Médiation scolaire : des élèves de 4e et 3e ont été formés à la médiation au collège Joachim-du-Bellay à AUTHON-DU-PERCHE (28330)


Des élèves de 4e et 3e ont été formés à la médiation au collège Joachim-du-Bellay

« Manon, Garance, Charline A, Charline B, Yanis et Louise, élèves de quatrième et troisième du collège Joachim-du-Bellay à Authon-du-Perche, ont suivi sous la houlette de Marc Lesage, directeur de la Ligue de l’enseignement, une préparation afin de devenir médiateurs au sein de leur établissement.

« Cette médiation par les pairs permet de travailler sur le climat scolaire de l’établissement et de faire comprendre aux élèves que les conflits peuvent parfois être gérés par eux-mêmes », souligne Marc Lesage. Il précise : « Pour cela, il faut que les adultes acceptent de lâcher prise dans la gestion des conflits ». Le stage de formation à la Médiation par les pairs au collège a pour objectif de former des élèves médiateurs qui interviendront auprès de leurs camarades pour traiter les conflits et problèmes de petite violence. » (Extrait de lechorepublicain du 15/11/2020)

En savoir plus sur https://www.lechorepublicain.fr/authon-du-perche-28330/actualites/des-eleves-de-4e-et-3e-ont-ete-formes-a-la-mediation-au-college-joachim-du-bellay_13877787/?RelatedContentIds=Article-BB1b3xel,Article-BB1b53R0,Article-BB1b3Jgi,Article-BB1b3xkk,Article-BB1b4joy,Article-BB1b33jA,Article-BB1b3lGq,Article-BB1b3tfQ,Article-BB1b2i30,Article-BB1b2ShR,Article-BB1b3T6Z

Vidéo sur la médiation en entreprise sur la chaîne You Tube consacrée à la médiation de J-M Bret Avocat Médiateur


Jean-Marc Bret Avocat Médiateur, viens de mettre en ligne sur sa chaîne You Tube consacrée à la médiation une nouvelle vidéo consacrée à la médiation en entreprise. 

Vidéo à consulter sur :https://www.youtube.com/channel/UC98A4GXk_6PNnqUv4mHOySQ

Côte d’Ivoire : des actions diligentes annoncées pour le renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire par le Conseil de médiation


Médiation

« Le Conseil de médiation a tenu ce lundi 16 novembre 2020, sa première réunion, au siège de l’institution, situé à la Fondation Félix Houphouët Boigny à Yamoussoukro.

L’enjeu des échanges était de faire un état des lieux de la cohésion sociale dans les différentes régions du pays mais il s’est agi également de réfléchir sur les actions à engager par le Médiateur de la République afin de ramener la quiétude, l’entente et la confiance mutuelle entre les communautés des localités ayant été affectées par les violences.

« La rencontre se situe, dans le cadre de la seconde attribution du Conseil de médiation relative aux missions du Médiateur de la République en matière de cohésion sociale dont le renforcement a été inscrit au cœur des priorités de notre Institution en cette année 2020 », a situé le Médiateur Adama Toungara.

Dressant un bilan des actions en matière de cohésion sociale, il s’est félicité de la mise en place de « Les grandes rencontres » qui ont permis à l’institution de sillonner les 108 départements du pays et les 10 communes du District d’Abidjan pour sensibiliser les populations à la cohabitation pacifique et à privilégier le dialogue pour le règlement de leurs différends, rappelant également les actions de communication initiées sur afin de maintenir la flamme de la sensibilisation pour un scrutin sans violence.

(…)

Le Conseil de médiation est un organe consultatif et décisionnel dont la création a été envisagée depuis plusieurs années dans le but d’un meilleur fonctionnement de l’organe de médiation.

Il a pour attributions principales d’examiner les dossiers de réclamation complexes et faire toutes suggestions et recommandations en vue de leur règlement, d’identifier les actions à mener en cas de situations portant atteinte ou susceptibles de porter atteinte à la cohésion sociale, d’Améliorer la procédure d’instruction des requêtes dans l’optique d’une plus grande efficacité, de définir les grandes orientations et objectifs stratégiques de l’Organe de médiation et suivre leur mise en œuvre et d’examiner toute autre question relative au fonctionnement de l’Institution. (Extrait de news.abidjan.net/h du 17/11/2020)

En savoir plus sur https://news.abidjan.net/h/683726.html?RelatedContentIds=Article-BB1b3xel,Article-BB1b5zOD,Article-BB1b5ki4,Article-BB1b3Jgi,Article-BB1b6iUI,Article-BB1b3xkk,Article-BB1b53R0,Article-BB1b33jA,Article-BB1b4joy,Article-BB1b5liw,Article-BB1b2i30,Article-BB1b3lGq,Article-BB1b3em1,Article-BB1b2ShR,Article-BB1b3T6Z,Article-BB1b5zLm

OUVRAGE : BUGNION J. (dir) « LA JUSTICE RESTAURATIVE EN FRANCE ET EN EUROPE. Actes de la journée d’étude du master médiation du 22 mai 2019 à l’université Lumière Lyon 2 », 2020, 194p., 15€


« Tournée vers l’avenir, la justice restaurative contribue à responsabiliser l’auteur et à offrir à la victime et à son environnement social une reconnaissance des blessures et des souffrances, une réparation des répercussions et des préjudices résultant de l’infraction et le rétablissement de la paix sociale.

Un vrai pluralisme judiciaire est-il possible ? Différents modèles de justice peuvent-ils coexister ? Comment promouvoir, à côté d’une culture répressive, une culture restaurative ?

Pour répondre à ces questions, la journée d’étude du 22 mai 2019 à l’Université Lyon 2 a réuni des témoins et acteurs d’expériences de justice restaurative menées en France et en Europe. Ils ont nourri la réflexion et ouvert des perspectives pour contribuer au développement de la justice restaurative. 

Janie Bugnion, médiatrice pénale et civile assermentée agréée par le Ministère public et le Tribunal des mineurs de Genève , médiatrice pour le parquet du tribunal judiciaire de Paris, administratrice de l’Association nationale des médiateurs (ANM), enseignante spécialiste de la justice restaurative, a coordonné l’organisation de cette journée d’étude et la publication des actes. (Extraits de medias-mediations.fr)

La journée d’étude du 22 mai 2019 et la publication de cet ouvrage ont reçu le soutien de la Faculté de droit Julie – Victoire Daubié de l’Université Lumière Lyon 2, de l’équipe d’accueil Droits, Contrats, Territoires et de l’Association nationale des médiateurs (ANM).

Ouvrage à commander sur https://www.medias-mediations.fr/nos-ouvrages/la-justice-restaurative/#cc-m-product-9695208386

Ouvrage : KAPRAL Céline « Étape Médiation. La médiation au service de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et des Organisations, » Médias & Médiations, 2020, 139p. 20€


« La médiation est avant tout écoute et dialogue au service de l’humain. Elle va bien au-delà de la résolution des différends. Par sa dimension humaniste, la médiation soutient le lien social, prévient les différends et contribue à la réussite de la responsabilité sociétale des entreprises et des organisations (RSE-O). Ce livre est une proposition, un possible mode d’emploi. » Céline KAPRAL

« Ce livre présente un véritable atout pour tous ceux qui ont la volonté de « se réveiller » et qui s’intéressent à la construction d’un monde nouveau. Il propose non seulement des arguments et exemples mais également un chemin méthodologique utile pour réussir le projet. » Gabrielle Planès (Présidente d’honneur de l’Association nationale des médiateurs (ANM)

Céline Kapral est médiatrice libérale indépendante, agréée par les cours d’appel Paris et Aix-en-Provence. Juriste et enseignante en droit, elle crée son étude d’huissier puis choisit de se consacrer entièrement à la médiation et à la formation. « Parce que la médiation rétablit l’humain au centre des préoccupations, elle révèle l’estime de soi, permet à nouveau d’être acteur de sa vie et aide à préparer l’avenir, le tout en totale confidentialité et en un temps record. » (Extrait de medias-mediations.fr)

Ouvrage à commander sur : https://www.medias-mediations.fr/etape-mediation-la-mediation-au-service-de-la-responsabilite-societale-des-entreprises-et-des-organisations/

Médiation scolaire : la médiation par les pairs au collège Jean Racine d’Alençon


jpbs-mediation

Image

« Ce matin, nos élèves médiateurs sont intervenus dans les classes. Ils ont sensibilisé leurs camarades au rôle essentiel que peut jouer la Médiation par les Pairs dans la gestion des petits conflits. Les premiers RDV sont prévus pour le 23 novembre. (Extrait de JRacineCollege du 12/11/2020)

En savoir plus sur https://twitter.com/JRacineCollege/status/1327218367997095936

Voir l’article original

Médiation scolaire : la médiation par les pairs au collège Jean Racine d’Alençon


Image

« Ce matin, nos élèves médiateurs sont intervenus dans les classes. Ils ont sensibilisé leurs camarades au rôle essentiel que peut jouer la Médiation par les Pairs dans la gestion des petits conflits. Les premiers RDV sont prévus pour le 23 novembre. (Extrait de JRacineCollege du 12/11/2020)

En savoir plus sur https://twitter.com/JRacineCollege/status/1327218367997095936

Québec (audio) : un projet-pilote de médiation familiale pour les couples sans enfant (Radio-Canada)


La garde des enfants est un sujet délicat lorsqu’un couple se sépare. Mais qu’en est-il pour les couples qui n’ont pas d’enfants à charge et qui vivent d’autres enjeux liés à la séparation?

Le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, a annoncé la semaine passée la mise en place d’un projet-pilote de médiation familiale pour les couples sans enfant commun à charge qui sera offert à compter du mois de février 2021.

Dans le cadre de sa chronique juridique, Marie-Josée Fournier, avocate au Centre de justice de proximité du Bas-Saint-Laurent, nous a expliqué les détails du projet. (Extrait de radio-canada du 6/11/2020)

Emission à écouter sur https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/meme-frequence/segments/chronique/208368/chronique-juridique-mediation-couple-sans-enfant

« LA PARTICIPATION ET LA MÉDIATION TERRITORIALE EN SUISSE ROMANDE : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES » par Laurent Thévoz, Géographe, Fribourg Suisse


Château, Toit, Forteresse, Lac, Village

Une version plus courte de ce texte a été publiée dans la Lettre des Médiations n°9 à consulter sur  https://www.observatoiredesmediations.org/coreWeb/docReader/myReader.php?fID=refBibliography_ID-146_No-01.pdf

LA DÉFENSEURE DES DROITS A FORMÉ SON ÉQUIPE AVEC LA NOMINATION DE SES ADJOINTS ET DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL À LA MÉDIATION AVEC LES SERVICES PUBLICS


Accueil

« Les trois adjoints de la Défenseure des droits, Claire Hédon, ont été nommés par le Premier ministre, sur proposition de la Défenseure des droits.

Monsieur Eric DELEMAR est nommé Défenseur des enfants, adjoint en charge de la défense et de la promotion des droits de l’enfant.

Travaillant directement au contact de mineurs vulnérables depuis de nombreuses années en sa qualité d’éducateur spécialisé, puis de chef de services éducatifs, il est depuis 2010 directeur au centre de l’enfance Henri Fréville de Chantepie, en Ille-et-Vilaine. Monsieur DELEMAR est également membre de la commission protection de l’enfance du Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (GEPSo).

Madame Pauline CABY est nommée adjointe en charge du respect de la déontologie par les professionnels de la sécurité.

Professionnelle de la Justice, elle fut successivement substitut du procureur près le tribunal de grande instance d’Auxerre, d’Evry puis de Paris. Elle est ensuite nommée vice-procureure près le tribunal de grande instance de Paris, puis avocate générale référendaire à la Cour de cassation.

Madame George PAU-LANGEVIN, adjointe en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité.

Avocate de formation, députée de Paris, Madame PAU-LANGEVIN a occupé les fonctions de ministre déléguée à la Réussite éducative de 2012 à 2014 et de ministre des Outre-Mer de 2014 à 2016. Madame PAU-LANGEVIN a également présidé le Mouvement contre le racisme et l’amitié entre les peuples (MRAP) et a piloté plusieurs travaux relatifs à la lutte contre les discriminations, notamment un rapport législatif sur les discriminations liées à l’origine

Les adjoints sont les vice-présidents des trois collèges qui assistent la Défenseure des droits.

Le collège « Défense et promotion des droits de l’enfant » est compétent pour tout ce qui concerne l’intérêt des enfants.

Le collège « Déontologie de la sécurité » aborde les règles de bonne conduite des représentants de l’ordre, qu’ils soient publics ou privés.

Le collège « Lutte contre les discriminations et promotion de l’égalité » travaille sur la défense des personnes discriminées et l’accès aux droits pour toutes et tous.

Par ailleurs, Monsieur Daniel AGACINSKI a été nommé Délégué général à la médiation avec les services publics par la Défenseure des droits.

Après avoir été conseiller de la ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion de 2012 à 2013, puis conseiller du ministre de l’Éducation nationale de 2013 à 2014, il rejoint France stratégie. Au sein du département « société et politiques sociales », il a notamment rédigé le rapport « Médiation accomplie ? Discours et pratiques de la médiation entre citoyens et administrations ». (Extrait de defenseurdesdroits.fr du 14/11/2020)

En savoir plus shttps://www.defenseurdesdroits.fr/fr/communique-de-presse/2020/11/la-defenseure-des-droits-a-forme-son-equipe-avec-la-nomination-de-sesur