à compter de mardi, le SCFP 375 a répliqué dimanche avec un avis de grève partielle, qui sera en vigueur pour une durée illimitée.

Mardi, les 1000 débardeurs du port de Montréal commenceront donc à donner des disponibilités limitées aux opérateurs. Ainsi, à compter de mercredi, les syndiqués n’accepteront plus de faire des heures supplémentaires au-delà des huit heures normales. De même, ils n’offriront plus aucune disponibilité les fins de semaine.

Les quarts de travail du lundi au vendredi de jour, de soir et de nuit seront toutefois travaillés normalement, assure le SCFP 375. En outre, les services essentiels seront maintenus. -J Labbe- » (Extrait de msn.com du 13/04:2021=

En savoir plus sur https://www.msn.com/fr-ca/actualites/r%C3%A9gion%20de%20montr%C3%A9al/la-m%C3%A9diation-reprendra-mardi-pour-d%C3%A9nouer-le-conflit-de-travail-au-port-de-montr%C3%A9al/ar-BB1fAexb?ocid=BingNewsSearch